Fenêtres antibruit

La pose de fenêtres antibruit est ordonnée par les autorités à titre de mesure de remplacement. Cette solution au lieu d’immission s’impose quand les réductions à la source et sur le chemin de propagation n’entrent pas en ligne de compte ou sont insuffisantes.

Effet restreint

De bonnes fenêtres antibruit isolent contre un spectre de fréquences le plus large possible. Néanmoins, leur effet est restreint, parce qu'elles n'agissent que sur les locaux fermés. Jardins et balcons restent exposés, tout comme les pièces intérieures lorsque les fenêtres sont ouvertes.

Souvent la seule mesure possible

En dépit des points faibles de cette solution, la protection contre le bruit au lieu d'immission (là où le bruit produit son effet) est souvent la seule mesure permettant de procurer la tranquillité nécessaire aux riverains. On recourt aux fenêtres antibruit dans les situations suivantes:

  • L'effet des mesures à la source est insuffisant.
  • Les parois antibruit n'assurent pas une protection suffisante dans les étages supérieurs des immeubles.
  • Les mesures sur le chemin de propagation n'entrent pas en ligne de compte en raison d'un manque de place ou des impératifs de la protection des sites et des paysages, ce qui est le cas surtout à l'intérieur des localités.

Zones exposées

Ce sont surtout des logements situés à proximité de voies de communication très fréquentées qui sont touchés:

  • axes principaux à l'intérieur des villes et des agglomérations où le trafic de transit est dense
  • tronçons ferroviaires très fréquentés, tels que le corridor de ferroutage sur l'axe Nord-Sud, où de nombreux trains de marchandises bruyants circulent, surtout la nuit
  • zones d'habitation dans les environs des aéroports nationaux de Zurich et Genève.

Contact
Dernière modification 25.10.2019

Début de la page

https://www.bafu.admin.ch/content/bafu/fr/home/themes/bruit/info-specialistes/mesures-contre-le-bruit/fenetres-antibruit.html