Feu vert à une convention européenne sur les forêts

Berne, 15.06.2011 - L’Europe aura une convention contraignante de protection et de gestion durable des forêts. C’est ce qu’ont décidé les représentants de 46 Etats européens le 15 juin 2011 à la conférence ministérielle à Oslo. La Suisse apporte son appui.

Les ministres des forêts se sont prononcés sur l'ouverture des négociations pour une convention contraignante sur les forêts en Europe. Cette décision a été prise le 15 juin 2011 lors de la conférence ministérielle de Forest Europe, coopération de 46 Etats et de la Commission européenne (voir encadré). Un groupe de travail va maintenant élaborer une convention pour 2013.

Un plus pour la politique forestière suisse

La Suisse soutient la décision prise à Oslo. Une convention contraignante en matière de forêts peut contribuer grandement à renforcer la politique nationale des ressources, et plus particulièrement celle des forêts et du bois. Des normes paneuropéennes obligatoires permettront à l'Europe d'approcher le niveau suisse de gestion des forêts. Des règles de commerce peuvent être mises au point pour favoriser l'importation et la vente de produits forestiers obtenus selon les principes du développement durable. La convention permet aussi de mieux aborder au niveau international les problèmes tels que tempêtes, plantes envahissantes, insectes, champignons ou incendies de forêts, qui se multiplieront avec les changements climatiques.

Renforcement possible même à l'échelle planétaire

Les défis que les forêts et l'économie forestière doivent relever ne cessent de croître. Les exigences grandissantes de la collectivité (protection, exploitation, puits de carbone, biodiversité, détente), les mauvais rendements de l'économie forestière et les nouveaux problèmes à résoudre, comme les effets des changements climatiques, nécessitent de nouvelles approches, même de la part des institutions. Pour respecter l'écosystème complexe de la forêt, il faut une approche intégrale. Une convention forestière est donc un atout de taille pour «donner une voix à la forêt», comme le soulignait dans son discours le chef de la délégation suisse, M. Andreas Götz.

Depuis la conférence de Rio en 1992, la Suisse œuvre à une convention forestière également au plan international. La convention européenne pourrait ici servir d'exemple pour un accord international.


ENCADRE
Forest Europe

Forest Europe est une coopération entre 46 états européens et la Commission européenne. Les principaux objectifs de cette collaboration sont la protection et la gestion des forêts européennes. Forest Europe a été créée en 1990 sous le nom de MCPFE. A cette époque, elle s'occupait essentiellement du dépérissement des forêts. Depuis, les ministres compétents se réunissent régulièrement et la dernière Conférence ministérielle a eu lieu en 2007 à Varsovie. A présent, ils ne traitent plus seulement des questions d'ordre économique, mais étudient des stratégies communes pour relever des défis comme l'adaptation des forêts aux changements climatiques ou la demande de bois qui s'annonce croissante. La conférence d'Oslo dure jusqu'au 16 juin 2011.


Adresse pour l'envoi de questions

M. Andreas Götz, sous-directeur de l’OFEV 079 475 64 78
M. Rolf Manser, chef de la division Forêts de l’OFEV, 079 770 68 90



Auteur

Office fédéral de l'environnement OFEV
http://www.bafu.admin.ch/fr

https://www.bafu.admin.ch/content/bafu/fr/home/themes/forets/communiques.msg-id-39619.html