Indicateur déchets

Efficacité énergétique des usines d'incinération des ordures ménagères

Toutes les usines d'incinération des ordures ménagères (UIOM) utilisent la chaleur dégagée par la combustion des déchets pour produire de l'énergie. Du fait de la part de biomasse contenue dans les déchets, 50 % de cette énergie est considérée comme renouvelable. Les UIOM fournissent environ 2 % de l'énergie totale en Suisse, soit, après les centrales hydroélectriques, la plus grande part de l'électricité produite à partir de sources renouvelables.

Evaluation de l'état
bon bon
Evaluation de la tendance
positive positive
Proportion d'énergie produite (rendement énergétique) des usines d'incinération des ordures ménagères 2017: 68 Proportion d'énergie produite (rendement énergétique) des usines d'incinération des ordures ménagères 2016: 68 Proportion d'énergie produite (rendement énergétique) des usines d'incinération des ordures ménagères 2015: 66 Proportion d'énergie produite (rendement énergétique) des usines d'incinération des ordures ménagères 2014: 61 Proportion d'énergie produite (rendement énergétique) des usines d'incinération des ordures ménagères 2013: 62 Proportion d'énergie produite (rendement énergétique) des usines d'incinération des ordures ménagères 2012: 60 Proportion d'énergie produite (rendement énergétique) des usines d'incinération des ordures ménagères 2011: 69 Proportion d'énergie produite (rendement énergétique) des usines d'incinération des ordures ménagères 2010: 70 Proportion d'énergie produite (rendement énergétique) des usines d'incinération des ordures ménagères 2009: 66 Proportion d'énergie produite (rendement énergétique) des usines d'incinération des ordures ménagères 2008: 67 Proportion d'énergie produite (rendement énergétique) des usines d'incinération des ordures ménagères 2007: 65 Proportion d'énergie produite (rendement énergétique) des usines d'incinération des ordures ménagères 2006: 65 Proportion d'énergie produite (rendement énergétique) des usines d'incinération des ordures ménagères 2005: 65 Proportion d'énergie produite (rendement énergétique) des usines d'incinération des ordures ménagères 2004: 65 Proportion d'énergie produite (rendement énergétique) des usines d'incinération des ordures ménagères 2003: 63 Proportion d'énergie produite (rendement énergétique) des usines d'incinération des ordures ménagères 2002: 60 Proportion d'énergie produite (rendement énergétique) des usines d'incinération des ordures ménagères 2001: 60 Proportion d'énergie produite (rendement énergétique) des usines d'incinération des ordures ménagères 2000: 60 Proportion d'énergie produite (rendement énergétique) des usines d'incinération des ordures ménagères 1999: 59 Proportion d'énergie produite (rendement énergétique) des usines d'incinération des ordures ménagères 1998: 58 Proportion d'énergie produite (rendement énergétique) des usines d'incinération des ordures ménagères 1997: 60 Proportion d'énergie produite (rendement énergétique) des usines d'incinération des ordures ménagères 1996: 60 Proportion d'énergie produite (rendement énergétique) des usines d'incinération des ordures ménagères 1995: 57 Proportion d'énergie produite (rendement énergétique) des usines d'incinération des ordures ménagères 1994: 54 Proportion d'énergie produite (rendement énergétique) des usines d'incinération des ordures ménagères 1993: 50 Proportion d'énergie produite (rendement énergétique) des usines d'incinération des ordures ménagères 1992: 51 Proportion d'énergie produite (rendement énergétique) des usines d'incinération des ordures ménagères 1991: 48 Proportion d'énergie produite (rendement énergétique) des usines d'incinération des ordures ménagères 1990: 46

Données du graphique: Excel
Source: OFEN
Commentaire

Ces dernières années, la production d'énergie des UIOM a augmenté un peu plus fortement que la quantité de déchets incinérés; ce qui indique que leur rendement énergétique a pu être amélioré. Cela est majoritairement dû au fait que les anciennes installations ont été remplacées par de nouvelles, améliorées sur le plan technique et plus efficaces, et dont le rendement est significativement plus élevé. Cette production d’énergie supplémentaire permet de remplacer des combustibles fossiles comme le mazout. La moyenne suisse de 68 % correspond aux réglementations de l’UE en ce qui concerne les centrales de chauffe à partir de déchets, qui doivent respecter des conditions plus strictes que les simples UIOM. Le résultat général est donc considéré comme positif. Afin de stimuler leur optimisation, les UIOM ont créé ce qu’elles ont appelé la Charte UIOM, qui récompense les installations particulièrement efficaces du point de vue de l’énergie et des ressources. Les améliorations devraient donc se poursuivre.

Comparaison internationale

La CEWEP publie les données correspondant aux usines d’incinération des ordures ménagères dans l’espace européen. Pour la comparaison, le rendement doit être converti, étant donné que la CEWEP utilise une formule qui pondère plus fortement la production d’électricité que celle de chaleur – en raison de la plus grande qualité d’énergie contenue dans l’électricité. Dans le contexte de pays disposant d’un niveau de vie comparable (Europe), la Suisse obtient de très bons résultats. Cela signifie que le rendement énergétique des UIOM est comparativement élevé.

Méthode

Le relevé est effectué par les exploitants des usines d'incinération des ordures ménagères. Le rendement énergétique désigne le rapport – en pourcent – entre l'énergie produite (output) et l'énergie consommée (input), le but étant de produire le maximum d'énergie. Pour le calcul du rendement énergétique, il est important de tenir compte des paramètres suivants: Energie consommée: énergie provenant des déchets et des chaudières auxiliaires. Electricité produite: il est possible de la mesurer précisément (énergie vendue et énergie pour les besoins propres). La valence de l'électricité étant plus élevée que celle de la chaleur, la quantité d'électricité est multipliée par un facteur 2,6. Chaleur produite: elle n'est mesurée que dans les usines d'incinération des ordures ménagères qui vendent de l'énergie calorifique. Depuis 2014, on parle d’efficacité énergétique nette (EEN). Cette dernière tient compte de l’énergie fournie à l’extérieur de l’UIOM sans prendre en compte les besoins énergétiques propres à l’installation.

 
Dernière mise à jour le: 13.06.2018

Informations complémentaires

Liens

inidkatoren_hirun

Indicateurs

Recherche et liste de tous les indicateurs

https://www.bafu.admin.ch/content/bafu/fr/home/themen/thema-abfall/abfall--daten--indikatoren-und-karten/abfall--indikatoren/indikator-abfall.pt.html/aHR0cHM6Ly93d3cuaW5kaWthdG9yZW4uYWRtaW4uY2gvUHVibG/ljL0FlbURldGFpbD9pbmQ9QUIwMTYmbG5nPWZyJlN1Ymo9Tg==.html