Indicateur économie et consommation

Empreinte biodiversité

La fabrication, l’utilisation et l’élimination des biens consommés en Suisse sont associées à une utilisation des sols qui peut porter atteinte à la biodiversité. L’empreinte sur la biodiversité montre l’étendue de ces atteintes. Elle se base sur le potentiel de perte d’espèces (probabilité de l’extinction globale d’espèces) imputable à certaines formes d’utilisation du sol (grandes cultures ou urbanisa­tion) par rapport à l’état de référence d’une nature intacte. Son calcul varie selon les régions du monde : transformer des surfaces forestières en terres arables a des répercussions nettement moindres sur la biodiversité en Europe que dans les zones tropicales.

L’indicateur inclut l’utilisation des sols à l’étranger due aux produits importés (perspective de l’empreinte).

Evaluation de l'état
mauvais mauvais
Evaluation de la tendance
négative négative
Pression exercée sur la biodiversité globale par l'utilisation des sols à l'étranger due à la consommation 2018: 5.00828674505557 Pression exercée sur la biodiversité globale par l'utilisation des sols en Suisse due à la consommation 2018: 2.17865968422868 Pression exercée sur la biodiversité globale par l'utilisation des sols à l'étranger due à la consommation 2017: 5.09387167011494 Pression exercée sur la biodiversité globale par l'utilisation des sols en Suisse due à la consommation 2017: 2.24255622079518 Pression exercée sur la biodiversité globale par l'utilisation des sols à l'étranger due à la consommation 2016: 5.03761198210996 Pression exercée sur la biodiversité globale par l'utilisation des sols en Suisse due à la consommation 2016: 2.27389444741326 Pression exercée sur la biodiversité globale par l'utilisation des sols à l'étranger due à la consommation 2015: 5.12514234786515 Pression exercée sur la biodiversité globale par l'utilisation des sols en Suisse due à la consommation 2015: 2.32994100731674 Pression exercée sur la biodiversité globale par l'utilisation des sols à l'étranger due à la consommation 2014: 5.07816764411709 Pression exercée sur la biodiversité globale par l'utilisation des sols en Suisse due à la consommation 2014: 2.31067061053226 Pression exercée sur la biodiversité globale par l'utilisation des sols à l'étranger due à la consommation 2013: 5.05156320332218 Pression exercée sur la biodiversité globale par l'utilisation des sols en Suisse due à la consommation 2013: 2.35838862527691 Pression exercée sur la biodiversité globale par l'utilisation des sols à l'étranger due à la consommation 2012: 4.78471421814622 Pression exercée sur la biodiversité globale par l'utilisation des sols en Suisse due à la consommation 2012: 2.37398457084303 Pression exercée sur la biodiversité globale par l'utilisation des sols à l'étranger due à la consommation 2011: 4.76100809080528 Pression exercée sur la biodiversité globale par l'utilisation des sols en Suisse due à la consommation 2011: 2.39728564561596 Pression exercée sur la biodiversité globale par l'utilisation des sols à l'étranger due à la consommation 2010: 4.71256455437724 Pression exercée sur la biodiversité globale par l'utilisation des sols en Suisse due à la consommation 2010: 2.43693600250445 Pression exercée sur la biodiversité globale par l'utilisation des sols à l'étranger due à la consommation 2009: 4.50640739292343 Pression exercée sur la biodiversité globale par l'utilisation des sols en Suisse due à la consommation 2009: 2.49813502953577 Pression exercée sur la biodiversité globale par l'utilisation des sols à l'étranger due à la consommation 2008: 4.57187368564189 Pression exercée sur la biodiversité globale par l'utilisation des sols en Suisse due à la consommation 2008: 2.46784489257157 Pression exercée sur la biodiversité globale par l'utilisation des sols à l'étranger due à la consommation 2007: 4.63413501923567 Pression exercée sur la biodiversité globale par l'utilisation des sols en Suisse due à la consommation 2007: 2.52153228457384 Pression exercée sur la biodiversité globale par l'utilisation des sols à l'étranger due à la consommation 2006: 4.43971665314659 Pression exercée sur la biodiversité globale par l'utilisation des sols en Suisse due à la consommation 2006: 2.63320337885989 Pression exercée sur la biodiversité globale par l'utilisation des sols à l'étranger due à la consommation 2005: 4.20843001304209 Pression exercée sur la biodiversité globale par l'utilisation des sols en Suisse due à la consommation 2005: 2.71417337544341 Pression exercée sur la biodiversité globale par l'utilisation des sols à l'étranger due à la consommation 2004: 3.98494842994413 Pression exercée sur la biodiversité globale par l'utilisation des sols en Suisse due à la consommation 2004: 2.73839925297955 Pression exercée sur la biodiversité globale par l'utilisation des sols à l'étranger due à la consommation 2003: 4.05012985294915 Pression exercée sur la biodiversité globale par l'utilisation des sols en Suisse due à la consommation 2003: 2.83881021843241 Pression exercée sur la biodiversité globale par l'utilisation des sols à l'étranger due à la consommation 2002: 3.86549490616557 Pression exercée sur la biodiversité globale par l'utilisation des sols en Suisse due à la consommation 2002: 2.83483277071501 Pression exercée sur la biodiversité globale par l'utilisation des sols à l'étranger due à la consommation 2001: 3.82343950544702 Pression exercée sur la biodiversité globale par l'utilisation des sols en Suisse due à la consommation 2001: 2.78829896068488 Pression exercée sur la biodiversité globale par l'utilisation des sols à l'étranger due à la consommation 2000: 3.86031328485114 Pression exercée sur la biodiversité globale par l'utilisation des sols en Suisse due à la consommation 2000: 2.79450681327461
Pico-PDF*a: Potentiel de perte d'espèces par l'utilisation des sols (par habitant).

Données du graphique: Excel
Source: EBP/Treeze 2022
Pression exercée sur la biodiversité globale par l'utilisation des sols à l'étranger due à la consommation 2018: 42.7934413168695 Pression exercée sur la biodiversité globale par l'utilisation des sols en Suisse due à la consommation 2018: 18.6156164957035 Pression exercée sur la biodiversité globale par l'utilisation des sols à l'étranger due à la consommation 2017: 43.2170694525722 Pression exercée sur la biodiversité globale par l'utilisation des sols en Suisse due à la consommation 2017: 19.026138509535 Pression exercée sur la biodiversité globale par l'utilisation des sols à l'étranger due à la consommation 2016: 42.4144259639739 Pression exercée sur la biodiversité globale par l'utilisation des sols en Suisse due à la consommation 2016: 19.1451679947183 Pression exercée sur la biodiversité globale par l'utilisation des sols à l'étranger due à la consommation 2015: 42.6777060986089 Pression exercée sur la biodiversité globale par l'utilisation des sols en Suisse due à la consommation 2015: 19.4017123404934 Pression exercée sur la biodiversité globale par l'utilisation des sols à l'étranger due à la consommation 2014: 41.8322489442435 Pression exercée sur la biodiversité globale par l'utilisation des sols en Suisse due à la consommation 2014: 19.0345327255808 Pression exercée sur la biodiversité globale par l'utilisation des sols à l'étranger due à la consommation 2013: 41.1178604482206 Pression exercée sur la biodiversité globale par l'utilisation des sols en Suisse due à la consommation 2013: 19.1964131643513 Pression exercée sur la biodiversité globale par l'utilisation des sols à l'étranger due à la consommation 2012: 38.4646046825306 Pression exercée sur la biodiversité globale par l'utilisation des sols en Suisse due à la consommation 2012: 19.0846044040814 Pression exercée sur la biodiversité globale par l'utilisation des sols à l'étranger due à la consommation 2011: 37.8722101416213 Pression exercée sur la biodiversité globale par l'utilisation des sols en Suisse due à la consommation 2011: 19.0695970283267 Pression exercée sur la biodiversité globale par l'utilisation des sols à l'étranger due à la consommation 2010: 37.0596642063973 Pression exercée sur la biodiversité globale par l'utilisation des sols en Suisse due à la consommation 2010: 19.1640939669271 Pression exercée sur la biodiversité globale par l'utilisation des sols à l'étranger due à la consommation 2009: 35.0860137182676 Pression exercée sur la biodiversité globale par l'utilisation des sols en Suisse due à la consommation 2009: 19.4499947017698 Pression exercée sur la biodiversité globale par l'utilisation des sols à l'étranger due à la consommation 2008: 35.2119127770031 Pression exercée sur la biodiversité globale par l'utilisation des sols en Suisse due à la consommation 2008: 19.0069859929217 Pression exercée sur la biodiversité globale par l'utilisation des sols à l'étranger due à la consommation 2007: 35.189276463756 Pression exercée sur la biodiversité globale par l'utilisation des sols en Suisse due à la consommation 2007: 19.1472402737178 Pression exercée sur la biodiversité globale par l'utilisation des sols à l'étranger due à la consommation 2006: 33.3366735824313 Pression exercée sur la biodiversité globale par l'utilisation des sols en Suisse due à la consommation 2006: 19.772036905777 Pression exercée sur la biodiversité globale par l'utilisation des sols à l'étranger due à la consommation 2005: 31.3912181463226 Pression exercée sur la biodiversité globale par l'utilisation des sols en Suisse due à la consommation 2005: 20.2453666216244 Pression exercée sur la biodiversité globale par l'utilisation des sols à l'étranger due à la consommation 2004: 29.5487990727755 Pression exercée sur la biodiversité globale par l'utilisation des sols en Suisse due à la consommation 2004: 20.3055097775672 Pression exercée sur la biodiversité globale par l'utilisation des sols à l'étranger due à la consommation 2003: 29.8257556563358 Pression exercée sur la biodiversité globale par l'utilisation des sols en Suisse due à la consommation 2003: 20.9054185924486 Pression exercée sur la biodiversité globale par l'utilisation des sols à l'étranger due à la consommation 2002: 28.2716615159438 Pression exercée sur la biodiversité globale par l'utilisation des sols en Suisse due à la consommation 2002: 20.7335501645923 Pression exercée sur la biodiversité globale par l'utilisation des sols à l'étranger due à la consommation 2001: 27.7415503180152 Pression exercée sur la biodiversité globale par l'utilisation des sols en Suisse due à la consommation 2001: 20.2309297189901 Pression exercée sur la biodiversité globale par l'utilisation des sols à l'étranger due à la consommation 2000: 27.8099092212983 Pression exercée sur la biodiversité globale par l'utilisation des sols en Suisse due à la consommation 2000: 20.131780780705
Mikro-PDF*a: Potentiel de perte d'espèces par l'utilisation des sols

Données du graphique: Excel
Source: EBP/Treeze 2022
Évolution de l’efficacité liée à l’empreinte biodiversité (quotient de la demande finale et de l’empreinte biodiversité) 2018: 99.9576525777155 Évolution de l’efficacité liée à l’empreinte biodiversité (quotient de la demande finale et de l’empreinte biodiversité) 2017: 97.382576659768 Évolution de l’efficacité liée à l’empreinte biodiversité (quotient de la demande finale et de l’empreinte biodiversité) 2016: 97.0556997313904 Évolution de l’efficacité liée à l’empreinte biodiversité (quotient de la demande finale et de l’empreinte biodiversité) 2015: 95.6414358398388 Évolution de l’efficacité liée à l’empreinte biodiversité (quotient de la demande finale et de l’empreinte biodiversité) 2014: 96.0928833681069 Évolution de l’efficacité liée à l’empreinte biodiversité (quotient de la demande finale et de l’empreinte biodiversité) 2013: 94.1585326123697 Évolution de l’efficacité liée à l’empreinte biodiversité (quotient de la demande finale et de l’empreinte biodiversité) 2012: 99.2025162071602 Évolution de l’efficacité liée à l’empreinte biodiversité (quotient de la demande finale et de l’empreinte biodiversité) 2011: 101.4473661997 Évolution de l’efficacité liée à l’empreinte biodiversité (quotient de la demande finale et de l’empreinte biodiversité) 2010: 98.0445658702022 Évolution de l’efficacité liée à l’empreinte biodiversité (quotient de la demande finale et de l’empreinte biodiversité) 2009: 101.159110889537 Évolution de l’efficacité liée à l’empreinte biodiversité (quotient de la demande finale et de l’empreinte biodiversité) 2008: 99.5663811833838 Évolution de l’efficacité liée à l’empreinte biodiversité (quotient de la demande finale et de l’empreinte biodiversité) 2007: 96.5256745956958 Évolution de l’efficacité liée à l’empreinte biodiversité (quotient de la demande finale et de l’empreinte biodiversité) 2006: 98.3931886258713 Évolution de l’efficacité liée à l’empreinte biodiversité (quotient de la demande finale et de l’empreinte biodiversité) 2005: 99.1855157361162 Évolution de l’efficacité liée à l’empreinte biodiversité (quotient de la demande finale et de l’empreinte biodiversité) 2004: 98.6292345436188 Évolution de l’efficacité liée à l’empreinte biodiversité (quotient de la demande finale et de l’empreinte biodiversité) 2003: 97.1632450396278 Évolution de l’efficacité liée à l’empreinte biodiversité (quotient de la demande finale et de l’empreinte biodiversité) 2002: 99.6788328108698 Évolution de l’efficacité liée à l’empreinte biodiversité (quotient de la demande finale et de l’empreinte biodiversité) 2001: 101.770232714179 Évolution de l’efficacité liée à l’empreinte biodiversité (quotient de la demande finale et de l’empreinte biodiversité) 2000: 100

Données du graphique: Excel
Source: EBP/Treeze 2022
Commentaire

La pression qu’exerce la consommation suisse sur la biodiversité, en valeur par habitant, a augmenté d’environ 8 % de 2000 à 2018, atteignant 7,2 espèces-an par billion d’espèces (pico-PDF∙a, cf. Méthode) à la fin de la période sous revue. L’impact sur la biodiversité a crû de manière marquée et continue à l’étranger. La part de cet impact en Suisse est passé de 42 à 30 %. Les aliments destinés à la consommation humaine ou animale constituent la majeure partie de l’empreinte biodiversité due aux importations.

En raison de la croissance démographique de la Suisse, l’empreinte biodiversité a augmenté plus fortement en termes absolus qu’en termes relatifs (valeur par habitant), passant de 48 à 61 espèces-an par million d’espèces (micro-PDF∙a).

À long terme, cette augmentation entre 2000 et 2018 a donc entraîné une perte supplémentaire d’environ 13 espèces par million d’espèces, ce qui correspond à un taux d’extinction annuel de 0,7 espèce-an par million d’espèces. La perte d’espèces due à la seule consommation suisse atteint ainsi une valeur similaire à la perte naturelle d’espèces observée à l’échelle mondiale, soit 1 espèce-an par million d’espèces (Steffen et al. 2015). La comparaison avec le taux d’extinction naturelle montre que l’empreinte biodiversité de la Suisse, extrapolée à la population mondiale, dépasse très largement le niveau compatible avec les limites planétaires. Pour ces raisons, l’état et l’évolution de l’indicateur sont jugés négatifs.

La pression sur la biodiversité s’est accrue dans les mêmes proportions que la demande finale suisse. Il n’y a donc pas eu découplage entre l’évolution du niveau de vie et des atteintes. Autrement dit, l’efficacité liée à l’empreinte biodiversité ne s’est pas améliorée.

Comparaison internationale

Pour des raisons méthodologiques, il n’est actuellement pas possible d’effectuer une comparaison internationale.

Méthode

Conformément aux recommandations du programme Life Cycle Initiative du PNUE, la méthode de l’empreinte biodiversité se base sur Chaudhary et al. (2016) et permet de quantifier la perte potentielle d’espèces à long terme imputable à un type d’utilisation des sols (p. ex. grandes cultures ou urbanisation) par rapport à l’état de référence d’une nature intacte. L’indicateur tient compte de la vulnérabilité des espèces pour calculer le recul régional d’espèces largement répandues ainsi que l’extinction d’espèces endémiques, qu’il convertit en « espèces totalement éteintes au niveau mondial ». L’empreinte biodiversité traduit donc les différentes intensités d’impact dans un seul indicateur, par analogie à l’empreinte gaz à effet de serre exprimée en « kg d’éq.-CO2 ». Les équivalents-espèces potentiellement disparues sont intégrés au fil des ans (a) et quantifiés par billion d’espèces (pico-PDF∙a) [1] ou par millions d’espèces (micro-PDF∙a).

Relation entre l’empreinte biodiversité et les listes rouges suisses : L’empreinte biodiversité indique la perte potentielle d’espèces à long terme au niveau mondial. Le point de vue est donc très différent de celui qui préside à l’établissement des listes rouges et des données relatives à la biodiversité en Suisse. Par conséquent, ces dernières ne sont pas comparables à l’empreinte biodiversité. De plus, l’empreinte biodiversité ne couvre que la cause principale de la perte d’espèces, à savoir l’utilisation des sols. Elle ne tient pas compte des autres facteurs de déclin de la biodiversité, comme les changements climatiques ou les apports d’azote et de pesticides.

[1] 1 Pico-PDF∙a = 10–12 PDF∙a (= un billionième PDF∙a) ; PDF = potentially disappeared fraction of species = part des espèces qui disparaissent. La notion d’espèces-an reflète l’intégration de ce paramètre au fil du temps.

Base pour l'évaluation de la tendance
Evolution visée Valeur initiale Valeur finale Variation en % Evolution observée Evaluation
Diminution Moyenne 2000-2002 Moyenne 2016-2018 9.36% Augmentation négative
 
Dernière mise à jour le: 18.10.2022

Informations complémentaires

Liens

inidkatoren_hirun

Indicateurs

Recherche et liste de tous les indicateurs

https://www.bafu.admin.ch/content/bafu/fr/home/themen/thema-wirtschaft-und-konsum/wirtschaft-und-konsum--daten--indikatoren-und-karten/wirtschaft-und-konsum--indikatoren/indikator-wirtschaft-und-konsum.pt.html/aHR0cHM6Ly93d3cuaW5kaWthdG9yZW4uYWRtaW4uY2gvUHVibG/ljL0FlbURldGFpbD9pbmQ9R1cwMTQmbG5nPWZyJlN1Ymo9Tg==.html/