Coûts externes des transports: neuf milliards de francs par an

Ittigen, 30.06.2014 - En 2010, le transport en Suisse a causé 9,4 milliards de francs de coûts dans le domaine de l’environnement, de la santé et des conséquences d’accidents. Tel est le constat d’une étude menée sur mandat de l’Office fédéral du développement territorial (ARE). Outre les coûts externes du transport routier et ferroviaire, le relevé incluait aussi, pour la première fois, ceux induits par le transport aérien et naval ainsi que par les déplacements à vélo et à pied.

Au niveau économique national, le transport génère des coûts qui ne sont pas couverts par les usagers eux-mêmes mais sont assumés par la collectivité. Il s’agit avant tout des coûts environnementaux et des coûts liés à la santé (pollution atmosphérique, émissions de CO2, accidents, bruit). La Confédération est tenue par la loi de procéder périodiquement à un relevé des coûts externes selon les dernières avancées scientifiques.

Selon une étude confiée par l’Office fédéral du développement territorial (ARE) aux bureaux de consultants Ecoplan et Infras, les coûts externes de l’ensemble des transports s’élevaient en 2010 à 9,4 milliards de francs. Le transport routier en représente la part majeure avec des coûts externes de 7,7 milliards de francs, tandis que 730 millions sont imputables au transport ferroviaire et 920 millions au transport aérien. L’écart marqué s’explique en partie par la part importante de la route dans le volume total des transports : 68 pour cent des kilomètres parcourus par des personnes (ou voyageurs-kilomètres) ont été effectués sur la route, ainsi que 57 pour cent des tonnes-kilomètres (prestations du trafic marchandises). Par ailleurs, le trafic routier pollue davantage et comporte un risque d’accident plus élevé. Grâce à la redevance poids lourds liée aux prestations (RPLP), le trafic marchandises routier par poids lourds couvre lui-même une large part de ses coûts.

Pour la première fois, les coûts externes ont également été relevés pour d’autres modes de transport. Ainsi, 900 millions de francs sont imputables à la mobilité douce (à vélo et à pied), où les coûts prépondérants sont ceux liés aux accidents. Ils ont pour pendant des bénéfices externes s’élevant à 1,3 milliard de francs (les cyclistes et piétons réguliers sont en moyenne en meilleure santé, ce qui se traduit entre autres par des charges moindres sur le système de santé). Le transport aérien affiche lui aussi quelques 900 millions de francs de coûts externes, dont les deux tiers sont causés par les émissions de CO2. La navigation est à l’origine d’environ 60 millions de francs de coûts externes. Le transport par bateau ne représente toutefois aussi, à l’échelle du pays, qu’une fraction relativement faible du transport des voyageurs et des marchandises.

L’évolution des coûts externes du transport routier est relevée régulièrement depuis 2005, sans montrer de tendance nette. D’une part, certaines adaptations méthodologiques, découlant par exemple de nouveaux résultats scientifiques relatifs aux incidences de la pollution atmosphérique sur la santé, ont fait baisser les coûts pris en considération. D’autre part, la croissance du nombre de logements subissant les nuisances des transports, notamment, les a fait monter. Pour le transport ferroviaire, les coûts externes sont 60 pour cent plus élevés qu’en 2005, en particulier en raison de la refonte de la méthode appliquée dans le domaine du bruit.  

Dans sa prochaine publication «Coûts et financement des transports» (anciennement Compte des transports), l’Office fédéral de la statistique (OFS) offrira une vue générale de tous les coûts du transport (dont font partie les coûts externes) et de leur financement.  


Adresse pour l'envoi de questions

Office fédéral du développement territorial ARE
+41 58 462 40 60
info@are.admin.ch
https://twitter.com/AREschweiz



Auteur

Office fédéral du développement territorial
https://www.are.admin.ch/are/fr/home.html

Office fédéral de l'environnement OFEV
http://www.bafu.admin.ch/fr

https://www.bafu.admin.ch/content/bafu/fr/home/themes/bruit/communiques.msg-id-53527.html