Pourquoi tant d’azote? - Magazine «environnement» 2/2014

Dossier: Des déséquilibres récents > La biodiversité souffre > Dégâts forestiers > Agir dans le domaine agricole > Les oxydes d’azote nuisent à la santé

L’azote, de la pénurie à l’excès

Editorial de Gérard Poffet

Azote: Un cycle perturbé

Jusqu’au début du XXe siècle, les composés azotés assimilables par les plantes n’étaient disponibles qu’en petites quantités. En l’espace de cent ans, l’homme a bouleversé cet équilibre naturel et d’énormes flux d’azote réactif parviennent désormais dans l’atmosphère, les eaux souterraines, les rivières et les écosystèmes.

Cycle de l’azote

L'azote: Le système et ses fuites

L’être humain rejette d’énormes quantités d’azote réactif dans la nature. La biodiversité, le climat, la santé, les mers et l’eau potable en souffrent. L’OFEV analyse les problèmes et présente dans ce numéro des mesures destinées à préserver la qualité de l’environnement.

Haute vallée de Rothenturm (SZ)

Biodiversité: Le sol s’enrichit, la nature s’appauvrit

Même s’ils semblent intacts à première vue, nombre de marais, prairies maigres et autres milieux proches de l’état naturel voient leurs espèces animales et végétales disparaître. La cause en est à la fois proche et lointaine.

Les apports excessifs d’azote dans les forêts peuvent engendrer un ancrage superficiel des racines.

Forêt: Gare à l’overdose d’azote

Trop abondant dans 95 % de la forêt suisse, l’azote perturbe le développement des arbres et des écosystèmes forestiers.

Oxydes d’azote

Oxydes d’azote: L’air n’est pas encore assez propre

Les mesures prises dans le domaine de la protection de l’air ont porté leurs fruits. C’est ce que démontre, entre autres, l’étude épidémiologique SAPALDIA, qui analyse depuis plus de 20 ans les effets de la pollution atmosphérique sur la santé de quelque 9000 Suisses. Mais il reste beaucoup à faire.

A L’Isle, au pied du Jura vaudois, 50 vaches laitières et 60 boeufs et veaux de la race Montbéliarde sont élevés dans les étables de Jürg et Denise Hostettler. Les bêtes sont nourries presque exclusivement d’herbe et de foin issus des pâturages de l’exploitation.

Un difficile retour à la terre

Avec les engrais de ferme, seule une partie de l’azote issu des excréments du bétail parvient jusqu’aux racines des plantes. Le reste se disperse dans l’air sous forme d’ammoniac ou de protoxyde d’azote, ou dans l’eau sous forme de nitrate. A moyen terme, l’agriculture devrait réduire de moitié les émissions d’ammoniac qui polluent l’atmosphère.

Installation destinée à la récupération de l’azote.

Stations d’épuration: Halte à la fertilisation des mers

21.05.2014 - Grâce au progrès technique, les rejets d’azote des stations d’épuration suisses diminuent peu à peu. La station de Kloten-Opfikon, dans le canton de Zurich, est une pionnière en la matière: elle récupère même cet élément chimique pour le transformer en engrais.

Zone d’alimentation enherbée du captage des eaux souterraines de Chrummenlanden, dans le Klettgau (SH).

Des champs au robinet

21.05.2014 - Trop, c’est trop! De nombreuses surfaces agricoles cachent des quantités excessives de nitrates, dont une partie sera lessivée par les pluies et polluera les eaux souterraines. Les mesures prises contre ce phénomène semblent efficaces, encore faudrait-il les appliquer systématiquement.

Quantité d’azote contenue dans les céréales commercialisées dans le monde (surtout dans le fourrage).

La Suisse exporte ses excès

Le cycle mondial de l’azote est surchargé. En achetant du fourrage à l’étranger, la Suisse importe de l’azote, mais exporte aussi des nuisances environnementales.

Informations complémentaires

Contact
Dernière modification 21.05.2014

Début de la page

Magazine «environnement» 2/2014 - Pourquoi tant d’azote?
https://www.bafu.admin.ch/content/bafu/fr/home/themes/air/dossiers/magazine-environnement-azote.html