Milieux naturels: Préserver la trame de la vie

En se fondant sur l’exemple de cinq milieux naturels, l’environnement rend compte du déclin massif de la biodiversité, et révèle en même temps des initiatives qui laissent espérer un changement de cap.

Conception et texte : Gregor Klaus

© Darius Murawski

La multiplicité des espèces et des formes de vie sur terre est impressionnante. Les différents écosystèmes réunissent animaux, plantes et champignons en associations caractéristiques, qui reposent sur un nombre infini d’interdépendances et d’interactions. Chaque espèce végétale sert ainsi de base d’existence à dix espèces animales en moyenne. Ce qui paraît aléatoire forme un système.

Un socle en danger

Il est donc d’autant plus préoccupant que l’être humain appauvrisse la diversité biologique. La production alimentaire actuelle, qui utilise quantité d’engrais et de produits phytosanitaires, est beaucoup trop intensive ; l’urbanisation progresse à grand pas. Chaque peuplement d’animaux, de végétaux et de champignons perd en permanence des individus. Tôt ou tard, ces populations décimées disparaîtront, ce qui met en péril les interactions entre espèces et donc le fonctionnement des écosystèmes… et en fin de compte, le socle de notre existence.

Les espèces particulièrement touchées sont celles qui se sont adaptées à un milieu bien précis et se sont ainsi spécialisées. Chez nous, il s’agit par exemple des espèces typiques des marais, des prairies et des pâturages maigres, des zones alluviales et des forêts claires. Au cours des 100 dernières années, tous ces écosystèmes ont enregistré de lourdes pertes sur le plan qualitatif et quantitatif. Heureusement, il existe aussi des tendances inverses grâce à la remise en eau de marais, au semis de prairies florales, à la revitalisation de zones alluviales et à la création de nouvelles réserves forestières ainsi que de milieux proches de l’état naturel dans les zones d’habitation.

Cinq écosystèmes importants

Les doubles pages qui suivent présentent à titre d’exemples l’état écologique de cinq milieux naturels importants, de même que les causes de leur recul. Mais elles mettent aussi l’accent sur des initiatives exemplaires, qui montrent qu’il est possible d’inverser la tendance et que la sauvegarde et la promotion du capital naturel profitent à tous.

Contact
Dernière modification 06.03.2019

Début de la page

https://www.bafu.admin.ch/content/bafu/fr/home/themen/thema-biodiversitaet/biodiversitaet--dossiers/magazin2019-1-dossier/vernetzte-vielfalt.html