Objectif climat 2050

Le Parlement se penche actuellement sur une révision totale de la loi sur le CO2 prévoyant des objectifs et des instruments de réduction des émissions de gaz à effet de serre jusqu’en 2030. Parallèlement, la Suisse doit d’ores et déjà commencer les travaux pour se préparer aux évolutions à plus long terme au-delà de 2030. C’est pourquoi le Conseil fédéral a décidé le 28 août 2019 que la Suisse devait réduire à zéro ses émissions nettes de gaz à effet de serre d’ici 2050.

Afin de concrétiser cette ambition, l’OFEV est en train d’élaborer une stratégie climatique à long terme qui montrera comment le pays peut atteindre l’objectif annoncé. Celle-ci fournira également le cadre permettant de débattre du rôle des technologies d’émission négative dans la future politique climatique de la Suisse.

Explication de l’objectif

À partir de 2050, la Suisse ne devra pas rejeter dans l’atmosphère plus de gaz à effet de serre que ce que les réservoirs naturels et artificiels sont capables d’absorber (« zéro émission nette »). Pour ce faire, il convient principalement de réduire par tous les moyens les émissions générées par les secteurs du bâtiment, des transports et de l’industrie. Les émissions qui ne peuvent pas être évitées (ou alors très difficilement) proviennent surtout de l’agriculture et de certains processus industriels tels que la production de ciment. Ces émissions restantes doivent être compensées par l’utilisation de réservoirs naturels et artificiels (appelés « puits de carbone »).

L’objectif climat 2050 est le résultat d’un réexamen des objectifs à long terme poursuivis par la Suisse que le Conseil fédéral a demandé à l’automne 2018. En 2015, la Suisse avait annoncé, au plan international, un objectif de réduction des émissions de gaz à effet de serre de 70 à 85 % par rapport à 1990 d’ici à 2050, qui devait être en partie atteint grâce à des mesures mises en œuvre à l’étranger.

Dans son Rapport spécial sur les conséquences d’un réchauffement planétaire de 1,5 °C publié en octobre 2018, le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat a clairement montré que cet objectif n’était plus conforme aux exigences scientifiques. En visant désormais zéro émission nette, la Suisse garantit qu’elle contribue à limiter le réchauffement climatique mondial à moins de 1,5 °C.

Importance de l’objectif

En 2020, la Suisse communiquera son objectif à la communauté internationale en adaptant ses contributions déterminées au niveau national (nationally determined contribution, NDC). L’objectif demeure indicatif ; il ne découle de cette annonce aucune obligation directe pour la Suisse. Il ne fait pas non plus partie de la révision totale de la loi sur le CO2, qui couvre la période allant jusqu’en 2030. L’objectif à long terme sera fixé dans la législation lors des révisions ultérieures de la loi sur le CO2 après 2030.

Pour disposer d’une première base, l’OFEV élabore une stratégie climatique à long terme qui montrera comment la Suisse peut réduire à zéro ses émissions nettes de gaz à effet de serre et quelles mesures elle doit prendre.

Positionnement de l’objectif dans le contexte international

Désormais, une vingtaine de pays (dont la France, le Royaume-Uni, la Suède, le Japon et le Chili) ainsi que l’Union européenne ont annoncé un objectif de zéro émission nette ou l’ont déjà inscrit dans leur législation. Par exemple, la Norvège souhaite être climatiquement neutre dès 2030, tandis que la Suède et le Royaume-Uni veulent le devenir respectivement en 2045 et en 2050. Divers États (tels que la Californie) et villes (p. ex. New York, Londres, Paris ou Zurich) poursuivent également ce but et certains entendent même y parvenir bien avant 2050.

Les sites Internet de Climate Home News et de l’Energy & Climate Intelligence Unit (voir les liens ci-après) donnent une vue d’ensemble des ambitions affichées d’arriver à zéro émission nette.

Informations complémentaires

Contact
Dernière modification 28.08.2019

Début de la page

https://www.bafu.admin.ch/content/bafu/fr/home/themes/climat/info-specialistes/objectif-climat2050.html