Indicateur air

Perception des effets de la pollution atmosphérique

Comme beaucoup d’autres substances, les polluants atmosphériques pris individuellement sont difficilement perceptibles. Pourtant, l’air vicié, par exemple à proximité de routes à fort trafic, est perçu comme tel et souvent décrit comme désagréable ou dérangeant. A la gêne olfactive s’ajoute la conscience des impacts négatifs sur la santé, ce qui peut représenter un facteur de stress supplémentaire.

Evaluation de l'état
mauvais mauvais
Evaluation de la tendance
négative négative
Personnes se sentant dérangées par la pollution atmosphérique autour de leur domicile  2019: 34.5 Personnes se sentant dérangées par la pollution atmosphérique autour de leur domicile  2015: 19 Personnes se sentant dérangées par la pollution atmosphérique autour de leur domicile  2011: 17.4

Données du graphique: Excel
Source: OFS
Commentaire

En 2019, 34% environ de la population considérait comme « plutôt gênante » ou « très gênante » la pollution atmosphérique à proximité du domicile. En 2015, le chiffre était encore de 19 %, c'est-à-dire que l'exposition subjective a augmenté de manière très significative au cours des quatre dernières années. Comme on peut s’y attendre, cette proportion est sensiblement plus élevée en milieu urbain qu’à la campagne. Cela correspond aux niveaux d’immissions mesurés pour les principaux polluants atmosphériques, qui dépassent fréquemment les valeurs limites dans les zones urbaines à fort trafic.

 Cette proportion est bien trop élevée si l’on considère les effets néfastes pour la santé et les atteintes à la qualité de vie pouvant résulter du sentiment constant d’être exposé à de l’air pollué.

Méthode

Les données se basent sur l’enquête « Perception de la qualité de l’environnement et comportements environnementaux » de l’Office fédéral de la statistique (OFS). L’enquête, menée par téléphone, porte sur différents aspects de l’impact sur l’environnement, de la sensibilisation aux questions environnementales, des comportements écologiques et des habitudes de vie. L’échantillon (2019: N=3030) est conforme aux critères de représentativité.

L’indicateur prend en compte l’ensemble des personnes interrogées qui se disent plutôt dérangées ou très dérangées par la pollution atmosphérique autour de leur domicile (réponses 3 et 4 sur une échelle allant de 1 « ne dérange pas du tout » à 4 « dérange beaucoup »).

Base pour l'évaluation de la tendance
Evolution visée Valeur initiale Valeur finale Variation en % Evolution observée Evaluation
Diminution 2011 2019 98.28% Augmentation négative
 
Dernière mise à jour le: 30.01.2020

Informations complémentaires

Liens

inidkatoren_hirun

Indicateurs

Recherche et liste de tous les indicateurs

https://www.bafu.admin.ch/content/bafu/fr/home/themen/thema-luft/luft--daten--indikatoren-und-karten/luft--indikatoren/indikator-luft.pt.html/aHR0cHM6Ly93d3cuaW5kaWthdG9yZW4uYWRtaW4uY2gvUHVibG/ljL0FlbURldGFpbD9pbmQ9TFUwMzImbG5nPWZyJlN1Ymo9Tg==.html