Compensation écologique

La compensation écologique est un terme générique désignant des mesures servant au maintien et au rétablissement de la fonction des milieux naturels ainsi qu’à leur mise en réseau, principalement dans des régions où l’exploitation du sol est intensive ou à forte densité de population.

La loi sur la protection de la nature et du paysage (LPN) place la compensation écologique sous la responsabilité des cantons (art. 18b, al. 2, LPN ; art. 15 OPN).

Le but de la compensation écologique est de favoriser la diversité des espèces indigènes. Les mesures permettant de l'atteindre sont les suivantes :

  • le renforcement et la création de surfaces proches de l'état naturel,
  • les surfaces de promotion de la diversité (anciennement : surfaces de compensation écologique),
  • la valorisation écologique dans l'espace urbain,
  • les mesures en forêt (p. ex. sylviculture proche de la nature, îlots de vieux bois, réserves forestières),
  • la mise en réseau des milieux naturels.

Les objectifs de la compensation écologique sont répartis selon des critères de quantité, de qualité et de disposition, qui sont définis dans la Conception « Paysage suisse ».

Reconstitution et remplacement en protection de la nature et du paysage

Cover Reconstitution et remplacement en protection de la nature et du paysage. La réglementation des atteintes en droit suisse. 2002. 123 p.

La réglementation des atteintes en droit suisse. 2002

Conception «Paysage suisse»

Cover Conception "Paysage suisse"

Partie I Conception, Partie II Rapport. 1998

Informations complémentaires

Contact
Dernière modification 02.10.2018

Début de la page

https://www.bafu.admin.ch/content/bafu/fr/home/themes/biodiversite/info-specialistes/mesures-de-conservation-de-la-biodiversite/utilisation-durable-de-la-biodiversite/compensation-ecologique.html