La Stratégie Biodiversité Suisse: questions/réponses

16.09.2011- Le Conseil fédéral a ouvert le 16 septembre 2011 la consultation sur la Stratégie Biodiversité Suisse. Celle-ci doit permettre à la Suisse de conserver sa biodiversité à long terme. La biodiversité, c'est-à-dire les écosystèmes, les espèces et les ressources génétiques, est la base de la vie sur la terre.


La Stratégie Biodiversité Suisse 

Qu'est-ce que la Stratégie Biodiversité Suisse?

La Stratégie Biodiversité Suisse (SBS) décrit ce qui doit être fait pour que la Suisse puisse conserver à long terme sa biodiversité, c'est-à-dire ses écosystèmes, ses espèces et ses ressources génétiques. Elle indique aussi ce que doit faire la Suisse pour contribuer au maintien de la biodiversité dans le monde. La Stratégie Biodiversité a été élaborée en réponse à un mandat du Parlement donné au Conseil fédéral pour la législature 2007-2011.

Qu'est-ce que la Stratégie Biodiversité va apporter de nouveau à la Suisse?

Elle permettra de  renforcer l'engagement de la société, de la Confédération et des cantons pour la biodiversité. Le maintien de la biodiversité et des services fournis par les écosystèmes n'est certes pas une tâche nouvelle ni pour la Confédération ni pour les cantons. Mais malgré les activités déployées jusqu'ici, on constate que l'état de la biodiversité continue de se dégrader. Il est donc urgent d'intensifier nos efforts. L'implication de tous les partenaires et la coopération avec des acteurs privés vont jouer un rôle croissant.

Quels sont les objectifs principaux de la Stratégie Biodiversité Suisse?

Les dix objectifs de la Stratégie Biodiversité Suisse sont coordonnés entre eux; la mise en œuvre des uns influence et renforce la mise en œuvre des autres. Parmi ces objectifs figurent l'utilisation durable de la biodiversité, la réalisation d'une infrastructure écologique, le développement de la biodiversité dans les zones urbaines et que la prise en compte de la diversité biologique dans la mesure de la prospérité nationale.


Utilisation durable de la biodiversité

Pourquoi la Suisse doit-elle utiliser durablement sa biodiversité?

Pour que les générations futures puissent continuer à bénéficier des services que la biodiversité nous rend aujourd'hui. Des écosystèmes en mauvais état, parce qu'ils sont exploités de manière non-durable, fournissent des services de moins bonne qualité. Des sols dont la structure est altérée filtrent, par exemple, moins bien l'eau. Conséquence: l'eau potable puisée dans les nappes souterraines est de moins bonne qualité. Les ressources génétiques représentent aussi un réservoir où les générations futures pourront puiser pour développer de nouveaux produits.

 Y a-t-il un conflit d'intérêt entre protection de la biodiversité et production d'énergies renouvelables?

La production d'énergies renouvelables et la protection de la biodiversité n'entrent pas nécessairement en conflit. La production d'énergies renouvelables peut profiter à la biodiversité. Par exemple, une exploitation plus généralisée du bois engendre des forêts plus claires, qui sont plus favorables à la biodiversité. Ponctuellement des conflits peuvent apparaître. La Stratégie montre comment ils peuvent être surmontés.

Est-ce que la Stratégie Biodiversité Suisse prévoit de nouvelles mesures dans certains secteurs tels que l'agriculture ou la foresterie ?

La Stratégie Biodiversité Suisse fixe des objectifs pour que la Suisse puisse conserver sa biodiversité à long terme. Ces objectifs ont été coordonnés avec les programmes politiques en cours de développement, comme la politique forestière 2020 ou la politique agricole 2014-17. Ces objectifs doivent être concrétisés dans un Plan d'action dont les mesures seront élaborées avec les milieux concernés.

 


Infrastructure écologique 

Un des objectifs de la SBS est la mise sur pied d'une infrastructure écologique. Qu'est-ce qu'une infrastructure écologique? 

L'infrastructure écologique doit être comprise comme un vaste réseau d'aires protégés et d'aires de mise en réseau qui traverse tout le pays et permet aux espèces de se déplacer. Cette infrastructure, un peu comme l'infrastructure autoroutière, assure aussi la connexion avec les zones protégées et les couloirs écologiques des pays voisins.

Pourquoi mettre en place une infrastructure écologique?

Pour avoir une biodiversité riche et qui puisse s'adapter aux changements. Les aires protégées offrent aux espèces des zones naturelles intactes où elles peuvent se maintenir et se développer. Ces aires doivent êtres mises en réseau afin de garantir les échanges génétiques et permettre aux espèces de s'adapter aux changements de leur environnement. En Suisse, de nombreuses espèces animales et végétales ont déjà migré à cause du réchauffement climatique.

Comment cette infrastructure écologique va-t-elle être mise en place?

D'une part, il s'agit de compléter et d'améliorer la qualité du système suisse des aires protégées et d'autre part de compléter un système d'aires de mise en réseau. Les aires de mise en réseau sont des cours d'eau, des forêts et des surfaces agricoles déjà proches de l'état naturel, mais aussi des surfaces à l'état quasi-naturel en zone urbaine, comme les talus ferroviaires et routiers ou les parcs urbains.


Biodiversité et villes 

Comment les villes peuvent-elles participer au développement de la biodiversité?  

Le dernier rapport sur le suivi de la biodiversité en Suisse montré que les villes et les agglomérations représentent déjà des lieux favorable au développement de la biodiversité. Il s'agit essentiellement de renforcer cette évolution. En s'appuyant sur la politique des agglomérations et sur les instruments cantonaux et communaux d'aménagement du territoire, les zones bâties doivent être organisées de façon à pouvoir développer des espaces verts et des espaces non bâtis à l'intérieur de l'espace urbain. La population peut aussi beaucoup faire pour favoriser la biodiversité dans les jardins, sur les balcons et les toits.


La biodiversité

Qu'est-ce que la biodiversité?

La biodiversité est une base indispensable de la vie sur terre. Elle est constituée par la multitude d'écosystèmes (p. ex. forêts mixtes de feuillus ou cours d'eau), d'espèces (p. ex. différentes espèces de mousses) et de gènes (p. ex. différences génétiques entre plusieurs variétés de cerises) que l'on trouve sur notre planète. En un mot, la biodiversité, c'est la vie.

A quoi sert la biodiversité?

La biodiversité, les écosystèmes en particulier, procure des services indispensables à la société et à l'économie: c'est ce que l'on appelle les services écosystémiques. La diversité de ces services est immense: la biodiversité fournit des aliments, préserve la qualité de l'eau et de l'air, est indispensable à la formation des sols et - aspect non négligeable - offre des espaces de détente à la population.

Pourquoi faut-il la conserver? 

Des raisons éthiques et économiques sont généralement évoquées. La dimension éthique de la protection de la biodiversité renvoie à la responsabilité de la société envers les générations futures, au droit d'exister des espèces et à la valeur intrinsèque de la nature. Indépendamment des aspects éthiques, la biodiversité est aussi une importante ressource économique pour l'humanité. Si l'état de la biodiversité se dégrade, les services rendus par les écosystèmes diminuent avec, pour conséquence, une moins bonne qualité de vie. Finalement, le développement durable de l'économie et de la société est aussi compromis


Etat de la biodiversité en Suisse

Comment se porte la biodiversité en Suisse?

La biodiversité en Suisse a subi un fort déclin depuis le début du XXème siècle. De 1900 à 2010, les zones alluviales ont perdu 36%, les marais 82% et les prairies et pâturages secs 95% de leur territoire. De plus, la qualité de la plupart des milieux naturels est mauvaise et continue de se dégrader. Ce phénomène pèse sur les populations de nombreuses espèces naguère répandues. Sur les quelque 40 000 espèces communes en Suisse d'animaux, de plantes et de champignons, un tiers environ voient leurs effectifs menacés. Grâce aux mesures mises en place ces dernières décennies, le recul des populations de certaines espèces et la diminution des surfaces abritant certains milieux naturels ont pu être freinés, mais pas stoppés. C'est pour cette raison que nos efforts doivent être renforcés. 

Quels sont les principaux problèmes auxquels la biodiversité est confrontée?

Les espaces naturels se réduisent et leur qualité diminue. L'urbanisation, la mobilité et les infrastructures qui leur sont liées augmentent et morcellent toujours plus les habitats. La biodiversité est également menacée par les changements climatiques et les espèces envahissantes. Par ailleurs, nous manquons de connaissances sur les ressources génétiques. Il faudrait combler ces lacunes afin que le potentiel de ces ressources soit pris en considération aujourd'hui comme demain afin que nous puissions toujours les utiliser.


Etat de la biodiversité dans le monde

Quel est l'état de la biodiversité dans le monde? 

Globalement, depuis le milieu des années 80, l'humanité consomme plus de ressources naturelles que la planète ne peut en régénérer. Ainsi, selon une étude de  l'Evaluation des écosystèmes pour le millénaire (Millenium Ecosystem Assessment) cette dégradation touche actuellement jusqu'à 60% des écosystèmes. Par ailleurs, des mesures de l'indice Planète Vivante indiquent que les effectifs des espèces terrestres ont reculé de 30%, ceux des espèces d'eau douce de 50% et ceux des espèces marines de 30% entre 1970 et 2000.


Action personnelle

Qu'est-ce que je peux faire pour protéger et favoriser la biodiversité?

 Dans votre jardin ou sur votre balcon, vous pouvez par exemple:  

  • aménager votre jardin de manière naturelle, avec des zones de prairie maigre, des haies, des surfaces gravillonnées, des biotopes humides et des plantes indigènes, ou convaincre votre régie d'aménager les abords de votre lieu de résidence de cette manière;
  • vous abstenir d'utiliser de la tourbe et des herbicides;
  • installer des dispositifs permettant aux insectes, oiseaux, chauves-souris et hérissons de nicher et de vivre autour de votre maison;
  • végétaliser vos murs et vos toits.

En tant que consommateur, vous pouvez aussi: 

  • utiliser chaque fois que possible du bois issu d'une exploitation proche du naturel et vous abstenir d'utiliser du bois tropical;
  • acheter des produits de votre région issus d'une exploitation proche du naturel, idéalement une ferme biologique, et diminuer votre consommation de viande;

Lorsque vous vous promenez dans la nature, vous pouvez :

  • profiter de la nature avec votre famille sans déranger les animaux ni endommager les habitats et les plantes et en respectant les zones de tranquillité;

 

Informations complémentaires

Contact
Dernière modification 16.09.2011

Début de la page

https://www.bafu.admin.ch/content/bafu/fr/home/themes/biodiversite/dossiers/strategie-biodiversite-questions-reponses.html