Gestion des dangers naturels

La protection absolue contre les dangers naturels n’existe pas. Les leçons tirées des événements passés montrent que la gestion des dangers naturels doit être globale et durable. Toutes les mesures ont pour objectif de réduire les risques existants à un niveau acceptable et d’empêcher l’apparition de nouveaux risques inacceptables. La protection contre les dangers naturels est une tâche commune.

En termes de gestion des dangers naturels, le principal objectif de la Confédération est de supprimer jusqu’en 2030, dans la mesure du possible, les déficits de protection existant dans le domaine des risques naturels et des accidents majeurs et d’adapter les zones urbanisées et les infrastructures, ainsi que leur utilisation, à la situation en matière de dangers naturels. Il sera nécessaire de trouver un équilibre entre les exigences concernant la sécurité et la viabilité financière. Cet objectif doit être atteint à l’aide d’une gestion intégrée des risques afin de parvenir à une sécurité durable et comparable au niveau national pour la population, les biens de haute valeur et les ressources naturelles, et de la maintenir à long terme, ce qui implique la participation de tous les protagonistes.

Collaboration entre tous les responsables

Les objectifs de gestion des dangers naturels ne peuvent être atteints que si les services spécialisés, les autorités, les assurances et les parties concernées collaborent à la mise en œuvre de la gestion intégrée des risques. En effet, la protection contre les dangers naturels est une tâche commune de longue haleine. Les acteurs remplissent différentes tâches:

Responsabilités et tâches des principaux acteurs de la protection contre les dangers naturels

Les tâches des pouvoirs publics sont réparties comme suit: en Suisse, les communes et les cantons sont les premiers responsables de la protection contre les dangers naturels. La Confédération assure son rôle de direction stratégique et accorde un soutien financier et technique aux cantons. L’OFEV, en l’occurrence sa division Prévention des dangers, supervise l’application au niveau cantonal des lois sur les forêts et l’aménagement des cours d'eau, et exécute les tâches qui lui sont confiées directement de par la loi. En particulier, l’OFEV soutient les cantons pour la planification et la réalisation des mesures de protection contre les inondations et les processus de chute, les glissements de terrains et les avalanches, ainsi que pour l'élaboration des données de base sur les dangers. Dans le domaine des tremblements de terre, la priorité est à la coordination des mesures de la Confédération pour la prévention, à la garantie de la conformité parasismique des bâtiments dans sa sphère d’influence, et à l’incitation à l’exécution des mesures par des tiers (cantons, communes, particuliers).

D’autres tâches importantes pour la protection contre les dangers naturels reviennent aux assurances, conformément à leur mandat légal, ainsi qu’aux personnes directement concernées par le risque, par exemple aux propriétaires immobiliers et aux exploitants d’infrastructures, qui assument leur responsabilité individuelle.

Enfin, d’autres acteurs contribuent à la protection contre les dangers naturels. Par exemple, les planificateurs et les ingénieurs veillent dans le cadre de leur devoir de diligence à informer des risques et à proposer des mesures visant à leur réduction.

Vivre avec les dangers naturels

Cover Vivre avec les dangers naturels

Objectifs et axes d’action prioritaires de l’Office fédéral de l’environnement (OFEV) en matière de gestion des dangers naturels. 2011

Dangers naturels - La sécurité à quel prix? (PDF, 749 kB, 13.07.2012)Plate-forme nationale «Dangers naturels» PLANAT. 2007.

Informations complémentaires

Documents

Contact
Dernière modification 10.07.2019

Début de la page

https://www.bafu.admin.ch/content/bafu/fr/home/themes/dangers-naturels/info-specialistes/gestion-des-dangers-naturels.html