La Confédération renforce la protection des troupeaux pour la saison d’estivage 2022

Berne, 19.05.2022 - Le nombre de loups et de meutes présents sur le territoire suisse est en hausse. Afin de réduire les dommages causés aux animaux de rente, la Confédération met à disposition des fonds supplémentaires destinés à la protection des troupeaux durant la saison d’estivage 2022. Les propriétaires d’animaux de rente et les exploitants d’alpage peuvent déposer des demandes de financement de mesures temporaires auprès des cantons. La Confédération rembourse à ces derniers 80 % des coûts.

Depuis quelques années, les populations de loups sont en hausse et occupent un territoire toujours plus vaste. Les contacts avec des animaux de rente deviennent ainsi de plus en plus fréquents, augmentant les risques de dommages durant la saison d’estivage. Les mesures de protection des troupeaux contribuent largement à prévenir ces dommages. Afin de soutenir l’économie alpestre, la Confédération met à disposition 5,7 millions de francs supplémentaires destinés à renforcer la protection des troupeaux. Ces moyens visent à financer diverses mesures temporaires.

L’Office fédéral de l’environnement (OFEV) a défini des mesures en collaboration avec les services fédéraux concernés et les cantons et d’entente avec le secteur agricole. Il s’agit par exemple de cofinancer le recours à du personnel auxiliaire pour aider les bergers à mettre en œuvre des mesures de protection des troupeaux, ou d’encourager les logements mobiles sur les alpages éloignés. Les exploitants d’alpages peuvent déposer les demandes correspondantes auprès des services cantonaux. Les cantons examinent les demandes et peuvent à leur tour demander à la Confédération le remboursement de 80 % des coûts.

Les mesures temporaires décidées par la Confédération pour la saison d’estivage 2022 s’ajoutent aux mesures ayant fait leurs preuves (chiens de protection, enclos) et sont intégrées dans l’aide à l’exécution sur la protection des troupeaux.

Afin de mieux soutenir l’exécution de la protection des troupeaux et de la gestion du loup, l’OFEV complète le Plan Loup Suisse et l’aide à l’exécution susmentionnée par des instruments supplémentaires, notamment par une liste de critères permettant d’évaluer si un alpage peut être protégé par des mesures raisonnables.

Le Parlement prépare actuellement un nouveau projet de modification de la loi sur la chasse visant à permettre une gestion plus flexible des loups.

Les loups en Suisse
La Suisse compte actuellement environ 150 loups et au moins 15 meutes ; ces chiffres sont en augmentation. Le Conseil fédéral avait élaboré un projet de révision de la loi sur la chasse permettant de mieux réguler les effectifs croissants de loups et ainsi de répondre aux besoins des régions de montagne. Le peuple suisse a refusé ce projet lors de la votation populaire du 27 septembre 2020. Il s’est de la sorte notamment exprimé contre les tirs de loups à titre préventif.

Le 30 juin 2021, le Conseil fédéral a adapté l’ordonnance sur la chasse au 15 juillet 2021 afin de tenir compte de la situation à laquelle sont confrontées les régions abritant des populations croissantes de loups. Le seuil à partir duquel les tirs de loups sont possibles a ainsi été nettement abaissé. Parallèlement, les conditions ont été améliorées pour renforcer la protection des troupeaux. Des mesures de protection efficaces permettent de réduire les attaques, mais il est impossible d’assurer une protection totale. 

Les décisions de tir concernant un individu provoquant des dommages peuvent être prises par les cantons. Si ces derniers souhaitent intervenir dans une meute, ils doivent demander l’approbation de l’OFEV.


Adresse pour l'envoi de questions

Section Médias OFEV
Téléphone: +41 58 462 90 00
Courriel: mediendienst@bafu.admin.ch



Auteur

Office fédéral de l'environnement OFEV
http://www.bafu.admin.ch/fr

https://www.bafu.admin.ch/content/bafu/fr/home/documentation/communique/anzeige-nsb-unter-medienmitteilungen.msg-id-88895.html