Editorial

La meilleure politique pour tous

Josef Hess
Josef Hess, sous-directeur de l'OFEV

Notre forêt peut compter sur un puissant lobby: 85 % de la population suisse s’opposent à un assouplissement de l’interdiction de défricher. En été, 58 % des Suisses fréquentent une aire boisée au moins une fois par semaine. Les diverses fonctions de ces surfaces - fournir du bois, abriter la flore et la faune, protéger l’homme contre les dangers naturels et lui permettre de se détendre - sont connues et appréciées. La majorité des personnes interrogées considèrent par ailleurs que les forêts helvétiques sont saines mais fragiles.

Ces chiffres sont issus d’un sondage représentatif réalisé à la demande de l’Ofev. Ils reflètent bien l’importance des forêts et leur situation actuelle. Ces écosystèmes, qui ont beaucoup à nous offrir, ne vont pas mal du tout, même si nous devons rester vigilants en raison des menaces liées par exemple à l’évolution du climat ou à l’arrivée d’organismes exotiques nuisibles.

En revanche, l’inquiétude domine au plan économique. La sylviculture est à la peine. Ses structures fragmentées combinées à des prix trop bas réduisent son efficacité. Il devient difficile de proposer du bois indigène sur le marché, alors même qu’il s’agit d’une matière première très écologique.

Pour répondre à ces problèmes anciens ou plus récents, la Confédération a élaboré sa Politique forestière 2020. Buts principaux: mieux exploiter le potentiel d’utilisation du bois, conserver la diversité biologique, assurer la protection contre les dangers naturels et adapter les forêts aux changements climatiques.

Afin de mettre en œuvre les dispositifs prévus, il convient de compléter la loi sur les forêts. A cet effet, le Conseil fédéral soumettra un projet au Parlement, probablement avant l’été.

Ce numéro du magazine environnement présente les objectifs et les mesures qui forment le cœur de la Politique forestière 2020. Il vous invite à découvrir la forêt sous toutes ses formes et dans toutes ses fonctions. Je vous souhaite une lecture enrichissante et d’agréables moments à l’ombre des feuillus et des résineux.

Josef Hess, sous-directeur de l’OFEV

Informations complémentaires

Contact
Dernière modification 12.02.2014

Début de la page

https://www.bafu.admin.ch/content/bafu/fr/home/themes/forets/dossiers/magazine-environnement-notre-foret/editorial.html