Indicateur biodiversité

Surface consacrée à l’agriculture biologique

Dans la mesure du possible, l’agriculture biologique produit en circuit fermé selon des méthodes compatibles avec l’environnement. L’utilisation d’engrais chimiques ou de synthèse et de produits phytosanitaires est interdite. Le développement de l’agriculture biologique est de ce fait bénéfique pour la biodiversité. Cet effet positif varie toutefois en fonction du site, du climat, des plantes cultivées et des méthodes de culture dominantes. Il est par exemple plus marqué dans les grandes cultures que dans les zones herbagères.

Les eaux environnantes profitent elles aussi de l’agriculture biologique. Elles ne sont pas contaminées par les engrais chimiques ou de synthèse ni par les produits phytosanitaires. Afin d’assurer un circuit aussi fermé que possible, le cheptel est adapté à la taille de l’exploitation biologique. Aussi, les agriculteurs bio ne fertilisent pas leurs terres de manière excessive et par conséquent, une quantité moindre de nutriments parvient dans les eaux.

Evaluation de l'état
moyen moyen
Evaluation de la tendance
positive positive
Part de la surface agricole utile consacrée à l’agriculture biologique 2016: 13.5426907563394 Part de la surface agricole utile consacrée à l’agriculture biologique 2015: 13.0732976286109 Part de la surface agricole utile consacrée à l’agriculture biologique 2014: 12.7439703595192 Part de la surface agricole utile consacrée à l’agriculture biologique 2013: 12.2046930085859 Part de la surface agricole utile consacrée à l’agriculture biologique 2012: 11.5874302206845 Part de la surface agricole utile consacrée à l’agriculture biologique 2011: 11.0459705571714 Part de la surface agricole utile consacrée à l’agriculture biologique 2010: 10.6027822668414 Part de la surface agricole utile consacrée à l’agriculture biologique 2009: 10.6173409560939 Part de la surface agricole utile consacrée à l’agriculture biologique 2008: 10.7866746098439 Part de la surface agricole utile consacrée à l’agriculture biologique 2007: 11.0012977492139 Part de la surface agricole utile consacrée à l’agriculture biologique 2006: 11.0604812368619 Part de la surface agricole utile consacrée à l’agriculture biologique 2005: 10.9956388134059 Part de la surface agricole utile consacrée à l’agriculture biologique 2004: 10.7611807307182 Part de la surface agricole utile consacrée à l’agriculture biologique 2003: 10.223481035064 Part de la surface agricole utile consacrée à l’agriculture biologique 2002: 9.59478218352506 Part de la surface agricole utile consacrée à l’agriculture biologique 2001: 8.77156303711363 Part de la surface agricole utile consacrée à l’agriculture biologique 2000: 7.71448602486582 Part de la surface agricole utile consacrée à l’agriculture biologique 1999: 7.39516982905969 Part de la surface agricole utile consacrée à l’agriculture biologique 1998: 6.63377215554782 Part de la surface agricole utile consacrée à l’agriculture biologique 1997: 5.99248255799177 Part de la surface agricole utile consacrée à l’agriculture biologique 1996: 5.03996467777333 Part de la surface agricole utile consacrée à l’agriculture biologique 1995: 2.7 Part de la surface agricole utile consacrée à l’agriculture biologique 1994: 2 Part de la surface agricole utile consacrée à l’agriculture biologique 1993: 1.8

Données du graphique: Excel
Source: Office fédérale de l'agriculture OFAG : Rapport agricole
Commentaire

La surface consacrée à l’agriculture biologique a fortement augmenté jusqu’en 2003, puis cette croissance s’est ralentie. Le maximum a été atteint en 2006. La surface a ensuite légèrement reculé, mais elle progresse de nouveau depuis 2011. En 2016, la surface dédiée à l’agriculture biologique représentait une part appréciable de la surface agricole utile, soit 13,5%. Compte tenu de la progression du chiffre d’affaires des produits biologiques, il existe toutefois encore un potentiel pour des surfaces supplémentaires consacrées à l’agriculture biologique. L’évolution est donc considérée comme positive mais l’état peut encore être amélioré.

Comparaison internationale

L'office de statistique de l'Union européenne (Eurostat) offre des chiffres comparables au niveau européen. En 2016, l’agriculture biologique représentait 6,7% de la superficie agricole utile (SAU) totale de l’Union européenne (UE). Avec 21% de sa SAU exploitées selon les normes écologiques, l'Autriche est à la pointe en Europe en matière de cultures biologiques. La Suisse se place au 6ème rang, avec un taux de 13,5%.

Méthode

L’Office fédéral de l’agriculture (OFAG) et l’Office fédéral de la statistique (OFS) collectent les données des exploitations agricoles. Une partie de ces données concerne la surface dédiée à l’agriculture biologique. Les évaluations des offices fédéraux s’appuient sur des questionnaires standards que les exploitants doivent remplir. Leurs données (état au 1er mai) sont vérifiées par la Confédération et les cantons et enregistrées dans la banque de données centrale de l’OFAG.

 
Dernière mise à jour le: 11.01.2019

Informations complémentaires

Liens

inidkatoren_hirun

Indicateurs

Recherche et liste de tous les indicateurs

https://www.bafu.admin.ch/content/bafu/fr/home/themen/thema-biodiversitaet/biodiversitaet--daten--indikatoren-und-karten/biodiversitaet--indikatoren/indikator-biodiversitaet.pt.html/aHR0cHM6Ly93d3cuaW5kaWthdG9yZW4uYWRtaW4uY2gvUHVibG/ljL0FlbURldGFpbD9pbmQ9QkQwODgmbG5nPWZyJlN1Ymo9Tg==.html