Magazine «environnement» 3/2016 - Agriculture et alimentation

Dossier: Le meilleur fourrage vient des prés > Une agriculture qui favorise la biodiversité > Méthodes innovantes et avancées technologiques > Sécurité alimentaire et durabilité

Franziska Schwarz, sous-directrice OFEV

Au-delà des apparences

Editorial de Franziska Schwarz, sous-directrice OFEV

Économie et écologie dans l’agriculture: « Une image peu en rapport avec la réalité »

Les structures actuelles de la politique agricole entravent le développement d’un secteur agroalimentaire écologique et concurrentiel. Avec les spécialistes Priska Baur et Markus Jenny, environnement a évoqué les corrélations complexes existant au sein de la branche.

Fourrage local : La Suisse est un pays d’herbages

L’agriculture suisse pourrait couvrir les besoins du pays en lait sans recourir au fourrage concentré. Faire paître les vaches dans les prés contribue par ailleurs à réduire les émissions d’ammoniac. D’autres arguments – alimentaires, écologiques mais aussi économiques – justifient également une production laitière basée sur l’herbe.

Paysage dans Vaud

Monotonie du paysage rural: Promouvoir la biodiversité dans l’agriculture

L’intensification de l’agriculture a considérablement réduit la diversité biologique des
champs et des prairies du Plateau suisse, et menace désormais les zones de haute
biodiversité de l’arc alpin. La Confédération a développé des instruments afin d’enrayer ce phénomène.

plat: viande, couscous

Modèles opérationnels: L’agriculteur virtuose

S’occuper de brebis d’Engadine, élever des vaches Holstein-Jersey en altitude, se mettre à la traite automatique, opter pour l’agriculture contractuelle : la paysannerie suisse revêt aujourd’hui mille et un visages. Nous avons rencontré quelques agricultrices et agriculteurs qui sont en train de réinventer leur métier,
en jonglant entre projets écologiques, paiements directs et activités annexes.

salle de mât

Impact des cheptels volumineux: L’élevage intensif de poulets dévore le paysage

La publicité vante l’excellente qualité de la volaille suisse et sa production respectueuse des animaux. Mais peu de consommateurs savent que la nourriture des poulets est en grande partie importée et que le fumier de volaille contribue au niveau élevé des émissions d’azote. Les halles d’engraissement portent par ailleurs atteinte au paysage.

Tracteur d'avenir

Innovations techniques : EcoRobotix, Terranimo & Cie

Pour diminuer les atteintes à l’environnement telles que les résidus de pesticides dans les eaux, les agriculteurs suisses devront à l’avenir adopter des modes de production plus naturels et plus durables. Bonnes pratiques agricoles et innovations techniques peuvent les y aider.

Commerce de gros et de détail : Le pouvoir des coopératives

Pour défendre les consommateurs, Migros et Coop ont, dans les années 1990, mis en route la nouvelle politique agricole et participé à son développement. Aujourd’hui encore, les deux grands détaillants stimulent l’essor des denrées biologiques et donc des modes de production durables. En même temps, ils sont clients de la coopérative agricole fenaco, qui se définit comme une organisation d’entraide des paysans.

Agriculture et commerce mondial : La sécurité alimentaire passe par la durabilité

La production de denrées agricoles là où les conditions naturelles sont optimales ménage l’environnement tout en procurant emplois et prospérité aux régions concernées. Face à l’ouverture des marchés, une production plus durable constitue l’atout de l’agriculture suisse vis-à-vis de la concurrence internationale.

Informations complémentaires

Contact
Dernière modification 24.08.2016

Début de la page

https://www.bafu.admin.ch/content/bafu/fr/home/themes/alimentation-logement-mobilite/dossiers/ernaerung-dossiers/magazine-environnement-agriculture-alimentation.html