Indicateur forêts et bois

Résultat de la récolte de bois

L’indicateur renseigne sur la rentabilité de la récolte du bois, le produit de la vente du bois étant mis en rapport avec le 2e échelon de production (produit net après déduction des coûts de récolte). Il s’agit d’un paramètre déterminant pour la couverture des autres coûts structuraux et le résultat final de l’exploitation forestière. Garantir la dimension économique de la durabilité représente en l’occurrence une condition essentielle à la mise en œuvre d’une gestion forestière efficace et efficiente permettant d’assurer toutes les prestations indispensables à la société, à l’environnement et à l’économie. La Confédération prépare à cet effet des données sur la structure, la rentabilité et les bases de production naturelles. Ces données ne sont pas collectées pour les petites forêts publiques et privées.

Evaluation de l'état
mauvais mauvais
Evaluation de la tendance
négative négative
Marge contributive Ia 2016: -9 Marge contributive Ia 2015: -12 Marge contributive Ia 2014: -7 Marge contributive Ia 2013: -8 Marge contributive Ia 2012: -8 Marge contributive Ia 2011: 1 Marge contributive Ia 2010: 4 Marge contributive Ia 2009: 1 Marge contributive Ia 2008: 7
Marge contributive MC Ia de l’exploitation forestière pour toutes les fonctions de la forêt (forêt de production / forêt de détente / forêt de protection / forêt de type nature et paysage). La valeur est une mesure de l'importance du produit de la vente du bois. DB Ia : produit net de l’exploitation en propre (seulement bois façonnés, sans le bois sur pied ni les variations de stocks et les contributions).

Données du graphique: Excel
Source: Réseau d’exploitations forestières (REF)
Commentaire

La situation économique de la sylviculture suisse est difficile, et les exploitations forestières affichent depuis 2012 des résultats déficitaires dans le domaine de la récolte du bois. Des évolutions comme la baisse des prix, la persistance de coûts élevés, la diminution des ressources financières de la Confédération, des cantons et des communes, ou encore les besoins croissants de la population font que le mode de gestion actuel des forêts a atteint ses limites. Ainsi, le système n’est plus que partiellement capable de financer à long terme de manière autonome ses propres objectifs (résultats d’exploitation, fourniture de services, collaborateurs performants, etc.) en même temps que les prestations d’intérêt public (p. ex. protection contre les dangers naturels, biodiversité) et celles relevant de l’économie privée (p. ex. la production de bois). Les possibilités d’optimisation des recettes de la vente du bois sont limitées par le contexte de la commercialisation internationale de ce produit. En revanche, dans le cadre de mesures de l’économie forestière et du soutien apporté par la Confédération au travers de la RPT, des efforts sont entrepris pour diminuer les coûts (notamment par la rationalisation des méthodes de travail et la collaboration interentreprise).

Comparaison internationale

Dans le cadre de l’initiative « DACH », les réseaux d’exploitations forestières d’Allemagne (D), d’Autriche (A) et de Suisse (CH) sont régulièrement comparés sur la base d’indicateurs uniformisés à partir desquels il est possible de tirer des conclusions. En raison de différences de définitions, les données ne sont que partiellement comparables avec d’autres statistiques.

Méthode

Échantillon d’observation constitué de 160 entre­prises forestières publiques du Jura, du Plateau, des Préalpes et des Alpes (y compris le Sud des Alpes). Cet échantillon a pour objectif de représenter en détail la situation économique de ces entreprises forestières et, ainsi, d’en tirer des conclu­sions pour l’ensemble de la branche. Dans sa forme actuelle, le réseau d'exploitations forestières fournit des indicateurs économiques par zone forestière et pour l’ensemble de la Suisse. À titre complémentaire, certains cantons procèdent à leurs propres évaluations, qu’ils utilisent pour densifier l’échantil­lon au niveau cantonal. L’instrument central est le « CEForestier », un logiciel de comptabilité analytique spécialement développé pour l’économie forestière suisse.

 
Dernière mise à jour le: 27.11.2018

Informations complémentaires

Liens

inidkatoren_hirun

Indicateurs

Recherche et liste de tous les indicateurs

https://www.bafu.admin.ch/content/bafu/fr/home/themen/thema-wald-und-holz/wald-und-holz--daten--indikatoren-und-karten/wald-und-holz--indikatoren/indikator-wald-und-holz.pt.html/aHR0cHM6Ly93d3cuaW5kaWthdG9yZW4uYWRtaW4uY2gvUHVibG/ljL0FlbURldGFpbD9pbmQ9V0gxMTUmbG5nPWZyJlN1Ymo9Tg==.html