Une politique du paysage cohérente

Pour que la politique du paysage soit efficace, il faut veiller à coordonner l’emploi de ses différents instruments, à exploiter les synergies et à éviter les contradictions. Cela confère un rôle crucial à la politique d’organisation du territoire à tous les niveaux de l’État puisqu’ il est indispensable, pour préserver et renforcer la qualité du paysage, de disposer d’instruments permettant un développement global et durable du territoire.

Les cantons sont invités à faire de la politique du paysage un champ d'action essentiel dans leurs plans directeurs. Pour les communes, cette tâche relève de l'élaboration des plans d'affectation. Les travaux effectués au niveau régional sur la qualité des paysages et les objectifs en découlant revêtent à cet égard une grande importance.

La Conception « Paysage Suisse » contribue à l'harmonisation  de la politique du paysage au niveau fédéral. Cette conception constitue une ligne directrice contraignante pour la mise en œuvre de la protection de la nature et du paysage dans les activités de la Confédération.

Parmi les partenaires importants de l'OFEV en ce qui concerne la politique du paysage au niveau national, on peut citer en particulier l'Office fédéral du développement territorial (ARE) pour les questions d'aménagement du territoire, l'Office fédéral de l'agriculture (OFAG) pour les projets de qualité du paysage (projets QP) et l'Office fédéral de la culture (OFC) pour la culture architecturale contemporaine, le patrimoine culturel mondial et l'Inventaire fédéral des sites construits à protéger en Suisse (ISOS).

Informations complémentaires

Documents

Contact
Dernière modification 21.03.2018

Début de la page

https://www.bafu.admin.ch/content/bafu/fr/home/themes/paysage/info-specialistes/conserver-et-developper-la-qualite-du-paysage/utilisation-durable-du-paysage/une-politique-du-paysage-coherente.html