Concevoir des projets respectueux du paysage

La Constitution fédérale et la loi sur la protection de la nature et du paysage exigent que l’on ménage l’aspect caractéristique du paysage et des localités. Pour se conformer à cette exigence en tenant compte des questions de perception subjective, il faut mettre beaucoup de soin dans la préparation et l’exécution des projets. À cet effet, l’établissement des besoins, l’évaluation des sites et l’adéquation par rapport au but sont essentiels. La recherche de solutions qui renforcent la qualité du paysage est payante pour les auteurs de projets comme pour la population.

Pour concevoir des projets susceptibles d'améliorer la qualité du paysage, il faut procéder à une étude approfondie des paysages situés dans la région visée. Lors de cette étude, on considère le paysage sous des angles variés et concrets, dans le cadre d'une procédure participative. Différentes techniques de visualisation (dessins, maquettes, montage, vidéos, etc.) aident à mettre en évidence les effets produits par le paysage. Elles facilitent en outre l'évaluation des atteintes escomptées sur le terrain. Des procédures de qualification, comme des concours de projets et des études, aident à trouver des solutions créatives en accord avec les principes du développement durable.

Pour concevoir des projets respectueux du paysage, il est déterminant d'appliquer certains principes, à savoir :

Cerner les marges de manœuvre du projet

  • Besoin : le projet obéit-il à une nécessité ?
  • Utilité : l'exécution prévue correspond-elle au besoin ?
  • Localisation : le projet doit-il impérativement être réalisé dans le périmètre envisagé ?  
  • Adéquation : le site, la fonction, la forme et le contenu du projet sont-ils en adéquation ?  
  • Créativité : des concours peuvent  aider à trouver des solutions créatives en accord avec les principes du développement durable.

Évaluer le paysage

  • Approfondir : la planification et la conception du projet reposent sur des connaissances solides du paysage.
  • Percevoir : le paysage doit être perçu sous différents angles.
  • Visualiser : il faut montrer sous une forme visible comment le projet s'intègre dans le paysage. L'intégration dans l'espace naturel mérite une attention particulière.
  • Évaluer l'impact : les atteintes escomptées doivent être évaluées sur le terrain avec les acteurs impliqués.

Définir une stratégie d'intégration dans le paysage

  • Renoncer : il est exclu d'envisager un projet dans un paysage revêtant une beauté particulière.
  • Laisser intact : les compartiments paysagers et les milieux naturels sensibles, comme les crêtes, les points de vue, les sites historiques et les rives des lacs et des rivières, doivent être laissés intacts.
  • Respecter : il est important de repérer les traces historiques dans le paysage et de les respecter.
  • Rester modéré : il faut choisir un périmètre optimal pour le projet et lui donner des dimensions modérées.
  • Intégrer : le projet doit tenir compte de ce qui existe et s'intégrer dans l'environnement immédiat.
  • Mettre en valeur : comme le montre l'histoire de l'aménagement du paysage, les constructions et les infrastructures qui sont en symbiose avec le paysage peuvent en exacerber la beauté.

Contact
Dernière modification 02.10.2018

Début de la page

https://www.bafu.admin.ch/content/bafu/fr/home/themes/paysage/info-specialistes/conserver-et-developper-la-qualite-du-paysage/utilisation-durable-du-paysage/concevoir-des-projets-respectueux-du-paysage.html