Forêt et gibier

Des effectifs d’ongulés importants peuvent entraver le rajeunissement de la forêt. La résolution des conflits forêt-gibier nécessite une approche intégrée ainsi que la collaboration de tous les intéressés. L’OFEV, pour développer cette approche globale, a publié une aide à l’exécution définissant la procédure à suivre en cas de conflit forêt-gibier.

Les conflits forêt-gibier et leur solution sont généralement complexes. Cela est dû d'une part au nombre d'acteurs concernés et d'autre part aux relations biologiques et écologiques souvent difficiles à comprendre. C'est pourquoi il n'existe pas de solutions miracles simples applicables en tout temps et en tout lieu.

Aide à l'exécution Forêt et gibier

L'OFEV a élaboré l'aide à l'exécution « Forêt et gibier » dans le but d'assurer la régénération naturelle des forêts par des essences adaptées à la station, conformément à la loi fédérale sur les forêts (LFo) et à la loi fédérale sur la chasse et la protection des mammifères et oiseaux sauvages (LChP).

L'aide à l'exécution fixe les principes d'une gestion durable des forêts et du gibier et propose une procédure en cas de conflits forêt-gibier. L'établissement et la mise en œuvre de stratégies forêt-gibier constituent une étape clé.

Un seuil de préjudice est définit pour déterminer l'influence du gibier sur le rajeunissement. Si ce seuil est dépassé, alors il faut prendre des mesures correspondantes.

Les consignes claires devraient permettre, d'une part, de mener les discussions parfois intenses, au plan cantonal, entre autorités en charge des forêts et administrations de la chasse sur une base objective et, d'autre part, d'encourager une approche intégrée. Cette aide à l'exécution est destinée en priorité aux administrations cantonales des forêts et de la chasse, mais s'adresse également aux professionnels de terrain (forestiers, gardes-faune et chasseurs).

D'une manière générale, la réduction nécessaire de la pression due à l'abroutissement ne peut donc s'effectuer uniquement en renforçant la chasse et par des mesures sylvicoles : d'autres acteurs (agriculture, aménagement du territoire, tourisme entre autres) doivent être pris en compte dans le cadre d'une approche intégrée.

Aide à l’exécution Forêt et gibier

Cover Aide à l’exécution Forêt et gibier

Gestion intégrée du chevreuil, du chamois, du cerf élaphe et de leur habitat. 2010

La publication de l'OFEV « Forêt et gibier - Notions de base pratiques », fournit les connaissances nécessaires à la mise en œuvre des consignes de l'aide à l'exécution. Elle expose les connaissances scientifiques, présente approches méthodologiques et donne des exemples concrets.

Forêt et gibier – Notions de base pratiques

Forêt et gibier – Notions de base pratiques

Bases scientifiques et méthodologiques de la gestion intégrée du chevreuil, du chamois, du cerf élaphe et de leur habitat. 2010

Politique de subventionnement de l'OFEV

Dans le cadre de la réforme de la péréquation financière et de la répartition des tâches entre la Confédération et les cantons (RPT) et des nouveautés apportées dans ce contexte à la politique de subventions dans le domaine de l'environnement, le thème a été intégré dans les nouveaux programmes RPT « Forêts protectrices » et « Gestion forestière ». Ce fut pour la Confédération l'occasion de combler les déficits dans le domaine et de procéder à des améliorations.

Informations complémentaires

Contact
Dernière modification 30.06.2015

Début de la page

https://www.bafu.admin.ch/content/bafu/fr/home/themes/biodiversite/info-specialistes/mesures-de-conservation-de-la-biodiversite/protection-et-conservation-des-especes/regulation-des-effectifs-et-sante-de-la-faune/foret-et-gibier.html