Mise en œuvre

Le rapport « Mesures de la Confédération pour préserver les ressources et assurer l’avenir de la Suisse (économie verte) » de 2020 comprend des informations sur l’état de l’utilisation des ressources, sur les actions requises ainsi que des données sur les mesures de la Confédération pour la période de 2016 à 2019. Les 23 mesures définies se concentrent sur les trois domaines que sont « consommation et production », « déchets et matières premières » ainsi qu’« instruments transversaux ».


D’importantes mesures sont déjà mises en œuvre

Plusieurs progrès ont été faits : par exemple, l’Office fédéral de l’environnement a signé un accord avec les branches concernées afin de réduire l’importation de tourbe et protéger ainsi les marais, milieux naturels de grande valeur écologique. Il soutient également le projet SwissZinc, qui consiste à récupérer le zinc provenant de l’incinération des déchets et permettra, à terme, de couvrir un tiers des besoins de la Suisse en zinc. Enfin, il épaule Reffnet.ch, un réseau de conseil pour les entreprises en matière d’efficacité des ressources, qui a permis à environ 170 entreprises de prendre des mesures pour accroître leur efficacité et, partant, réduire leurs coûts.


Domaine 1. Consommation et production

Les modes actuels de production de biens et de consommation utilisent de grandes quantités de matières premières et d’autres ressources naturelles (comme l’eau et les sols) et s’accompagnent d’atteintes à l’environnement. Il est donc important, afin d’opérer une transition vers un mode de consommation respectueux des ressources, de sensibiliser les consommateurs afin qu’ils soient en mesure de faire des choix plus écologiques. À cette fin, il faut non seulement augmenter la transparence et améliorer les normes sur les matières premières et les produits ayant un impact écologique important, mais aussi œuvrer pour une production plus respectueuse de l’environnement et plus économe en ressources. Pour créer des méthodes de production et des modèles d’affaires sobres en ressources, il est primordial que l’État et le secteur privé travaillent main dans la main sur la base d’objectifs clairs.


Domaine 2. Déchets et matières premières

L’extraction des matières premières et l’élimination des produits que nous cessons d’utiliser peuvent porter de graves atteintes à l’environnement. Une mauvaise gestion des déchets conduit en outre à un gaspillage de matières premières précieuses. La Suisse, où la production de déchets est d’environ 700 kg par habitant et par an (soit 200 kg de plus que la moyenne de l’OCDE), est tout particulièrement concernée par ce problème. Il est donc primordial de prévenir la production de déchets afin de réduire la consommation des ressources et, partant, les atteintes à l’environnement. C’est pourquoi l’action de l’économie verte est aussi axée sur l’amélioration de l’efficacité dans l’utilisation des matières premières et sur le bouclage des cycles des matières. En adoptant la nouvelle ordonnance sur les déchets (OLED), le Conseil fédéral a accordé une haute importance à la prévention des déchets et au recyclage. Les déchets sont des matières premières mal placées.


Domaine 3. Instruments transversaux

Le dialogue avec les milieux économiques, la communauté scientifique et la société civile est crucial pour promouvoir les initiatives existantes. L’engagement international de la Suisse, dont l’impact sur l’environnement est causé en grande partie hors de ses frontières, revêt lui aussi une très grande importance. Tout comme la consolidation des bases de connaissances, le développement d’approches sectorielles pour améliorer l’efficacité (par exemple dans le domaine de la finance durable). Il est aussi nécessaire de mesurer l’ensemble des progrès accomplis pour déterminer si le pays avance dans la direction souhaitée.


Perspectives

Les travaux en cours concernant les différentes mesures continuent à être réalisés conformément aux bases légales actuelles et aux mandats politiques.

Pour réduire sensiblement la consommation des ressources et, partant, les atteintes environnementales, il convient d’adopter une approche holistique, en particulier dans les domaines les plus pertinents pour l’environnement : l’alimentation, l’agriculture, le logement, la construction et la mobilité.

 

Informations complémentaires

Contact
Dernière modification 19.06.2020

Début de la page

https://www.bafu.admin.ch/content/bafu/fr/home/themes/economie-consommation/info-specialistes/mesures-de-la-confederation-pour-preserver-les-ressources/les-domaines-cles-de-leconomie-verte.html