Tribune Ville de Zurich: La durabilité jusqu’à un âge avancé

La caisse de pension de la Ville de Zurich tient compte des principes de durabilité pour ses placements. Début novembre 2016, elle a pris des mesures pour réduire les risques du changement climatique.

Texte: Daniel Leupi, conseiller municipal depuis 2010 et directeur financier de la Ville de Zurich depuis 2013. Il a été copropriétaire du Velobüro d’Olten et directeur de slowUp.

© Illustration Ruth Schürmann

La Ville de Zurich considère la durabilité comme l’un de ses objectifs principaux. Elle approuve les approches globales de développement durable et les met en œuvre au niveau local. Cette politique urbaine durable se reflète dans diverses stratégies et divers programmes, par exemple sur le logement, la mobilité et les transports, l’énergie, l’espace public… ou la politique de placements. La caisse de pension de la ville tient ainsi à ce que les avoirs des assurés soient investis de manière responsable.

Un actionnariat actif

La caisse de pension de la Ville de Zurich adopte une stratégie durable fondée sur trois principes. Premièrement, elle investit sur le long terme et agit autant que possible pour soutenir la durabilité au sein de l’économie mondiale. Deuxièmement, elle joue de son pouvoir d’actionnaire active pour exercer ses droits de vote, en Suisse comme à l’étranger, et mener un dialogue soutenu avec les entreprises. Actionnaire de longue date, elle est bien placée pour influer, dans la limite de ses possibilités, sur les entreprises dans lesquelles elle investit. Elle peut également exclure certaines sociétés de son univers de placement si le dialogue n’aboutit pas. Troisièmement, sa stratégie durable repose essentiellement sur des normes globales, donc bien acceptées.

Réduction des risques climatiques

Le changement climatique a aussi des répercussions sur les marchés financiers. La caisse de pension lui accorde donc une grande importance depuis longtemps. Elle essaie d’exercer une influence en dialoguant avec les entreprises. Et début novembre 2016, elle a décidé en outre de réorganiser une partie de son portefeuille d’actions en tenant compte des risques climatiques. Le conseil de fondation est convaincu que cette mesure permettra d’améliorer le profil rendement-risque. Il est à craindre, en effet, que le changement climatique pèse fortement sur les avoirs des caisses de pension. Une étude du WWF a classé la caisse de pension de la Ville de Zurich parmi les meilleures de Suisse. Dans tous les domaines de l’investissement durable passés en revue, les résultats obtenus étaient largement supérieurs à la moyenne.

Contact
Dernière modification 31.05.2017

Début de la page

teaser_2-17_icons_fr

Geld bewegt

Sommaire

https://www.bafu.admin.ch/content/bafu/fr/home/themes/economie-consommation/dossiers/magazin2017-2-dossier/gastbeitraege-dossier-nachhaltige-finanzen/gastbeitrag-stadt-zuerich.html