3e Newsletter Forêts 2018 (02.10.2018)

Michael Reinhard

Editorial de Michael Reinhard, chef de la division Forêts, Office fédéral de l’environnement

bonjour !

Au moment où je rédige ces quelques lignes dans mon bureau, je me retrouve dans une fonction nouvelle avec certaines tâches quelques peu inhabituelles, comme par exemple la rédaction de cet éditorial. Et c’est peut-être tout autant inhabituel pour vous de me lire. Faisons-donc connaissance!   

Dans la dernière newsletter, Paul Steffen, Vice-directeur de l’OFEV, vous annonçait ma nomination en tant que successeur de  Rolf Manser. Il indiquait que je travaillais depuis une dizaine d’années à la division Forêts.  C’est dans la Section Prestations forestière et qualité des forêts, dirigée par Christian Küchli, que j’ai fait mon entrée à l’OFEV  Je m’occupais alors des dossiers « dangers biotiques », « incendies de forêts » et « néobiotes en forêt ». Puis je me suis dédié à la prestation climatique des forêts suisses, entre adaptation et mitigation, en partenariat avec les administrations et associations privées. J’ai repris ensuite  la nouvelle section Protection et santé des forêts en 2015. J’ai donc quitté au  mois de septembre une section  engagée - que je remercie chaleureusement ici - pour reprendre la division Forêts dans son ensemble.
Géographe et scientifique de l’environnement, j’ai débuté ma carrière « forestière » par une thèse de doctorat à l’Institut fédéral de recherche WSL – soutenue à l’Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne EPFL en 2005 - sur la prévention des incendies de forêts dans le contexte des changements climatiques. Si mes années de travail dans le monde académique m’ont familiarisé avec la formation et la recherche, j’ai toujours trouvé une grande motivation à traiter des interactions entre les systèmes naturels et la société, de trouver un équilibre entre protection et utilisation des ressources… quelque chose de typiquement forestier au final.

J’expérimente cet équilibre à trouver depuis mon enfance  lorsque je m’amusais à marcher sur les troncs d’épicéas couchés dans les pâturages boisés de mes vallées jurassiennes… Petit-fils de charron du côté paternel, la forêt et le bois m’ont en effet imprégné depuis toujours, lorsque nous faisions les corvées de « nettoyage » des forêts à l’école après les coupes par exemple ou comme cueilleur de champignon avec mon père et mon grand-père maternel, mais aussi comme « terrain de découverte » en famille.

Cette notion d’équilibreest au cœur de la mission de la division forêt, elle est aussi le but de la politique forestière 2020. Celle-ci va être optimisée sur la base de l’évaluation intermédiaire. Vous trouverez dans cette newsletter des premières informations à ce sujet.  

La journée internationale des forêts sera dédiée en 2019 aux avantages de l’éducation en forêts, une belle opportunité de profiler cette facette de la forêt. La stratégie fédérale pour la récréation en forêts est sous toit, elle vous est brièvement présentée ci-dessous. La pression sur l’écosystème forestier reste élevée, à l’image de l’été chaud et caniculaire qui se prolonge actuellement. A vous de découvrir en parcourant les différentes rubriques ci-dessous les dossiers actuels traités par les collaboratrices et collaborateurs de la division Forêts. Car cette newsletter, c’est un peu le reflet de notre division.

Le dernier éditorial se terminait avec les meilleurs vœux de mon prédécesseur pour l’avenir de la nouvelle équipe. J’ai la chance aujourd’hui d’hériter de Rolf Manserune équipe très compétente et de bonnes stratégies pour l’avenir de la forêt et du bois. Je t’en remercie, Rolf. Je suis confiant que nous pourrons continuer de mettre en œuvre une politique forestière et du bois équilibrée, en partenariat avec les autres offices fédéraux concernés  les cantons, les milieux économiques et les organisations environnementales. C’est en tout cas dans ce sens que je souhaite œuvrer.

Voilà donc, chères lectrices et chers lecteurs, vous avez un peu fait connaissance avec moi. Je me réjouis maintenant de faire la vôtre au fil du temps. Dire bonjour est une manière cordiale et courtoise pour souhaiter à son interlocutrice ou son interlocuteurque le jour qui débute soit bon. Me voilà au début de ma « journée » aux commandes de la division Forêts de l’OFEV. J’adresse à ma nouvelle équipe ainsi qu’à vous tous, chères lectrices et lecteurs, un bonjour particulièrement cordial.

Michael Reinhard
Chef de la division Forêts, Office fédéral de l’environnement



Politique forestière: plan de mesures pour la période postérieure à 2020 – appel à collaboration

En septembre 2017, la cheffe du département a décidé de poursuivre l’actuelle politique forestière au-delà de 2020. L’Office fédéral de l’environnement (OFEV) débute ses travaux en vue de l’élaboration d’un nouveau plan de mesures, sur la base des résultats de l’évaluation intermédiaire de la Politique forestière 2020 et de premières études préliminaires. Les partenaires de l’OFEV, issus des administrations cantonales et des associations concernées, seront associés à ces travaux en fonction des besoins, afin de permettre une collaboration aussi efficace que possible. Des groupes de travail seront ainsi formés, pour autant que la vision d’ensemble du projet fasse consensus. Les responsables au sein de l’OFEV prendront contact avec les partenaires externes entre novembre et décembre 2018.

Weiterentwicklung der Waldpolitik 2020: Analyse der Anliegen der Waldstakeholder (PDF, 1 MB, 31.03.2016)2016. ETH Zürich und HAFL Zollikofen. Studie im Auftrag des Bundesamtes für Umwelt BAFU.


Journée internationale de la forêt (JIF) 2019

«Forests and education», tel sera le thème de la journée internationale de la forêt 2019. Au regarde des activités de formation se déroulant en forêt qui ne cessent de se développer, nous souhaitons profiter de la JIF 2019 pour souligner avec les différents acteurs suisses du secteur l’importance de la forêt en tant que lieu de formation. En partenariat avec la fondation Silviva, l’OFEV met à disposition de nombreux supports de communication et des exemples d’activités qui peuvent être réalisées sur le plan cantonal ou local. Nous espérons que de nombreux cantons, triages forestiers et instituts de formation participeront à la prochaine JIF afin de contribuer au succès de cette dernière.

Contact: Adrian Schmutz


Stratégie pour la récréation en forêt

La stratégie pour la récréation en forêt veut promouvoir un service écosystémique de récréation en forêt de qualité. Elle apporte une contribution directe à la mise en œuvre de la Politique forestière 2020 et rejoint différentes stratégies et politiques de la Confédération dédiées à la santé, au sport, au tourisme, à la biodiversité et à l’aménagement du territoire.


Informations supplémentaires

Synthèse «Fondamentaux pour l’analyse d’entreprise et le développement de stratégie pour les exploitations forestières»

Guide succinct pour l’analyse d’entreprise et le développement de stratégie pour les exploitations forestières suisses:

Newsletter Plan d'action bois du 2 octobre avec les informations suivantes:

  • Remise du Prix Lignum
  • Demandez du bois suisse !
  • Bréviaire de la construction en bois
  • Décisions d’investissement dans le secteur du bois
  • Insider
Prix de bronze pour trois habitations collectives dans l’ancien port franc de Zurich
Prix de bronze pour trois habitations collectives dans l’ancien port franc de Zurich

Affaires internationales : comité de l’ONU pour la forêt et le bois du 5 au 9 novembre 2018 à Vancouver

La 76e session du comité des forêts et de l’industrie forestière de la CEE-ONU (UNECE Committee on Forests and the Forest Industry) se tiendra à Vancouver, au Canada. Le comité élaborera à cette occasion des directives en matière de suivi de données, d’analyse, de formation continue et de communication. Intitulée « Building the Future with Forests », cette session s’intéressera particulièrement aux produits forestiers, à la bioéconomie circulaire, ainsi qu’à la gestion durable des forêts.
De plus amples informations quant au programme et aux modalités d’inscription sont disponibles sur: www.unece.org/forests/coffi2018

 

Iv. pa. von Siebenthal 16.471 / Mo. CEATE-E 18.3715

Lors de sa séance du 30 août 2018, la Commission de l’environnement, de l’aménagement du territoire et de l’énergie du Conseil des États (CEATE-E) a décidé de ne pas donner suite à l’initiative parlementaire 16.471 «Mise en œuvre de la Politique forestière 2020. Conditions de défrichement facilitées». Lors de cette même séance, la Commission a déposé la motion 18.3715 «Mise en œuvre de la Politique forestière 2020 - Assouplissement de la réalisation de dépôts de bois rond en forêt», par laquelle elle entend charger le Conseil fédéral de mettre en place les bases légales permettant aux propriétaires forestiers et aux scieries de réaliser des dépôts de bois rond en forêt.

En demandant expressément une adaptation de l’ordonnance sur les forêts, la Commission veut éviter une modification des dispositions encadrant le défrichement. Ces deux interventions seront traitées par le Conseil des États durant la session d’hiver.


Personnel

Mme Therese Plüss a succédé le 1er septembre 2018 à M. Michael Reinhard à la tête de la section Protection et santé des forêts. Titulaire d’un doctorat en biologie, Therese Plüss connaît bien les problématiques liées à la protection des végétaux, pour avoir notamment étudié, dans le cadre de sa thèse, la faisabilité de mesures d’éradication des organismes nuisibles. Travaillant depuis sept ans au sein de l’OFEV, elle est responsable de la gestion des risques en matière d’introduction et de propagation d’organismes de quarantaine forestiers. Cheffe de section suppléante depuis deux ans, elle est également membre de la direction du Service phytosanitaire fédéral (SPF).

Les postes vacants au sein de la section Protection et santé des forêts seront repourvus au 1er janvier 2019. M. Andrea De Boni reprendra les tâches d’exécution dévolues au SPF. Au bénéfice d’un master en management régional en zone de montagne, il a réalisé cette année un stage au sein de la section Protection et santé des forêts. Mme Joana Beatrice Meyer entrera également en fonction au sein de la section au 1er janvier 2019. Titulaire d’un doctorat en phytopathologie et disposant d’une solide expérience en gestion de projets, elle est post-doctorante auprès de l’Institut fédéral de recherches sur la forêt, la neige et le paysage depuis quatre ans.

Contact
Dernière modification 02.10.2018

Début de la page

https://www.bafu.admin.ch/content/bafu/fr/home/themes/forets/newsletter/3-newsletter-forets-02-10-2018.html