Procédés d'élimination

En principe, les déchets devraient être soumis à une valorisation matière ou thermique. Si cela n'est pas possible pour des raisons techniques ou si cette solution n'est pas supportable économiquement, les déchets sont stockés dans une décharge contrôlée après un traitement adapté.

Les procédés d'élimination les plus courants en Suisse sont décrits ci-après:

Recyclage

Le recyclage désigne la réutilisation immédiate des produits usagés (p.ex. les vêtements ou les pièces de véhicule encore utilisables), d'une part, et la valorisation matière d'autre part, soit la récupération de matières premières secondaires à partir de déchets (p.ex. production de verre à partir de débris, fonte des débris de fer ou fabrication de matériaux de construction recyclés à partir de déchets de chantier). Le décyclage (downcycling) désigne la transformation de déchets en matières de moindre qualité par rapport au matériau initial.

Incinération 

Les déchets ménagers ou les déchets de bois combustibles qui ne peuvent pas être recyclés sont soumis à une valorisation thermique dans des usines d'incinération des ordures ménagères (UIOM) ou dans des chaudières à bois usagé. La chaleur ainsi dégagée permet de produire du courant et du chauffage pour les bâtiments. Les déchets avec un haut pouvoir calorifique et faiblement pollués peuvent aussi être utilisés dans des installations industrielles, de type cimenteries, en remplacement des combustibles fossiles. Les déchets contaminés par des polluants organiques doivent être valorisé séparément (p.ex. dans des installations d'incinération des déchets spéciaux). Les installations d'incinération doivent disposer d'un système d'épuration des fumées. Les exigences concernant l'épuration des fumées et le système de combustion dépendent du type de déchet.

Des entreprises d'élimination spécialisées se chargent de préparer les déchets selon les instructions de l'installation d'incinération. Cela garantit une qualité élevée des combustibles, et réduit les risques d'accidents. Elles s'assurent, par exemple, qu'aucune réaction indésirable ne se produit lorsque deux liquides sont mélangés. Les déchets qui servent de combustibles de substitution dans les cimenteries doivent préalablement être broyés et équilibrés du point de vue de leur pouvoir calorifique.

Traitement physico-chimique ou biologique

Tant le traitement physico-chimique que le traitement biologique ont pour but d'éliminer les polluants des déchets ou de permettre de mettre en décharge ces derniers de manière sécurisée. Les déchets généralement traités de la sorte sont les eaux usées ou les matériaux d'excavation pollués, issus p. ex. de l'assainissement des sites contaminés. Après un traitement physico-chimique, les polluants sous forme concentrée peuvent être éliminés dans des installations adaptées.

Décharge contrôlée

Les résidus issus de l'incinération ou les déchets qui ne sont pas adaptés à la valorisation matière ou thermique sont stockés dans des décharges conformes à la législation. S'ils ne remplissent pas les exigences relatives au stockage, ils doivent être traités préalablement.

Collecte et logistique

La gestion des déchets fait intervenir de nombreux acteurs spécialisés. Leurs tâches comprennent la collecte des déchets à la source (industrie, artisanat et ménages), leur dépôt dans des récipients adaptés à leur transport, leur stockage provisoire et enfin leur acheminement vers les entreprises d'élimination. Le traitement des déchets est souvent effectué par plusieurs installations spécialisées. La condition principale pour une gestion efficace des déchets est une logistique bien organisée dans tous les cas. S'il s'agit de déchets spéciaux, leur remise doit être accompagnée des documents de suivi, conformément à l'ordonnance sur les mouvements de déchets (OMoD).

Informations complémentaires

Contact
Dernière modification 21.08.2019

Début de la page

https://www.bafu.admin.ch/content/bafu/fr/home/themen/thema-abfall/abfall--fachinformationen/abfallentsorgung.html