Emballages en aluminium

La collecte de l'aluminium permet d'économiser de l'énergie: la fabrication d'un emballage à partir d'aluminium recyclé nécessite 95 % moins d'énergie que lorsque celui-ci est produit avec un matériau neuf. Les emballages en aluminium peuvent être rapportés dans les centres de collecte communaux. Les capsules de café, qui sont actuellement à la mode, sont reprises par les points de vente et dans de nombreux centres de collecte communaux.

La demande en emballages en aluminium est forte. Depuis l'an 2000, la quantité d'emballage en aluminium mise en circulation a plus que quadruplé. Une tendance qui persiste. Que ce soit sous forme de barquette, de canette, de tube ou de film alimentaire, ce métal souple et léger rend de bons services pour contenir des aliments solides ou liquides, les protégeant de la lumière, de l'air et des odeurs. Une autre caractéristique intéressante de ce métal argenté brillant: il peut être recyclé à l'infini sans perte de qualité.

Appréciation écologique

L'extraction de la bauxite, le minerai permettant la production d'aluminium, requiert une grande quantité d'énergie. Remplacer l'aluminium neuf par de l'aluminium recyclé permet d'économiser jusqu'à 95 % d'énergie. Il est judicieux de collecter séparément et de valoriser les emballages en aluminium provenant des ménages, en particulier d'un point de vue énergétique et ce dans le but de préserver les ressources.

Collecte séparée

Depuis de nombreuses années, les consommateurs collectent, par an, plus de 90 % des canettes en aluminium mises en circulation, et les remettent à des entreprises qui les valorisent sur le plan matière. Par personne, cela représente pour l'instant 1 kg de canettes en aluminium par an, plus 300 g d'autres emballages en aluminium.

L'ordonnance sur les emballages pour boissons (OEB) prescrit un taux de valorisation d'au moins 75 %. Si ce taux n'est pas atteint, la Confédération peut instaurer le prélèvement d'une consigne. Conformément à l'OEB, tous les commerçants, fabricants et importateurs qui vendent des boissons dans des emballages en métal sont tenus de reprendre les emballages vides et de les transmettre à la filière de valorisation. Les acteurs du marché peuvent déléguer cette tâche à une organisation de recyclage. En outre, ils sont tenus de communiquer à l'OFEV, conformément aux art. 18 et 19 OEB, les quantités d'emballages de boissons mises en circulation et les quantités reprises. Cela s'applique également aux importations et aux exportations. Ces conditions légales ne concernent que les emballages de boissons, soit dans ce cas précis, les canettes en aluminium.

Dans de nombreuses communes, il est possible de déposer les canettes en aluminium usagées dans un container de collecte, qui peut également recevoir d'autres emballages en aluminium, tels que des barquettes de nourriture pour animaux domestiques, des tubes ainsi que d'autres déchets ménagers en aluminium.

Par contre, les capsules de café sont collectées séparément des autres emballages en aluminium. Dans beaucoup de centres de collecte communaux ouverts au public, des containers de collecte spéciaux sont mis à disposition. Ces capsules sont également reprises dans les magasins spécialisés, dans certains commerces d'appareils électriques, et dans de nombreuses entreprises de récupération régionales. Attention: les capsules ne sont pas toutes composées d'aluminium. Les capsules en plastiques doivent être éliminées avec les ordures ménagères.

Le site Internet des associations de recyclage indique sur une carte où se trouvent les centres de collecte. Une application pour smartphones est également disponible.

Elimination et recyclage

L'aluminium collecté est trié, nettoyé, puis fondu. Ce procédé n'entraîne aucune baisse de qualité. A partir d'anciennes canettes, on peut soit en fabriquer de nouvelles, soit créer d'autres produits. A partir du film alimentaire ou de la tôle d'aluminium, ont peut fabriquer de nouveaux produits laminés.

Financement

La coopérative IGORA organise, sur la base d'une solution de branche volontaire, le financement de la collecte et du recyclage de l'aluminium. Une contribution de recyclage anticipée est comprise dans le prix de vente des canettes, des barquettes de nourriture pour animaux domestiques et des tubes pour produits alimentaires. L'argent ainsi récolté est ensuite utilisé pour les dédommagements des agents de collecte, comme les communes, les centres de traitement et les particuliers, et pour la communication.

Mesures nécessaires

La collecte des canettes devrait être rendue encore plus facile. La densification du réseau de centres de collecte, couplée à des campagnes d'incitation, contribuent à faire augmenter les taux de récupération, et à diminuer le littering.

Informations complémentaires

Contact
Dernière modification 20.12.2018

Début de la page

https://www.bafu.admin.ch/content/bafu/fr/home/themes/dechets/guide-des-dechets-a-z/emballages-en-aluminium.html