Indicateur déchets

Décharges

Type E 2018: 26 Type D 2018: 28 Type C 2018: 9 Type B 2018: 127 Type A 2018: 227 Type E 2017: 27 Type D 2017: 28 Type C 2017: 9 Type B 2017: 128 Type A 2017: 225 Type E 2016: 28 Type D 2016: 28 Type C 2016: 11 Type B 2016: 129 Type A 2016: 180

Données du graphique: Excel
Source: Enquête auprès des cantons et déclarations de taxe (OTAS)
Type E 2019: 5561900 Type D 2019: 4815800 Type C 2019: 1007500 Type B 2019: 29014000 Type A 2019: 32409600 Type E 2018: 4295300 Type D 2018: 3313300 Type C 2018: 780700 Type B 2018: 16760000 Type A 2018: 31180000 Type E 2017: 5489000 Type D 2017: 6640000 Type C 2017: 1159000 Type B 2017: 16990000 Type A 2017: 24640000 Type E 2016: 8955000 Type D 2016: 5560000 Type C 2016: 1540000 Type B 2016: 13800000 Type A 2016: 18717000

Données du graphique: Excel
Source: Enquête auprès des cantons
Méthode

Avec l’entrée en vigueur de la nouvelle ordonnance sur les déchets, le 1er janvier 2016, une nouvelle désignation des types de décharges (A à E) est appliquée en Suisse. Les aspects déterminants en vue de l’autorisation de mise en décharge sont la teneur totale en polluants (mg/kg de matière sèche) et, parfois, les valeurs de lixiviation (mg/L) des déchets.

Les déchets listées de manière exhaustive à l’ordonnance sur les déchets, comme les matériaux d’excavation et de percement, et pour lesquels aucune pollution n’est soupçonnée peuvent être stockés définitivement dans les décharges de type A.

Certains déchets caractérisés séparément ainsi que d’autres déchets minéraux peuvent être stockés dans les décharges de type B, dans la mesure où il peut être démontré qu’ils remplissent les exigences fixées, notamment le respect des valeurs limites et des valeurs de lixiviation.

Les déchets métallifères, inorganiques et difficilement solubles peuvent, eux, être stockés dans les décharges de type C. Pour ce faire, il est souvent nécessaire de les traiter au préalable (p. ex. traitement thermique) dans le but d’éliminer toute pollution organique.

Les résidus de l’incinération, tels les mâchefers provenant des usines d’incinération des ordures ménagères, comptent parmi les déchets pouvant être stockés dans les décharges de type D.

Un éventail plus large des déchets pouvant être stockés dans les décharges de type E. La teneur totale maximale en substances organiques étant déterminante, il est donc possible d’y stocker d’autres déchets que ceux mentionnés, à condition que ces derniers respectent les valeurs limites fixées.

 
Dernière mise à jour le: 25.01.2021

Informations complémentaires

Liens

inidkatoren_hirun

Indicateurs

Recherche et liste de tous les indicateurs

https://www.bafu.admin.ch/content/bafu/fr/home/themen/thema-abfall/abfall--daten--indikatoren-und-karten/abfall--indikatoren/indikator-abfall.pt.html/aHR0cHM6Ly93d3cuaW5kaWthdG9yZW4uYWRtaW4uY2gvUHVibG/ljL0FlbURldGFpbD9pbmQ9QUIwNTMmbG5nPWZyJlN1Ymo9Tg==.html