Micropolluants

Malgré la qualité des systèmes d’assainissement et une législation efficace, certaines substances parviennent dans les eaux avec les eaux usées urbaines et artisanales ou à partir de sources diffuses (telle l’agriculture). Or, même en concentrations infimes, ces substances peuvent avoir des effets néfastes sur les organismes aquatiques ou polluer nos ressources en eau potable.

L'OFEV élabore dès lors des stratégies afin de diminuer la présence de micropolluants dans les eaux. Les stations d'épuration des eaux usées (STEP) devront éliminer ces substances de manière ciblée. Le Parlement a approuvé la modification de la loi sur la protection des eaux précisant le financement de l'équipement de certaines STEP d'une étape de traitement supplémentaire.

Micropolluants: l’optimisation des STEP peut commencer !

19.05.2016 - Lorsqu’ils parviennent dans les rivières et les lacs, les résidus de composés chimiques organiques peuvent s’avérer nocifs pour les organismes aquatiques et polluer les ressources en eau potable. Afin de réduire la charge des micropolluants qui proviennent des eaux usées, certaines stations d’épuration seront bientôt équipées d’une étape de traitement supplémentaire. Le présent dossier indique l’essentiel à savoir sur les travaux en cours, leur financement et leurs effets.

04.11.2015

Qualité de l’eau : révision de l’ordonnance sur la protection des eaux

Le Conseil fédéral a approuvé aujourd’hui la révision de l’ordonnance sur la protection des eaux. Celle-ci fixe les critères qui permettent d’équiper certaines stations d’épuration d’un procédé éliminant les micropolluants. L’ordonnance précise aussi les modalités du financement. Des valeurs écotoxicologiques pour les principales substances aboutissant dans les eaux de surface pourront être progressivement introduites dans l’ordonnance afin de vérifier l’efficacité des mesures. Ces modifications entreront en vigueur le 1er janvier 2016.

Résidus d’antibiotiques et de médicaments dans l’environnement: La face cachée des médicaments

26.08.2015 - Les résidus d’analgésiques, de contraceptifs et, plus généralement, de médicaments dans l’environnement posent un grave problème. Ils se répandent dans nos eaux, notamment par le biais de l’eau déjà épurée. De même, des germes résistants aux antibiotiques non éliminés par les stations d’épuration (STEP) parviennent parfois dans nos rivières et nos lacs.

Traitement des eaux usées: Micropolluants - les STEP disent stop!

26.11.2014 -Une centaine de stations d’épuration (STEP) suisses vont être équipées d’une nouvelle étape de traitement. Les micropolluants qui menacent la qualité de l’eau potable, la reproduction des poissons et la survie des organismes aquatiques sensibles seront en grande partie éliminés. Un procédé par ozonation est déjà appliqué à grande échelle à la STEP de Dübendorf (ZH).

Micropolluants: Des STEP bientôt au top

12.02.2012 - Les stations d’épuration ne retiennent que partiellement la foule de micropolluants qui parviennent dans nos eaux. Or, même à très faible concentration, ceux-ci peuvent porter atteinte aux organismes aquatiques et s’infiltrer dans la nappe phréatique. Afin de juguler le problème, une stratégie ciblée prévoit d’optimiser une partie des STEP suisses.

Informations complémentaires

Contact
Dernière modification 19.05.2016

Début de la page

https://www.bafu.admin.ch/content/bafu/fr/home/themen/thema-wasser/wasser--dossiers/mikroverunreinigungen.html