17e Conférence des Nations Unies sur le climat à Durban

11.12.2011 - Changement de paradigme dans la politique climatique internationale: Après d’âpres négociations, la 17e Conférence des Nations Unies sur le climat, qui s’est tenue à Durban (Afrique du Sud), a débouché sur un résultat positif ce dimanche 11 décembre 2011. A l’avenir, tous les Etats devraient être soumis à l’obligation de réduire leurs émissions de gaz à effet de serre sur la base du principe de la responsabilité commune et selon leurs capacités respectives.

Logo Sommet climatique Durban (COP17)

Selon la résolution de Durban, les principaux émetteurs de gaz à effet de serre, comme les pays émergents tels que la Chine, le Brésil, l'Inde et l'Afrique du Sud, ainsi que les Etats-Unis sont disposés à lancer un processus qui s'achèvera en 2015 pour déboucher sur un accord juridiquement contraignant sur la protection du climat.

Un changement de paradigme qui est synonyme de percée

Cet accord n'opérera plus de distinction entre pays industrialisés et pays en développement comme c'était le cas jusqu'à présent, mais obligera tous les Etats à réduire leurs émissions de gaz à effet de serre sur la base du principe de la responsabilité commune et selon leurs capacités respectives. « Ce changement de paradigme permet aux négociations internationales sur le climat de faire un grand pas en avant », a déclaré le directeur de l'OFEV, Bruno Oberle, qui a représenté la position suisse jusqu'à la clôture de la conférence le 11 décembre.

Grâce aux concessions des pays émergents et des Etats-Unis, les conditions pour mettre en place une deuxième période d'engagements dans le cadre du Protocole de Kyoto sont remplies pour l'UE, la Nouvelle-Zélande, l'Australie et la Suisse. Le protocole peut ainsi être reconduit sans interruption dès 2013. 

Accord également sur le Fonds vert pour le climat

Les 194 Etats Parties à la Convention des Nations Unies sur le climat ont également pu s'accorder à l'occasion de cette 17e conférence sur les modalités du Fonds vert pour le climat, décidé en 2010. Ce fonds devra aider les pays en voie de développement à réaliser des mesures en matière de diminution des rejets et d'adaptation au climat. L'augmentation des moyens financiers correspondants ne figurait pas à l'ordre du jour de Durban.

Informations complémentaires

Contact
Dernière modification 11.12.2011

Début de la page

https://www.bafu.admin.ch/content/bafu/fr/home/themes/climat/dossiers/conference-nations-unies-climat-durban.html