1re Newsletter Forêts 2018 – 29 mars 2018


Éditorial de Rolf Manser, chef de la division Forêts, Office fédéral de l’environnement

Chers lecteurs,

L’année 2018 a commencé de manière agitée pour la forêt suisse. Au début du mois de janvier, l’ouragan Burglind (Éleanor) et d’autres tempêtes ont balayé le pays, provoquant des dégâts équivalant à environ 25 % d’une récolte annuelle. Même si c’est nettement moins que ceux causés par les deux tempêtes du siècle, Vivian (1990) et Lothar (1999), il s’agit tout de même de la plus violente dépression tempétueuse enregistrée depuis Lothar. Elle a couché des volumes considérables de bois en particulier dans le nord du Plateau. Cependant, grâce aux réactions judicieuses des propriétaires de forêt, des forestiers et de la filière du bois, cet événement a pu être géré sans répercussions négatives sur le marché du bois. Nous adressons pour cela un grand merci à tous les acteurs.

La division Forêts traverse elle aussi une période mouvementée : trois membres de la direction de la division ont décidé de relever de nouveaux défis et quitteront (ou ont déjà quitté) l’OFEV. Si la direction de l’état-major a déjà pu être repourvue, celles des sections Conservation des forêts/politique forestière et Prestations forestières/soins aux forêts viennent d’être mises au concours. En outre, deux collaborateurs partiront à la retraite après de nombreuses années d’engagement méritoire. J’adresse là aussi mes chaleureux remerciements à toutes ces personnes.

La campagne Woodvetia a franchi une nouvelle étape importante. Depuis fin février et jusqu’à fin avril, les 21 sculptures en bois sont exposées au Palais fédéral, où elles suscitent beaucoup d’intérêt chez les parlementaires amateurs de selfies. Les trois personnalités féminines Marie Tussaud, Johanna Spyri et Gilberte de Courgenay en photo de groupe devant les Trois Confédérés sont particulièrement convoitées, y compris par notre ministre de la culture.

Enfin, de nouvelles bases légales sont entrées en vigueur au début de l’année dans le domaine de la protection des forêts (aide à l’exécution Protection des forêts, OMP-OFEV, OEmol). La protection des forêts reste toutefois un domaine très dynamique, et la prochaine modification est déjà en préparation : l’ordonnance sur la protection des végétaux doit en effet être adaptée en raison de nouvelles prescriptions de l’UE.

Par conséquent, le travail ne manquera pas non plus en 2018. Nous souhaitons à tous les lecteurs de joyeuses Pâques et un beau printemps.

Rolf Manser



Rétrospective de la Journée internationale des forêts 2018

La Journée internationale des forêts de 2018 a été consacrée à l’importance que ces dernières revêtent dans le développement durable des villes. En effet, les forêts urbaines et les espaces verts ont une influence considérable sur la qualité de vie et contribuent de manière essentielle à la durabilité des villes.

Vous trouverez des informations plus détaillées dans le dossier publié sur le site Internet de l’OFEV:

Jardinage urbain, Breitenrain, Berne

Les forêts urbaines et les espaces verts profitent à tous

21.03.2018 – Cette année, la Journée internationale des forêts est consacrée à l’importance que ces dernières revêtent dans le développement durable des villes. En effet, les forêts urbaines et les espaces verts ont une influence considérable sur la qualité de vie et contribuent de manière essentielle à la durabilité des villes. Pourtant, ils sont soumis à une forte pression et subissent toujours plus les aléas climatiques.

Le 21 mars, ArboCityNet a organisé une manifestation sur ce thème à Baden. Des spécialistes se sont penchés sur la question de savoir comment les espaces verts et les forêts urbaines se développeront et devraient se développer à l’avenir. L’un des objectifs importants est d’améliorer encore davantage la mise en réseau des espaces verts et des zones de transition vers la forêt. En outre, il serait souhaitable de réduire la surface de sol imperméabilisée et de donner à nouveau davantage de place aux arbres dans les régions urbaines. À l’avenir, les processus participatifs joueront un rôle de plus en plus important dans l’aménagement de nouveaux espaces verts.

Après la discussion, divers exemples illustrant les différentes fonctions des forêts urbaines et l’importance des espaces verts ont été présentés à l’extérieur.


Protection des forêts: éradication du capricorne asiatique à Brünisried et lancement d’une révision totale de l’OPV

Le 2 février 2018, le Service des forêts et de la faune du canton de Fribourg a annoncé que le capricorne asiatique avait été totalement éliminé à Brünisried. L’intervention résolue et le suivi constant ont ainsi permis d’éradiquer le premier foyer de ce dangereux ravageur de feuillus, découvert en 2011. L’OFEV félicite tous les acteurs ayant contribué à ce succès. Il se montre confiant pour les deux foyers restants à Marly (Fribourg) et à Berikon (Argovie).

Communiqué de presse du canton de Fribourg du 2.2.2018

Le Service phytosanitaire fédéral (SPF), placé sous la responsabilité conjointe de l’OFEV et de l’OFAG, est en train de réviser l’ordonnance sur la protection des végétaux. L’objectif est de renforcer la protection contre l’introduction de ravageurs et de maladies des végétaux. La révision totale est en consultation jusqu’au 4 mai:

Train d’ordonnances agricoles 2018


Rétrospective de la tempête Burglind (Eleanor) et des tempêtes hivernales de janvier 2018

La tempête hivernale Burglind/Éleanor (3 et 4 janvier 2018) et, dans une moindre mesure, celles d’Évi (17 janvier 2018) et de Friederike (18 janvier 2018) ont causé des dégâts dans tous les cantons à l’exception du Tessin. La quantité de bois issu d’arbres renversés par la tempête est évaluée à 1,3 million de mètres cubes, ce qui représente le quart de la consommation annuelle. Les forêts du Plateau et du pied du Jura ont été les plus touchées (cantons de Berne, Lucerne, Soleure, Zurich et Argovie). Dans certaines de ces régions, le volume de chablis atteint l’équivalent de trois quarts d’une récolte annuelle, voire localement d’une récolte annuelle entière (canton de Soleure). Dans la plus grande partie des cantons, il s’agit de dégâts épars. Des dommages plus étendus ont surtout été enregistrés dans les cantons de Berne, Lucerne, Soleure et Argovie.

Les coupes de bois prévues qui, dans la plupart des régions, venaient à peine de commencer, ont été immédiatement reportées, ce qui a permis de limiter les répercussions sur le marché du bois.

Dans les cantons touchés, le WSL, en coordination avec l’OFEV et la CIC, teste actuellement une nouvelle méthode de relevé des dégâts étendus et épars au moyen de données de satellites (nouveau satellite radar Sentinel-1). Il s’agit d’un procédé rapide, également utilisable en cas de couverture nuageuse persistante, mais qui nécessite encore des améliorations au niveau de la méthodologie de l’interprétation.


Informations supplémentaires

Une étude sur les transports dans l’économie forestière et l’industrie du bois

La distribution du bois, matière première dont la production est décentralisée, a une forte influence sur sa compétitivité et se révèle donc aussi importante pour la Politique forestière 2020 et la politique de la ressource bois. L’étude a permis d’analyser de manière élargie la situation actuelle du secteur du transport du bois et d’identifier les améliorations possibles sur les plans organisationnels, techniques et normatifs. Il s’agit à présent de discuter de la suite de la procédure et des possibilités d’application avec les principaux acteurs de l’économie forestière et de l’industrie du bois.

Newsletter Plan d'action bois du 27 mars avec les informations suivantes:

  • Maîtres d’ouvrage institutionnels
  • #WOODVETIA au Palais fédéral
  • Swissbau 2018
  • Médias
  • Insider
Woodvetia: Die 3 Eidgenossen gemeinsam mit 3 Schweizer Frauen Legenden
Die drei Eidgenossen gemeinsam mit drei Schweizer Frauen-Legenden: Gilberte de Courgenay, Marie Tussaud, Spyri.
© Woodvetia

Manifestations

Forum sur le transfert de connaissances dans le domaine forestier, le 24 mai 2018 : les inscriptions sont possibles jusqu’au 30 avril !

Le troisième forum sur le transfert de connaissances dans le domaine forestier aura lieu le 24 mai 2018 au Centre forestier de formation à Lyss. Des spécialistes issus de la pratique, de la recherche et de l’enseignement se réuniront pour un échange d’expérience et de savoir. Après les exposés de la matinée abordant des thèmes tels que les tendances de développement et la forêt, la forêt et les changements climatiques et la chaîne de valeur ajoutée du bois, une série d’ateliers variés de courte durée intégrant des contributions de la pratique et de la recherche permettront aux participants d’échanger au cours de l’après-midi sur différents thèmes d’actualité.

Informations supplémentaires et inscriptions sous:

www.bafu.admin.ch/transfert-connaissances-foret

Transfert de connaissances en économie forestière 2018 – « Le CO2, une opportunité pour le secteur forestier et la filière du bois ? »

Transfert de connaissances en économie forestière, le 15 mai 2018 à la Haute école spécialisée bernoise – Haute école des sciences agronomiques, forestières et alimentaires HAFL à Zollikofen.    

HAFL: Transfert de sciences en économie forestière


Publications

Annuaire La forêt et le bois 2017

Annuaire La forêt et le bois 2017

Ressources forestières, récolte de bois, les prestations et les produits de la forêt. 2017


Personnel

Après avoir lancé et mené à bien d’importants dossiers de la politique forestière, Anja Herren, cheffe de la section Conservation des forêts et politique forestière, a accepté la proposition de créer, à partir du 1er avril 2018, une division Droit et affaires politiques au sein de l’Administration fédérale des douanes. Elle continuera ainsi de s’occuper de thèmes environnementaux, mais en se concentrant sur les aspects touchant à la stratégie, au droit et à la conduite.   

Après bientôt neuf ans d’activité à l’OFEV, en dernier lieu comme chef de la section Prestations forestières et soins aux forêts, Matthias Kläy a décidé de reprendre, à partir du 1er octobre 2018, la direction de l’exploitation forestière de la région de Zofingen. Dans cette fonction, il continuera de s’engager à un autre niveau en faveur de la forêt.

Christian Küchli, collaborateur scientifique à la section Prestations forestières et soins aux forêts, prendra sa retraite à la fin mars 2018. Tout au long de ses 18 années passées à l’OFEV, il s’est notamment distingué par son engagement dans le domaine de la politique forestière internationale, en faveur d’une sylviculture proche de la nature et adaptée au climat ainsi que pour les prestations de la forêt en matière de protection climatique.

Nous remercions ces trois collaborateurs pour leur engagement intense et efficace et leur formulons nos meilleurs vœux pour l’avenir. 

Par la même occasion, nous souhaitons la bienvenue à Daniela Jost, qui succède à Daniel Landolt à la tête de l’état-major de la division. Elle maîtrise déjà de nombreux dossiers du secteur forestier et a une grande expérience dans divers domaines environnementaux, en particulier dans celui de l’éducation à l’environnement. Daniela Jost commencera son travail à la division Forêts le 1er juin 2018.

Contact
Dernière modification 29.03.2018

Début de la page

https://www.bafu.admin.ch/content/bafu/fr/home/themes/forets/newsletter/1-newsletter-foret-29-03-2018.html