Température des eaux souterraines

Jusqu’à présent, aucune hausse généralisée de la température des eaux souterraines n’a été observée en Suisse. Dans certaines régions du pays, toutefois, des températures légèrement accrues révèlent l’action des changements climatiques. Ainsi, la température des eaux souterraines augmente chaque année de 0,06 °C au maximum dans l’espace alpin, les roches meubles du Plateau (hors fond de vallée) et le Jura. Des changements mesurables sont également constatés dans les zones densément peuplées, où les eaux subissent l’influence directe des activités humaines.

La température des eaux souterraines proches de la surface dépend de la température de l’air et, à proximité des eaux superficielles, de la température des eaux d’infiltration. Dans les zones très urbanisées, elle augmente en raison du réchauffement causé par les infrastructures et les constructions (tunnels destinés au trafic routier et ferroviaire, parkings) ou du fait d’un apport thermique direct (installations de refroidissement des bâtiments). D’autres activités réalisées dans l’espace urbain, comme l’utilisation thermique du sous-sol à des fins de chauffage, peuvent avoir l’effet inverse, à savoir abaisser la température des eaux souterraines.

L’état actuel dans la lignée de la tendance annuelle

La température des eaux souterraines est mesurée en continu à près de 100 stations de mesure de l’Observation nationale des eaux souterraines (NAQUA) réparties dans toute la Suisse. Dans les eaux souterraines proches de la surface et typiques du pays, elle affiche des variations annuelles caractéristiques reflétant l’évolution des températures de l’air avec un retard d’environ deux mois. Selon les spécificités du sous-sol, elle peut varier de plusieurs degrés Celsius au cours de l’année. En 2021, les stations de mesure ont enregistré une température moyenne des eaux souterraines située entre 5 °C et 15 °C. En fonction de l’altitude des bassins versants, les valeurs les plus basses (< 10 °C) ont été relevées dans le Jura et les Alpes. Sur le Plateau et au sud des Alpes, elles étaient comprises entre 10 et 13 °C. Les valeurs les plus élevées (> 13 °C) ont été mesurées dans les régions urbanisées.  

Des températures stables voire légèrement en hausse

Tout comme c’est le cas avec la température de l’air, il est possible d’identifier pour les eaux souterraines des périodes pluriannuelles marquées par des températures tantôt basses, tantôt élevées. Aussi, un nombre relativement grand de stations de mesures observe actuellement des températures annuelles accrues. Durant l’année caniculaire de 2018 ainsi qu’en 2019 et en 2020, environ la moitié des stations de mesure du module QUANT (quantité d’eau souterraine) de NAQUA ont relevé des températures des eaux souterraines élevées. Ces dernières années (2015-2021), une hausse des températures a également été enregistrée, notamment dans les régions urbanisées.

Les réservoirs d’eaux souterraines proches de la surface affichent des variations annuelles caractéristiques reflétant l’évolution des températures de l’air avec un retard d’environ deux mois. Là aussi, un plus grand nombre de stations de mesure enregistrent des températures mensuelles élevées en automne et en hiver. Selon les caractéristiques du sous-sol, les variations annuelles peuvent s’élever à plusieurs degrés Celsius.

Stations de mesure de l’Observation nationale des eaux souterraines (NAQUA, module QUANT). Température moyenne des eaux souterraines en 2021 par rapport à la période allant de 2001 à 2020.
Basse 2021: 4 Normale 2021: 69 Elevée 2021: 27 Basse 2020: 2 Normale 2020: 52 Elevée 2020: 46 Basse 2019: 7 Normale 2019: 51 Elevée 2019: 42 Basse 2018: 3 Normale 2018: 51 Elevée 2018: 46 Basse 2017: 10 Normale 2017: 62 Elevée 2017: 28 Basse 2016: 13 Normale 2016: 56 Elevée 2016: 31 Basse 2015: 4 Normale 2015: 66 Elevée 2015: 30 Basse 2014: 14 Normale 2014: 78 Elevée 2014: 8 Basse 2013: 12 Normale 2013: 82 Elevée 2013: 6 Basse 2012: 8 Normale 2012: 81 Elevée 2012: 11 Basse 2011: 5 Normale 2011: 87 Elevée 2011: 8 Basse 2010: 16 Normale 2010: 79 Elevée 2010: 5 Basse 2009: 14 Normale 2009: 80 Elevée 2009: 6 Basse 2008: 9 Normale 2008: 78 Elevée 2008: 13 Basse 2007: 12 Normale 2007: 72 Elevée 2007: 16 Basse 2006: 43 Normale 2006: 52 Elevée 2006: 5 Basse 2005: 19 Normale 2005: 67 Elevée 2005: 14 Basse 2004: 18 Normale 2004: 63 Elevée 2004: 18 Basse 2003: 4 Normale 2003: 84 Elevée 2003: 12 Basse 2002: 0 Normale 2002: 92 Elevée 2002: 8 Basse 2001: 0 Normale 2001: 90 Elevée 2001: 10 Basse 2000: 9 Normale 2000: 91 Elevée 2000: 0
Pourcentage des stations ayant mesuré une température des eaux souterraines élevée, moyenne ou basse au cours de l’année considérée.

Données du graphique: Excel
Source: OFEV

Informations complémentaires

Contact
Dernière modification 17.05.2022

Début de la page

https://www.bafu.admin.ch/content/bafu/fr/home/themen/thema-wasser/wasser--fachinformationen/zustand-der-gewaesser/zustand-des-grundwassers/grundwassertemperatur.html