Franc succès du 13e congrès INTERPRAEVENT à Lucerne 2016

Du 30 mai au 2 juin 2016, quelque 550 spécialistes des dangers naturels issus de la recherche, de la pratique et de l’administration se sont réunis au KKL de Lucerne à l’occasion du 13e congrès international spécialisé INTERPRAEVENT. Forte de son expérience dans la gestion des dangers naturels, la Suisse, en tant que pays hôte, peut présenter des exemples à suivre en matière de protection intégrée contre les dangers naturels. Elle dispose en outre d’une assurance obligatoire unique en Europe qui offre une couverture globale des dommages dus aux éléments naturels.

Interpraevent 2016 Logo

 

À Lucerne et dans le cadre des excursions organisées dans les régions voisines, les participants ont partagé leurs connaissances et ont discuté des concepts de protection mettant l'accent sur l'interdisciplinarité et les besoins. Dans leur déclaration finale, les représentants de tous les pays membres d'INTERPRAEVENT ont unanimement admis qu'il était nécessaire de maintenir le partage d'expériences entre experts afin que chacun puisse tirer les enseignements des événements extrêmes et rares. Par ailleurs, il ressort clairement que la protection contre les dangers naturels est une tâche permanente dont l'importance ne cesse d'augmenter au vu du changement climatique et des précipitations plus fréquentes et plus abondantes qui en résultent.

Le congrès est parvenu à une autre conclusion essentielle : une fois les cartes des dangers établies et les zones de danger délimitées, il faut que les acteurs et les personnes concernées soient davantage associés à la planification et à la mise en œuvre des mesures de protection. Souvent, la population ne prend conscience des zones de danger que si l'affectation d'un terrain menacé n'est pas approuvée ou que le permis de construire dans une région à risque est refusé - ou lorsqu'une zone délimitée est touchée par un événement naturel.

 

Comme l'indique le thème du congrès « Vivre avec les risques naturels », toutes les personnes concernées doivent comprendre qu'il n'existe pas de protection absolue contre les dangers naturels. Même les mesures techniques couramment utilisées, telles que les digues de protection contre les crues et les ouvrages paravalanches, ont leurs limites. De plus, notre urbanisation réclame un espace toujours plus vaste. Les installations de protection ont beau être les meilleures, il subsiste toujours des risques résiduels que chaque personne potentiellement concernée devra supporter. C'est en commençant par adopter un comportement approprié que chacun pourra se préparer au mieux à la survenance d'un événement naturel. Il est d'autant plus important de mieux sensibiliser la population que, grâce à la bonne protection contre les dangers naturels assurée par les ouvrages existants, nous subissons rarement des dégâts et n'avons guère conscience des dangers et des risques.

Le réseau international de spécialistes de la protection contre les dangers naturels formule donc les recommandations suivantes:

  • Les mesures de protection existantes contre les dangers naturels doivent être maintenues et entretenues de façon optimale afin qu'elles soient efficaces lorsqu'un événement survient.
  • Les risques inhérents aux dangers naturels doivent être mieux communiqués à tous les acteurs et à la population concernée.
  • Face à un risque existant ou résiduel, il convient d'adapter son propre comportement (respect des zones de danger, construction adéquate accompagnée de mesures de protection des objets, préparation aux situations d'urgence).
  • Les plans d'intervention doivent permettre aux forces d'intervention d'apporter leur aide au bon moment, au bon endroit.

La société internationale de recherche INTERPRAEVENT a été fondée en 1967 à Kärnten. Depuis son siège à Klagenfurt, elle organise avec les partenaires locaux des congrès spécialisés qui ont lieu en alternance tous les quatre ans dans l'arc alpin et tous les quatre ans en Asie (Japon et Taïwan). Comme ses membres sont issus des administrations régionales, provinciales et fédérales de tous les États du massif alpin, mais aussi de la Norvège, du Japon et de Taïwan, INTERPRAEVENT est le réseau international de spécialistes de la protection contre les dangers naturels.

Contact
Dernière modification 25.10.2016

Début de la page

https://www.bafu.admin.ch/content/bafu/fr/home/themes/dangers-naturels/manifestations/franc-succes-du-13e-congres-interpraevent-a-lucerne-2016.html