Solution de la branche volontaire pour SF6

La solution de la branche volontaire, coordonnée par Swissmem, vise à diminuer le plus possible la consommation et les émissions de SF6.

L'impact sur le climat du gaz SF6, dont le potentiel de réchauffement planétaire s'élève à 22 800 (1 kg d'émissions de SF6 équivaut à 22,8 tonnes de CO2). L'utilisation de ce gaz est en principe interdite, mais peut être exceptionnellement autorisée dans la mesure où aucune alternative préférable n'existe (p. ex : gaz isolant dans les installations à haute tension et les accélérateurs de particules).

Des objectifs de réduction d'ici à 2020 ont entre autres été fixés dans les deux conventions (3,2 tonnes de SF6 issues de la production et de l'exploitation des installations à haute, moyenne et basse tension, et 0,45 tonnes de SF6 issues des accélérateurs de particules). La coordination de la convention du côté de l'économie a été assurée par Swissmem, qui réalise chaque année un bilan matière SF6. Ce bilan figure dans l'inventaire des émissions de gaz à effet de serre suisses.

Informations complémentaires

Contact
Dernière modification 28.09.2018

Début de la page

https://www.bafu.admin.ch/content/bafu/fr/home/themes/climat/info-specialistes/politique-climatique/accords-sectoriels/solution-de-la-branche-volontaire-pour-sf6.html