Dangers naturels: Utilisation du territoire

Le XXe siècle est caractérisé par une remarquable évolution de l’utilisation du territoire en Suisse: la population et la surface des zones urbanisées ont massivement augmenté.

La pression sur l'espace s'accentue. L'exemple de la vallée de la Limmat, dans le canton de Zurich, illustre parfaitement cette extension du bâti (zones urbanisées, infrastructures industrielles et de communication).


Depuis la fin de la Première Guerre mondiale, la surface occupée par les zones urbanisées en Suisse a été multipliée par six, passant de 50'000 hectares à plus de 300'000 hectares en 2009. Cette évolution s’explique par l’accroissement des besoins en surface par habitant, d’une part, et par la croissance de la population, d’autre part. Pendant cette période, le nombre d’habitants a en effet doublé en Suisse.

Évolution de la population et de la surface des zones urbanisées en Suisse (statistique historique de la Suisse 1996, OFS)

Parmi les trois scénarios de base de la Confédération sur l’évolution de la population en Suisse entre 2010 et 2060, le scénario médian se base sur la poursuite de l'évolution des dernières années. Le scénario «haut» combine un choix d’hypothèses favorables à la croissance démographique, alors que le scénario «bas» combine un choix d’hypothèses moins favorables à la croissance démographique.

Les dommages potentiels augmentent

De part l’intensification constante de l’utilisation du territoire et l’expansion de cette utilisation dans des zones potentiellement menacées, les dommages potentiels dus aux dangers naturels augmentent, et l’espace nécessaire aux mesures de protection diminue.

Informations complémentaires

Contact
Dernière modification 28.09.2018

Début de la page

https://www.bafu.admin.ch/content/bafu/fr/home/themes/dangers-naturels/info-specialistes/situation-de-danger-et-utilisation-du-territoire/dangers-naturels--utilisation-du-territoire.html