Maintenance et entretien

Comment remplir ma citerne ?

  • Pour éviter tout problème, l'OFEV conseille aux détenteurs, gérances, marchands de combustibles, livreurs etc. de prendre les précautions nécessaires. Les sinistres sont chers et désagréables: intervention des services de lutte contre les hydrocarbures, débordement dans l'ouvrage de protection, pollution des eaux et du sol, salissures, mauvaises odeurs etc. «Mieux vaut prévenir que guérir.»
  • Le réservoir ne peut être rempli que si l'installation est en ordre. Elle doit en particulier avoir été annoncée ou, si elle est soumise à autorisation, avoir été réceptionnée et contrôlée (révisée) dans les délais.
  • Avant de passer commande, il convient de jauger le restant d'huile de chauffage au moyen de la jauge-règle et de déterminer la quantité ayant encore place dans le réservoir (= volume utile moins le restant d´huile). Il est plus prudent de ne pas remplir le réservoir jusqu´au niveau maximal autorisé.
  • Le livreur doit avoir accès au réservoir et à la jauge-règle pour déterminer précisément la quantité qu'il peut remplir.
  • Pour les réservoirs de moyenne grandeur, le livreur doit brancher la sonde de limiteur de remplissage (sur le réservoir) à l'appareil de commande du véhicule-citerne. Le remplissage est interdit si l'appareil de commande signale un dérangement.
  • Le livreur doit surveiller personnellement le remplissage. Si nécessaire, il devra réduire la puissance de la pompe. Il doit interrompre manuellement le remplissage au plus tard lorsque le niveau maximal autorisé est atteint. Le limiteur de remplissage est un dispositif de secours pour le cas où toutes les autres précautions n´auraient pas fonctionné.

Révisions des réservoirs

  • Les installations dont la construction est soumise à l'autorisation des autorités - c'est-à-dire les installations plus importantes situées dans les secteurs de protection des eaux particulièrement menacés - doivent être contrôlées tous les dix ans par une personne spécialisée.
  • Si le contrôle - qui a pour but de déceler les dégâts et dommages dus au vieillissement et à l'utilisation et de les évaluer de manière compétente - révèle de graves défauts dans votre installation, vous êtes dans l'obligation de faire exécuter les réparations nécessaires par une personne spécialisée. Vous le savez déjà: c'est à vous qu'en incombe la responsabilité.
  • Les installations plus anciennes qui ne correspondent pas aux normes actuelles (réservoirs enterrés à simple paroi) doivent être vidées lors du contrôle, puis nettoyées et contrôlées de l'intérieur, afin que l'on puisse juger de façon fiable si les parois présentent un défaut dangereux.
  • La longévité des réservoirs est normalement de plusieurs décennies. Il est cependant recommandé, par exemple pour les réservoirs en acier, de les faire contrôler de l'intérieur après 30 ans.
  • Les installations avec petits réservoirs situées en dehors des zones de protection des eaux souterraines ne sont pas soumises à un contrôle obligatoire. Vous êtes seul responsable de l'étanchéité et du bon fonctionnement de votre installation.

Portée du contrôle:

  • Contrôle d'étanchéité pour le réservoir et l'ouvrage de protection (bassin de rétention). Il s'agit là d'un contrôle visuel, comparativement simple, mais nécessitant des connaissances spécialisées.
  • Contrôle d'étanchéité pour les conduites.
  • Contrôle du bon fonctionnement de la conduite compensatrice de pression ainsi que de la sonde du limiteur de remplissage.
  • Un nettoyage intérieur n'est prescrit que pour les réservoirs enterrés à simple paroi!

Mise hors service

  • Un jour, vous ne voudrez peut-être plus exploiter votre installation, soit que vous ayez l'intention d'en acheter une nouvelle, plus moderne, soit que vous désiriez recourir désormais à des énergies renouvelables.
  • Il se peut aussi que l'autorité compétente exige la mise hors service de votre installation, parce que celle-ci est défectueuse et ne peut pas être réparée.
  • Dans ces cas-là, vous devez faire appel à une personne spécialisée pour mettre hors service votre installation.
  • N'oubliez pas de notifier ensuite à l'autorité compétente la mise hors service de votre installation.

Contact
Dernière modification 27.08.2010

Début de la page

https://www.bafu.admin.ch/content/bafu/fr/home/themes/reservoirs/conseils-aux-detenteurs/maintenance-et-entretien.html