4e Newsletter Forêts 2021 (21.12.2021)

Éditorial de Michael Reinhard

Michael Reinhard

Chères lectrices, chers lecteurs,

C’est une fin d’année bien chargée que nous vivons tous. Entre nouvelles mesures sanitaires et nouvel environnement de travail, les collaborations ont été très intenses et par conséquent, les dossiers traités et bouclés cette année ont été nombreux. La publication de la politique forestière avec son plan de mesures actualisé se fera juste avant les fêtes de fin d’année. Ce processus a duré plusieurs années et nombre de séances de coordination interne à l’office, et a demandé de nombreux échanges avec nos partenaires externes, dont notamment les cantons, les associations faitières de l’économie forestière et du bois, ainsi que les organisations non gouvernementales et la science. Je saisis l’occasion pour remercier vivement toutes les personnes qui se sont impliquées de près ou de loin avec beaucoup d’engagement dans l’élaboration de ce document.

Nous sommes juste au-devant d’une nouvelle année qui marquera l’entrée en vigueur de la nouvelle réglementation sur le commerce du bois qui vise à lutter mondialement contre la récolte illégale du bois et ainsi protéger de précieux écosystèmes. Un travail des plus intenses qui a été mené au cours des trois dernières années au sein de la division Forêts – ce n’est point trivial que de définir, d’adapter et mettre en place dans le contexte helvétique une réglementation équivalente au droit européen. L’Office fédéral de l’environnement (OFEV) a organisé plusieurs webinaires accessibles en ligne pour informer les segments commerciaux touchés. Une page web consacrée à cette nouvelle ordonnance avec toutes les questions fréquemment posées a en outre été mise en ligne.

Si nos collègues de l’hydrologie ont eu une année très mouvementée avec les intenses précipitations de la première moitié de l’année, les forêts ont pu souffler un peu avec une année moins sèche, même si le deuxième semestre fut moins arrosé. Les premiers flocons ont fait leur apparition jusqu’en plaine comme une couverture pour nous annoncer l’arrivée imminente des fêtes de fin d’année. Je vous souhaite à toutes et tous, chères lectrices, chers lecteurs, une très bonne fin d’année et vous présente mes meilleurs vœux de sérénité et de santé pour la nouvelle année.

Michael Reinhard, chef de la division Forêts, Office fédéral de l'environnement OFEV



Politique forestière : objectifs et mesures 2021-2024

La conseillère fédérale Simonetta Sommaruga a approuvé le 26 mai 2021 le plan de mesures actualisé pour la poursuite de la politique forestière après 2020. L’OFEV a ensuite élaboré le document « Politique forestière : objectifs et mesures 2021-2024. Pour une gestion durable des forêts suisses » avant de le publier le 20 décembre 2021. Les éléments clés de cette mise à jour sont la transformation et l’utilisation de la ressource bois, la gestion des changements climatiques et la performance de l’économie forestière. Le nouveau plan de mesures se compose au total de 104 mesures comprenant des activités concrètes pour la Confédération, les cantons et d’autres acteurs de la filière forêt-bois. Il s’appuie sur les conclusions de l’évaluation intermédiaire de la Politique forestière 2020 et de l’adaptation de la loi sur les forêts (2017) ainsi que sur différentes études, une consultation et un atelier!

Politique forestière: objectifs et mesures 2021-2024

Cover Politique forestière 2021

Pour une gestion durable des forêts suisses. 2021


Motion Fässler « Garantir un entretien et une exploitation durables des forêts » : état de la mise en œuvre

La mise en œuvre de la motion 20.3745, déposée par le conseiller aux États Daniel Fässler, est en bonne voie. Le Parlement et le Conseil fédéral ont approuvé le crédit supplémentaire de 25 millions de francs pour l’année 2021 ainsi que l’augmentation de 100 millions de francs du crédit d’engagement pour la convention-programme « Forêts » 2020-2024, de sorte que le financement peut être assuré dès cette année.

Fonds supplémentaires pour la convention-programme « Forêts » actuelle (paquet 1) : sur la base d’un sondage mené auprès des cantons, les conventions-programmes ont été adaptées pour les cantons qui en avaient besoin. Au total, 77 millions de francs supplémentaires ont déjà été engagés.

Trois mesures supplémentaires dans la convention-programme « Forêts » (paquet 2) : les travaux visant à compléter le manuel des conventions-programmes 2020-2024 dans le domaine de l’environnement sont poursuivis en étroite collaboration avec les cantons et en discussion avec l’auteur de la motion. Cette deuxième étape de mise en œuvre devrait s’achever avec une nouvelle adaptation des conventions-programmes au plus tard à la mi-2022.


Ordonnance sur le commerce du bois : les nouvelles obligations expliquées en deux webinaires

À partir du 1er janvier 2022, le bois issu d’une récolte ou d’un commerce illégaux ainsi que les produits fabriqués avec ce bois ne pourront plus être mis sur le marché en Suisse. L’ordonnance sur le commerce du bois (OCBo) entrera en vigueur en même temps que la loi révisée sur la protection de l’environnement. Elle oblige tous les acteurs du marché à respecter leur devoir de diligence, à réduire le plus possible le risque de mettre sur le marché du bois illégal et à garantir la traçabilité du bois.

Les « opérateurs », à savoir les entreprises qui importent pour la première fois en Suisse du bois ou des produits dérivés du bois, sont concernés en première ligne. Ils sont responsables de garantir que ce bois ou ces produits ne sont pas issus d’une récolte ou d’un commerce illégaux.

Retour sur les deux webinaires

Les deux séances d’information ont permis aux entreprises de se préparer et les ont renseignées au sujet de la nouvelle réglementation en vigueur en Suisse et de ses implications, du rôle des entreprises pour un commerce légal de bois et enfin, du devoir de diligence des entreprises. Ces webinaires ont aussi permis aux entreprises de recevoir des réponses à leurs questions.

Un enregistrement de ces événements est disponible:


Protection des forêts : actualités

Alertes d’incendie de forêt

Face à la multiplication des périodes de sécheresse et de canicule, l’alerte aux risques d’incendie de forêt a fortement gagné en importance. L’OFEV développe le nouveau système d’information IGNIS, une plateforme complète à l’échelle de la Suisse pour l’évaluation du danger d’incendie de forêt et l’alerte en la matière.

La Confédération et les cantons ont adopté une déclaration conjointe sur l’alerte lors de la Conférence des inspecteurs et inspectrices cantonaux des forêts du 22 octobre 2021. Pour mettre en œuvre cette déclaration avec IGNIS, ils mettent en place un groupe de travail ad hoc conjoint, au sein duquel le milieu de la recherche est également représenté.

Adaptation de l’ordonnance de l’OFEV sur les mesures phytosanitaires au profit de la forêt (OMP-OFEV) au 1er janvier 2022

En raison de nouvelles dispositions au sein de l’UE, l’OMP-OFEV (RS 916.202.2) fait l’objet d’adaptations qui entreront en vigueur au 1er janvier 2022. Une dérogation qui permettait d’importer des bonsaïs de Corée du Sud est supprimée, car la dérogation correspondante dans le droit européen était limitée dans le temps et ne s’applique plus désormais. En outre, un renvoi à une décision d’exécution de l’UE réglant l’importation de certaines marchandises emballées dans du matériel en bois en provenance de pays tiers a été adapté. En effet, cette décision d’exécution a été remplacée par un règlement d’exécution. En conséquence, la liste des marchandises emballées dans du matériel en bois soumises à l’obligation de déclaration et de contrôle à l’importation a été adaptée.

L’avenir du frêne

Le 18 novembre 2021, la conférence internationale « L’avenir du frêne » a eu lieu à l’Institut de recherches sur la forêt, la neige et le paysage (WSL) : des spécialistes de la recherche, de la pratique et des autorités se sont réunis pour discuter des défis mais aussi des progrès réalisés par la recherche dans la conservation du frêne. L’accent a été mis sur le dépérissement des pousses du frêne, une maladie fongique déjà répandue dans toute la Suisse et dans d’autres pays d’Europe centrale, mais aussi sur l’agrile du frêne, un insecte particulièrement dangereux pour cette essence, présent uniquement dans l’est de l’Europe à ce jour.

Les principales conclusions se trouvent ici : Synthèse WSL sur l’avenir du frêne.


La campagne « Diversité des forêts » s’est achevée fin novembre

Kampagnenmarke-positiv-FR

Notre forêt. Incroyablement diversifiée. C’est sous ce slogan que notre campagne a permis à une multitude d’enfants et d’adultes de redécouvrir la forêt ces deux dernières années. En cherchant les douze êtres vivants emblématiques de la forêt dans le cadre du concours, les visiteurs ont fait connaissance avec cet habitat sous un angle différent. L’action n’aurait pu être menée à bien sans le précieux soutien d’un grand nombre de partenaires. Un grand merci à toutes les personnes et institutions qui se sont engagées pour la campagne « Diversité des forêts ».

Si cette dernière est encore en cours d’évaluation, les résultats provisoires sont très positifs : beaucoup de visiteurs de la forêt se sont spontanément pris au jeu de cette introduction à la biodiversité en forêt. Les figures en bois et le concours, en particulier, ont rencontré un franc succès auprès des familles.

Les informations sur le site Internet restent disponibles.

www.diversité-forestière.ch


Politique forestière internationale

Depuis février 2020, pandémie oblige, presque aucune rencontre physique n’est possible au niveau international. De nombreux webinaires se sont déroulés virtuellement, principalement pour l’échange d’informations. Sur le plan politique, un fait notable fut l’adoption par 140 pays, lors de la COP26 à Glasgow, d’une déclaration pour mettre fin à la déforestation mondiale d’ici 2030 et consacrer 18 milliards de dollars à cet objectif. Ces dernières semaines, des rencontres présentielles isolées ont eu lieu sous des conditions strictes de protection contre le coronavirus.

European Integrate Network : conférence de l’Institut européen des forêts, Neuchâtel, du 27 au 29 octobre 2021

Autour de la question « How to balance nature conservation and sustainable forest management » (trouver le bon équilibre entre conservation de la nature et gestion durable des forêts), des experts internationaux issus des milieux politique, scientifique et pratique ont présenté ce que serait, pour eux, une forêt résiliente en 2080. Ils ont souligné l’importance des interactions entre conservation de la biodiversité, d’une part, et sylviculture proche de la nature d’autre part. Le service forestier du canton de Neuchâtel a invité les participants à une passionnante excursion en forêt. Michael Reinhard, chef de la division Forêts, ainsi que les directrices de l’OFEV (Kathrin Schneeberger) et du WSL (Beate Jessel) ont appelé dans leurs exposés à une gestion intégrée de la forêt. Le président du réseau, Christoph Dürr (OFEV), a tiré un bilan positif de la manifestation. Programme, résultats et présentations :
European forests in 2080: visions, challenges and the role of the European Network Integrate – Integrate Network.

Foresta2021 : conférence annuelle du Comité des forêts et de l’industrie forestière (COFFI) de la CEE-ONU et de la Commission européenne des forêts de la FAO, Rome, du 22 au 26 novembre 2021 (événement hybride)

L’événement avait pour principal objet l’adoption du programme de travail pour les deux prochaines années, de même qu’une redéfinition des équipes de spécialistes (« Teams of Specialists »). L’OFEV s’engage principalement sur les thèmes « Forest Monitoring », « Forest Products », « Forest Communication » et « Forest Outlook studies 2040 ». La foresterie urbaine revêt par ailleurs une importance croissante. L’OFEV soutient à cet égard le projet de la CEE-ONU sur la sylviculture urbaine / l’initiative « Des arbres dans les villes » et a contribué, par une déclaration (Switzerland: country market statement 2021 | UNECE ), à créer une vue d’ensemble du marché du bois actuel. Keith Anderson (OFEV) a été élu vice-président de la Commission européenne des forêts pour les deux prochaines années en tant que représentant de la Suisse.

Séance annuelle du sous-comité Forêts du Comité interdépartemental pour le développement durable (CIDD Forêts), Zollikofen, 2 décembre 2021 (événement hybride)

Cette année, la réunion du CIDD Forêts a été organisée sur invitation du professeur Jürgen Blaser à la Haute école des sciences agronomiques, forestières et alimentaires (Zollikofen) sur le thème de la forêt dans une perspective internationale. Lors de cette rencontre d’une journée, Michael Reinhard a mis l’accent sur l’objectif de renforcer les échanges entre politique, science et pratique, en particulier en ce qui concerne les changements transformationnels, une problématique globale qui touche le domaine des forêts. Outre les participants habituels, soit des représentants de la Direction du développement et de la coopération, du Secrétariat d’État à l’économie et de l’Office fédéral de la sécurité alimentaire et des affaires vétérinaires, ainsi que des associations et des organisations non gouvernementales, des personnes issues des principales universités de Suisse se sont jointes à la manifestation.


Informations complémentaires

Plan d’action bois 

Les aides financières sont épuisées du fait de la forte demande. Le prochain délai de soumission dans le cadre du plan d’action bois est fixé au 30 juin 2023. Les projets approuvés pourront débuter dès le 1er janvier 2024.

Newsletter - 17 décembre 2021

Thèmes:

  • Plan d’action bois 2021-2026
  • Projets phares de la phase 2017-2020
  • Ville en bois
  • Rencontres Romandes du Bois
  • Plateforme Internet pour le bois suisse
  • Agenda

Newsletter - 26 octobre 2021

Thèmes:

  • Plan d’action bois
  • Extraction de substances végétales
  • MaForêt
  • Tables pour la construction en bois TCB1
  • Agenda
     

Publications

Politique forestière: objectifs et mesures 2021-2024

Cover Politique forestière 2021

Pour une gestion durable des forêts suisses. 2021


En ce qui nous concerne  

La nouvelle année sera marquée par un grand changement au sein de notre division. En effet, nous déménageons temporairement en ville de Berne. Jusqu’à l’achèvement, en 2025, des travaux de rénovation du bâtiment du Département fédéral de l’environnement, des transports, de l’énergie et de la communication à la Mühlestrasse à Ittigen, la division Forêts sera installée dans les anciens locaux de l’Administration fédérale des douanes à Monbijou.


Personnel

Le poste de Bernhard Rieder est réparti entre deux personnes.

Le 1er décembre 2021, Madame Sonja Luginbühl a rejoint la section Industrie du bois et économie forestière, reprenant 50 % du poste de Bernhard Rieder. Dans cette fonction, elle élabore des bases statistiques pour le suivi de l’économie forestière et de l’industrie du bois, soutient le travail forestier et la formation professionnelle dans le domaine de la sécurité au travail et contribue à l’administration du crédit d’investissement forestier.

Depuis le 1er décembre 2021, Madame Carla Ciaranfi renforce l’état-major de la division Forêts et reprend ainsi 50 % du poste de Bernhard Rieder. Madame Ciaranfi est trilingue (i/f/d). En plus d’assurer des tâches générales de secrétariat, elle apporte principalement son soutien administratif aux directions de projet du plan d’action bois et du Soutien à la Recherche Forêt et Bois en Suisse.

Contact
Dernière modification 21.12.2021

Début de la page

https://www.bafu.admin.ch/content/bafu/fr/home/themes/forets/newsletter/4-newsletter-forets-21-12-2021.html