2e Newsletter Forêts 2020 (02.07.2020)

Éditorial de Michael Husistein, chef de la section Conservation des forêts et politique forestière

Michael Husistein

Chères lectrices, chers lecteurs,

La forêt fait du bien. Il s’agit également du titre du documentaire (en allemand Wald tut gut) diffusé le 10 juin 2020 dans l’émission 10vor10 de la chaîne de télévision suisse alémanique SRF. Pendant le confinement, nombreux sont ceux qui sont allés se promener en forêt, l’un des rares lieux publics encore accessibles. Toutefois, la forêt est bien plus qu’un simple espace de détente et doit satisfaire à de nombreuses exigences : elle est à la fois aire de protection de la nature, fournisseur de bois, lieu de travail, élément du paysage et garante de notre protection. Heureusement en Suisse, la forêt est bien protégée et peut remplir ces fonctions. Une politique forestière efficace doit, d’une part, garantir un équilibre entre les nombreuses exigences auxquelles la forêt doit satisfaire et, d’autre part, faire en sorte que tout le monde trouve son compte : la société, l’économie et l’environnement. Pour faire face à tous ces intérêts différents et bien souvent divergents, il est essentiel que la politique forestière repose sur des bases factuelles.

Le documentaire mentionné ci-dessus a été diffusé le 10 juin, car l’OFEV et le WSL informaient ce même jour les médias et le grand public des résultats du 4e inventaire forestier national (IFN4, période de relevé de 2009 à 2017). L’IFN4 nous livre de précieuses informations au sujet de l’état et de l’évolution des forêts. Il constitue ainsi un instrument indispensable pour identifier les interventions nécessaires, prendre et mettre en œuvre des mesures et contrôler l’efficacité de ces dernières. L’IFN4 est une source de données essentielle qui permet de vérifier la réalisation des objectifs de la Politique forestière 2020 ou de l’Agenda 2030 de l’ONU pour le développement durable.

Comment se portent donc les forêts suisses ? Vous trouverez la réponse détaillée à cette question dans la présente newsletter. En bref : si les forêts suisses sont globalement en bon état, elles sont de plus en plus mises sous pression par les changements climatiques. Elles assurent une meilleure protection contre les dangers naturels qu’il y a huit ans, et les structures forestières ainsi que les essences affichent une plus grande variété. Cette évolution est réjouissante, notamment au regard de la pression croissante qu’exercent sur elles la sécheresse et les tempêtes. Les forêts sont toutefois mises à mal par des infestations d’insectes et des maladies. À partir de 2018, à savoir l’année suivant la fin de la 4e période de relevé, l’ampleur de ces influences s’est encore considérablement accrue en raison de réactions en chaîne à la suite d’une conjonction de tempêtes, de sécheresses et de dégâts dus au bostryche, et marque la gestion forestière actuelle.

Comment, à l’avenir, relever ces défis avec succès ? Le jour de la présentation de l’IFN, le Parlement a adopté la motion 19.4177, déposée par le conseiller aux États Stefan Engler et l’ancien conseiller aux États Claude Hêche. Il charge ainsi le Conseil fédéral d’élaborer une stratégie globale pour l’adaptation de la forêt aux changements climatiques en collaboration avec les cantons et les autres acteurs clés.
En outre, nous savons désormais que Katrin Schneeberger, sous-directrice de l’OFROU, reprendra la direction de l’OFEV le 1er septembre et nous accompagnera dans la réalisation de ces travaux d’envergure. Nous nous en félicitons et nous réjouissons de débuter cette coopération.

Espérant que vous profitez pleinement de l’été, je vous souhaite une bonne lecture.

Michael Husistein
Suppléant du chef de la division Forêts, chef de la section Conservation des forêts et politique forestière



Résultats du 4e inventaire forestier national (IFN 4) de 2009 à 2017

Forêt primaire de Scatlè, Brigels (GR)
© Urs-Beat Brändli, WSL

L’évolution à long terme (période 2009-2017) des forêts suisses se révèle globalement positive en dépit de certains déficits régionaux.

Près de 60 % de la surface forestière suisse présentent une déclivité de plus de 40 %. Les forêts activement exploitées se situent plutôt à basse altitude, tandis qu’en altitude, les peuplements se densifient, et la part des peuplements de gros bois a continuellement progressé depuis le 1er inventaire (IFN1, 1983-85).

Si l’effet protecteur est assuré sur environ trois quarts de la surface de forêt protectrice, il est menacé à long terme sur le quart restant en raison d’une stabilité des peuplements et d’une capacité de régénération en recul.

La biodiversité en forêt affiche des tendances positives : la diversité des essences et des structures ainsi que la quantité de bois mort se sont accrues en maints endroits. Sur le Plateau, les peuplements d’épicéas très éloignés de l’état naturel ont diminué. L’absence d’exploitation du bois dans les forêts de montagne ainsi que dans le sud des Alpes est problématique pour la gestion durable des forêts.

La conférence de presse qui s’est tenue le 10 juin 2020 dans la forêt de Rosshäusern à l’ouest de Berne, à l’occasion de la publication des résultats de l’IFN4, a rassemblé de nombreux journalistes.

Pour plus d’informations:

 

Cap sur la diversité : bienvenue en forêt !

Cette année, l’Office fédéral de l’environnement (OFEV) et divers partenaires mènent ensemble une campagne intitulée « Diversité de la forêt ». Dans le cadre des Journées internationales des forêts (21 mars 2020) et de la biodiversité (22 mai 2020), l’importante diversité de la vie en forêt figurera au centre de l’attention jusqu’à la fin du mois de novembre.

La campagne « Diversité de la forêt » comprend entre autres des circuits de découverte dans les forêts suisses lors desquels il faut trouver des statues en bois représentant des habitants caractéristiques de la forêt. Ces actions ont pour objectif de mieux sensibiliser à la diversité des forêts vivantes, qui sont indispensables pour notre avenir.

Carte synoptique et participation au concours

Sauerklee auf einer Waldlichtung im Frühling

Cap sur la diversité: bienvenue en forêt!

19.05.2020 – Les forêts font partie des habitats les plus diversifiés de Suisse. Elles hébergent plus de 20 000 espèces animales, d’innombrables plantes et champignons, des lichens et des mousses. Tel est le thème de sensibilisation de la nouvelle campagne «Diversité de la forêt». Rejoignez-nous pour une promenade et découvrez la diversité de la forêt.


Informations supplémentaires

Plan d’urgence générique pour les organismes de quarantaine
Les mesures de lutte contre les organismes de quarantaine sont efficaces si tous les services concernés sont préparés à une infestation ou à l’apparition de foyers. L’efficacité de la gestion d’un événement repose sur une définition claire des tâches, des processus, des mesures et des compétences. C’est pourquoi le Service phytosanitaire fédéral a élaboré un plan d’urgence générique pour les organismes de quarantaine qui se base sur des recommandations internationales. Ce dernier s’applique aux infestations touchant l’économie forestière et l’agriculture.  

Ce plan d’urgence générique peut être consulté sous :

www.ofag.admin.ch

 

Newsletter relative à l’Année internationale de la santé des végétaux                                             

La newsletter porte sur les thèmes suivants :
- dévoilement du timbre-poste spécial
- nouvelle documentation

Pour de plus amples informations :

Newsletter du 29 juin 2020 sur le Plan d’action bois

Sommaire :

  • Protection incendie et constructions en bois : actualisation de la documentation
  • Modèles commerciaux pour l’extraction et la valorisation de substances du bois
  • Utilisation de lamellé-collé en bois de hêtre pour des applications soumises à des charges élevées
  • Assemblages de lamellé-collé en bois de feuillus
  • Système de dalle en bois de feuillus
  • Agenda
 

Dossier pédagogique sur le guide du savoir-vivre en forêt

En collaboration avec la fondation SILVIVA, la Communauté de travail pour la forêt a élaboré, pour chacune des règles du guide du savoir-vivre en forêt, deux propositions d’activité que les enseignants peuvent mettre en pratique avec leurs élèves. Le dossier de chacune de ces activités contient en outre des informations générales sur la forêt et la règle correspondante. Les activités sont conçues de manière à pouvoir être menées sans grande préparation tant par des spécialistes de la forêt que par des novices.

www.afw-ctf.ch/de/wald-knigge/paedagogisches-dossier (en allemand)

Le confinement imposé par le coronavirus a modifié les habitudes de sorties en forêt de la population suisse
Afflux stressant en forêt ? Le confinement instauré durant la pandémie de coronavirus, dès la mi-mars, a considérablement modifié les habitudes de sorties en forêt de la population suisse. C’est ce que montre la comparaison de deux enquêtes de l’Institut fédéral de recherches sur la forêt, la neige et le paysage (WSL) effectuées avant et pendant la crise.

Réorganisation de la division Biodiversité et paysage          
L’OFEV a adapté ses structures organisationnelles afin de relever efficacement les défis futurs en matière de politiques de la biodiversité et du paysage. Depuis le 1er mai 2020, l’ancienne section Faune sauvage et biodiversité en forêt a été réorganisée en un centre de compétences dédié à la faune sauvage et à la conservation des espèces, et le thème de la biodiversité en forêt a été repris par la section Politique de la biodiversité.

Programme de soins aux forêts de la Fondation suisse pour le climat : soutien facilité prolongé à fin 2020
Possédez-vous une forêt âgée qui devrait à nouveau être exploitée ? Le produit de la vente du bois et les éventuelles subventions ne couvrent pas vos coûts ? Si la réponse à ces questions est oui, demandez un soutien financier à la Fondation suisse pour le climat.

Concours photographique de la CEE-ONU : « Humans locked down, Nature unlocked »
Le concours photographique lancé par le Comité des forêts et de l’industrie forestière de la CEE-ONU récompense des photographies illustrant le retour de la nature dans les villes. Le délai de soumission est fixé au 15 septembre 2020. Les treize meilleures images seront exposées au siège des Nations Unies à Genève et intégrées au calendrier officiel de la CEE-ONU en 2021.

natureunlocked.unece.org

 

Personel

Alexandra Strauss a été nommée le 1er juin au poste, nouvellement créé, de collaboratrice scientifique dans le domaine de la politique forestière. Elle possède un diplôme d’études supérieures en japonologie (majeure), en sciences politiques et en informatique (mineures) ainsi qu’un Executive MBA en économie durable. Elle a travaillé pour le WSL, la division Économie et innovation de l’OFEV et le WWF Suisse. Alexandra Strauss traitera en priorité des tâches relatives aux affaires parlementaires, à l’élaboration de la législation, aux bases servant à la formulation et à la mise œuvre de la politique forestière ainsi qu’aux rapports sur les forêts. 

À partir du 1er juillet 2020, Virginie Moret renforce l’équipe de spécialistes du domaine de la conservation des forêts. Au bénéfice d’un diplôme d’études supérieures en géographie, elle reprendra les tâches relatives au traitement des projets de défrichement, à l’évaluation des études de l’impact sur l’environnement dans le domaine des forêts, au contrôle de l’exécution dans le domaine de la conservation des forêts ainsi qu’à la statistique des défrichements. Elle remplace Monika Brönnimann.

À partir du 1er juillet, Miriam Widmer occupe le poste nouvellement créé pour la mise en œuvre de l’ordonnance sur la santé des végétaux. Elle traitera en priorité des bases légales, se chargera des mesures de communication et représentera la Suisse au niveau international dans le domaine de la santé des végétaux forestiers. Miriam Widmer est géographe et a travaillé jusqu’à présent à l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture, à Rome.

Le thème des tempêtes sera désormais géré au sein de la division Forêts par Michael Sautter. Il reprend ce dossier auparavant aux mains d’Erica Zimmermann. Ainsi, la maîtrise des événements pour ce qui est des menaces biotiques et abiotiques qui pèsent sur les forêts est rattachée à la section Protection et santé des forêts.

 

Contact
Dernière modification 02.07.2020

Début de la page

https://www.bafu.admin.ch/content/bafu/fr/home/themes/forets/newsletter/2-newsletter-foret-02-07-2020.html