Indicateur biodiversité

Surfaces de promotion de la biodiversité

Sont considérées comme surfaces de promotion de la biodiversité (SPB) les surfaces exploitées de manière extensive, telles que les prairies et pâturages, les surfaces à litière, les haies, les bosquets ou les jachères florales. Les surfaces de promotion de la biodiversité offrent à la faune et à la flore des niches assurant leur survie en zone agricole. Elles contribuent à la préservation de la biodiversité en permettant aux espèces menacées de progresser de nouveau. Elles accroissent la diversité paysagère et préservent des portions de paysages cultivés tels qu’ils se sont constitués au fil des siècles.

Les exploitants peuvent prétendre à des paiements directs pour ces surfaces si celles-ci représentent au moins 7% de la surface agricole utile. Ils peuvent de surcroît bénéficier de contributions pour la qualité lorsque les surfaces de promotion de la biodiversité abritent certaines plantes indicatrices. Les projets de mise en réseau représentent des mesures supplémentaires de promotion de la biodiversité en zone agricole.

Evaluation de l'état
mauvais mauvais
Evaluation de la tendance
positive positive
QII : Exigence de base + qualité biologique particulière, sans les vergers haute-tige 2020: 73.8 QI : Exigence de base, sans les vergers haute-tige 2020: 96.622 QII : Exigence de base + qualité biologique particulière, sans les vergers haute-tige 2019: 71.4 QI : Exigence de base, sans les vergers haute-tige 2019: 97 QII : Exigence de base + qualité biologique particulière, sans les vergers haute-tige 2018: 69.1 QI : Exigence de base, sans les vergers haute-tige 2018: 97.5 QII : Exigence de base + qualité biologique particulière, sans les vergers haute-tige 2017: 66.2 QI : Exigence de base, sans les vergers haute-tige 2017: 99 QII : Exigence de base + qualité biologique particulière, sans les vergers haute-tige 2016: 61.2 QI : Exigence de base, sans les vergers haute-tige 2016: 103.1 QII : Exigence de base + qualité biologique particulière, sans les vergers haute-tige 2015: 56.6 QI : Exigence de base, sans les vergers haute-tige 2015: 104.5 QII : Exigence de base + qualité biologique particulière, sans les vergers haute-tige 2014: 51.9 QI : Exigence de base, sans les vergers haute-tige 2014: 102 QII : Exigence de base + qualité biologique particulière, sans les vergers haute-tige 2013: 43 QI : Exigence de base, sans les vergers haute-tige 2013: 98.5 QII : Exigence de base + qualité biologique particulière, sans les vergers haute-tige 2012: 40.1 QI : Exigence de base, sans les vergers haute-tige 2012: 94.2 QII : Exigence de base + qualité biologique particulière, sans les vergers haute-tige 2011: 35.4 QI : Exigence de base, sans les vergers haute-tige 2011: 94.5 QII : Exigence de base + qualité biologique particulière, sans les vergers haute-tige 2010: 33.4 QI : Exigence de base, sans les vergers haute-tige 2010: 91.8 QII : Exigence de base + qualité biologique particulière, sans les vergers haute-tige 2009: 30.7 QI : Exigence de base, sans les vergers haute-tige 2009: 92 QII : Exigence de base + qualité biologique particulière, sans les vergers haute-tige 2008: 28.8 QI : Exigence de base, sans les vergers haute-tige 2008: 93.6 QII : Exigence de base + qualité biologique particulière, sans les vergers haute-tige 2007: 25.2 QI : Exigence de base, sans les vergers haute-tige 2007: 95.6 QII : Exigence de base + qualité biologique particulière, sans les vergers haute-tige 2006: 24.5 QI : Exigence de base, sans les vergers haute-tige 2006: 95.3 QII : Exigence de base + qualité biologique particulière, sans les vergers haute-tige 2005: 28.7 QI : Exigence de base, sans les vergers haute-tige 2005: 88.6 QII : Exigence de base + qualité biologique particulière, sans les vergers haute-tige 2004: 26.2 QI : Exigence de base, sans les vergers haute-tige 2004: 89.8 QII : Exigence de base + qualité biologique particulière, sans les vergers haute-tige 2003: 23.9 QI : Exigence de base, sans les vergers haute-tige 2003: 92.5 QII : Exigence de base + qualité biologique particulière, sans les vergers haute-tige 2002: 12.9 QI : Exigence de base, sans les vergers haute-tige 2002: 101.9 QII : Exigence de base + qualité biologique particulière, sans les vergers haute-tige 2001: 1.6 QI : Exigence de base, sans les vergers haute-tige 2001: 110.1 QI : Exigence de base, sans les vergers haute-tige 2000: 110.4 QI : Exigence de base, sans les vergers haute-tige 1999: 107.2 QI : Exigence de base, sans les vergers haute-tige 1998: 89 QI : Exigence de base, sans les vergers haute-tige 1997: 85.9 QI : Exigence de base, sans les vergers haute-tige 1996: 74.9 QI : Exigence de base, sans les vergers haute-tige 1995: 58.7 QI : Exigence de base, sans les vergers haute-tige 1994: 54.7 QI : Exigence de base, sans les vergers haute-tige 1993: 19.3
Surfaces de promotion de la biodiversité (avant 1999 : uniquement les surfaces donnant droit aux contributions)

Données du graphique: Excel
Source: Office fédérale de l'agriculture OFAG : Rapport agricole
Commentaire

Alors que les surfaces de promotion de la biodiversité (jusqu’en 2012 : surfaces de compensation écologique) n’ont que peu évolué entre 2000 et 2010, elles progressent de manière satisfaisante depuis 2011. En 2020 elles représentent en moyenne 16,3 % de la surface agricole utile totale (sans les régions d’estivage).

Certaines régions présentent toutefois des déficits parfois importants, notamment dans les bandes tampons autour des aires naturelles protégées. De plus, la plupart des surfaces de promotion de la biodiversité ne présentent pas encore la qualité écologique requise ou n’ont pas été établies à l’endroit adéquat. Il existe également des déficits dans la mise en réseau des surfaces. La proportion de SPB de niveau de qualité II et de SPB mises en réseau augmente continuellement mais reste encore trop faible. Dans les terres assolées, elle n’est que d’environ 1 %. Pour éviter la perte d’espèces et favoriser le retour d’espèces menacées, il convient de poursuivre les efforts et de mettre en œuvre des mesures supplémentaires.

Méthode

Les données des exploitations agricoles sont relevées conjointement par l’Office fédéral de l’agriculture (OFAG) et l’Office fédéral de la statistique (OFS), qui recensent aussi les informations relatives aux surfaces de promotion de la biodiversité (anciennement surfaces de compensation écologique, selon la nouvelle Politique agricole 2014–2017). Ce relevé s’appuie sur un questionnaire standard que les exploitants doivent remplir. Leurs indications, qui se rapportent au jour de référence début mai, sont vérifiées par la Confédération et les cantons et gérées par la banque centrale de données de l’OFAG.

Base pour l'évaluation de la tendance
Evolution visée Valeur initiale Valeur finale Variation en % Evolution observée Evaluation
Augmentation Moyenne 2000-2002 Moyenne 2018-2020 50.02% Augmentation positive
 
Dernière mise à jour le: 04.11.2022

Informations complémentaires

Liens

inidkatoren_hirun

Indicateurs

Recherche et liste de tous les indicateurs

https://www.bafu.admin.ch/content/bafu/fr/home/themen/thema-biodiversitaet/biodiversitaet--daten--indikatoren-und-karten/biodiversitaet--indikatoren/indikator-biodiversitaet.pt.html/aHR0cHM6Ly93d3cuaW5kaWthdG9yZW4uYWRtaW4uY2gvUHVibG/ljL0FlbURldGFpbD9pbmQ9QkQwODcmbG5nPWZyJlN1Ymo9Tg==.html/