Zones alluviales

Afin de protéger et valoriser les zones alluviales restantes, la Confédération a mis en vigueur l'ordonnance sur les zones alluviales. L’OFEV assiste les cantons dans la mise en œuvre de l’ordonnance sur les zones alluviales.

Depuis 1850, environ 80% des zones alluviales ont été détruites. Dans l'ensemble, 90% des surfaces alluviales ont disparu ou sont fortement perturbées.

L'inventaire fédéral des zones alluviales d'importance nationale est entré en vigueur en 1992, sur la base de la loi fédérale sur la protection de la nature et du paysage, pour protéger et valoriser les zones alluviales les plus précieuses de Suisse. L'inventaire a été complété en deux temps, essentiellement par des zones alluviales de montagne. Cet inventaire comprend 326 objets.

Les zones alluviales d’importance nationale de toute la Suisse ont été révisés entre 2012 et 2017 suite à une collaboration entre Confédération et cantons. Depuis la révision de 2017, l'inventaire comprend 326 objets. Un nouvel annexe 2 de l'ordonnance sur les zones alluviales répertorie en plus 27 objets dont l'examen n'est pas terminé. Ceux-ci bénéficient d'une protection transitoire.


Communiqué de presse du 


Protection des zones alluviales

L'ordonnance sur les zones alluviales de 1992 charge les cantons de :

  • protéger les zones alluviales d'importance nationale,
  • conserver et développer la flore et la faune typiques des zones alluviales,
  • conserver, voire rétablir la dynamique naturelle des zones alluviales
  • accorder l'exploitation avec les buts visés par la protection.

Les cantons doivent veiller à ce que les plans et les prescriptions qui règlent le mode d'utilisation du sol soient conformes à l'ordonnance. Les exploitations existantes doivent être en accord avec le but visé par la protection.

La protection des zones alluviales est primordiale pour préserver la biodiversité.

  • 10 % des espèces animales indigènes dépendent des zones alluviales ;
  • 84 % de toutes les espèces locales peuvent vivre dans cet écosystème.

Indemnités

Les propriétaires fonciers, exploitants et autres utilisateurs subissant des pertes pour protéger les zones alluviales ont droit à une indemnité (art. 18c LPN), tout comme ceux qui assurent une prestation sans avantage lucratif.

Revitalisation

L'état écologique dans lequel se trouvent les zones alluviales d'importance nationale protégées ne suffit pas à remplir les exigences légales.

Pour nombre de zones alluviales, leur préservation à long terme passe impérativement par des mesures de revitalisation. On entend par revitalisation le rétablissement de la dynamique naturelle du régime hydrique et du transport de sédiments (érosion, sédimentation, inondation).

L'OFEV a classé les zones alluviales en fonction de leur besoin d'assainissement et de revitalisation. Cette étude constitue un instrument de travail pour les cantons, et en particulier les services responsables la protection des zones alluviales, de l'aménagement des cours d'eau et des renaturations, afin de les aider dans la mise en œuvre de l'ordonnance sur les zones alluviales.

Informations complémentaires

Contact
Dernière modification 16.09.2019

Début de la page

https://www.bafu.admin.ch/content/bafu/fr/home/themes/biodiversite/info-specialistes/mesures-de-conservation-de-la-biodiversite/infrastructure-ecologique/biotopes-d_importance-nationale/zones-alluviales.html