Révision partielle de la norme SIA 261

La société suisse des ingénieurs et des architectes (SIA) a révisé au premier août 2020 les actions sismiques à prendre en compte pour les projets de construction dans la norme SIA 261 « actions sur les structures porteuses ». Suivant la situation celles-ci sont plus faibles, égales ou plus élevées que selon la version précédente de la norme.

Le service sismologique suisse (SED) a publié en 2015 un nouveau modèle d’aléa sismique pour la Suisse. Suite à cela, la société suisse des ingénieurs et des architectes (SIA) a révisé les efforts sismiques à prendre en compte pour les projets de construction dans la norme SIA 261 « actions sur les structures porteuses ».

Les changements principaux sont une adaptation de la carte des zones sismiques (rechercher « zones sismiques » sur map.geo.admin.ch) avec nouvellement 5 zones au lieu de 4, ainsi qu’une meilleure prise en compte de l’influence du terrain de fondation avec une adaptation de la forme des spectres de réponse élastique pour les différentes classes de terrain de fondation.  

Carte des zones sismiques norme SIA 261
Ancienne (à gauche) et nouvelle (à droite) carte des zones sismiques selon la norme SIA 261 avec les valeurs correspondantes de l’accélération du sol de référence sur rocher (agd).

L’introduction de la nouvelle zone 1b conduit à une augmentation de la valeur de référence de l’accélération horizontale du sol, principalement sur le Plateau en Suisse occidentale. La nouvelle zonation conduit également à une réduction de la valeur de cette valeur de référence pour certaines régions dans les Alpes, les Préalpes et dans la région bâloise.

Les spectres de réponse ont, quant à eux, été tendanciellement augmentés pour les constructions rigides (par ex. bâtiments avec peu d’étages) et réduits pour les constructions plus flexibles (par ex. des ponts élevés).

Selon la situation géographique, le terrain de fondation et les caractéristiques dynamiques d’un ouvrage (période fondamentale de vibration), les actions sismiques à prendre en compte sont donc plus faibles, égales ou plus élevées que selon la version précédente de la norme. Il est à noter également que le facteur d’importance pour les ouvrages avec un fonction d’infrastructure critique a été augmenté de 1,4 à 1,5.

Contact
Dernière modification 04.11.2020

Début de la page

https://www.bafu.admin.ch/content/bafu/fr/home/themen/thema-naturgefahren/fachinformationen-erdbeben/schutz-vor-erdbeben/erdbebengerechtes-bauen/teilrevision_der_norm_sia_261.html