Listes rouges

Les listes rouges constituent des rapports d’expertise scientifiques qui dressent le bilan du degré de menace pesant sur les espèces indigènes. En Suisse, ces listes sont établies par des spécialistes mandatés par l’OFEV. Il en existe pour 27 groupes d’organismes. Depuis 2013, la Suisse dispose d’une liste rouge des milieux naturels menacés.

Chaque liste rouge est établie et régulièrement mise à jour sur mandat de l'OFEV par des spécialistes des centres nationaux de données et de coordination selon les critères scientifiques de l'UICN. Les critères de classement des espèces en catégories de menace s'appuient sur une combinaison de facteurs qui déterminent le risque d'extinction. Les principaux facteurs sont :

  • la superficie de la répartition géographique de l'espèce,
  • la taille et le degré d'isolement des populations concernées,
  • les fluctuations d'effectifs.

En vertu d'un arrêté du Conseil fédéral, les listes rouges doivent être révisées tous les dix ans afin de fournir des informations sur l'évolution des espèces.

Listes rouges des espèces menacées

L'OFEV a compilé et analysé l'ensemble des listes rouges actuelles de Suisse. Cette synthèse propose des évaluations ciblées qui apportent un nouvel éclairage sur l'état et la répartition géographique d'espèces menacées et sur l'origine de ces menaces.

Espèces menacées en Suisse

Cover Espèces menacées en Suisse

Synthèse des listes rouges, état 2010. 2011

Il existe actuellement des listes rouges pour 27 groupes d'organismes :

  • trois groupes de végétaux (plantes vasculaires, bryophytes, characées),
  • 21 groupes d'animaux (tous les vertébrés et quinze groupes d'invertébrés),
  • trois groupes de champignons et lichens (champignons supérieurs, lichens épiphytes et lichens terricoles).

À ce jour, un quart des 45 000 espèces connues a été évalué selon les critères d'établissement des listes rouges.

Les listes rouges en Suisse :

Liste rouge: Espèces menacées en Suisse

RoteListe_F

Vue d'ensemble sur toutes les éditions «Liste rouge» de l‘OFEV. 2016

Liste rouge des milieux de Suisse

L'OFEV a compilé et analysé l'ensemble des données actuellement disponibles sur l'état de 162 types de milieux en Suisse. Cette synthèse apporte un nouvel éclairage sur le degré de menace, sur la responsabilité nationale et sur l'origine des menaces.

Milieux évalués (état 2013) :

  • groupements fontinaux, cours d'eau (18 types de milieux),
  • plans d'eau (8 types de milieux),
  • marais, zones humides (20 types de milieux),
  • rochers, éboulis, alluvions (14 types de milieux),
  • gazons, prairies (30 types de milieux),
  • bandes herbeuses, végétation de hautes herbes, buissons (25 types de milieux),
  • forêts (29 types de milieux, comprenant 121 types de forêts ou associations forestières),
  • végétation rudérale et ségétale (18 types de milieux).

Signification des listes rouges

Les listes rouges se fondent sur une procédure objective et scientifique pour traduire des données et des méthodes complexes en critères d'évaluation aisément compréhensibles. En plus d'indiquer l'état et l'évolution des groupes taxonomiques et des milieux naturels, elles constituent un instrument multifonctionnel.

Exécution

  • Listes d'espèces assorties du statut de menace pour la pondération des intérêts conformément à la LPN
  • Bases pour la délimitation des espèces et milieux naturels prioritaires au niveau national
  • Recommandations pratiques
  • Révision périodique des listes

Information

  • Publication comprenant listes, statistiques, évaluation de l'état et de l'évolution des espèces et milieux naturels dans les trois langues officielles (et en anglais sur Internet)
  • Données pour le monitoring de la biodiversité en Suisse (MBD) et les listes rouges de l'UICN
  • Base pour le plan suisse de conservation des espèces et pour la protection des milieux naturels

Sensibilisation

  • Publication décrivant la situation critique des espèces et milieux naturels menacés, les menaces et les mesures recommandées

Recherche scientifique

  • Développement ou optimisation de nouvelles méthodes et stratégies efficaces sur le terrain

Formation

  • Promotion des connaissances taxonomiques
  • Contribution à des projets de recherche et développement dans le cadre de la formation (master, doctorat)
  • Promotion des connaissances sur les espèces et les milieux naturels, à titre de biens culturels

Informations complémentaires

Contact
Dernière modification 13.09.2016

Début de la page

https://www.bafu.admin.ch/content/bafu/fr/home/themes/biodiversite/etat/biodiversite---programmes-de-surveillance/listes-rouges.html