Indicateur forêts et bois

Diversité des biocénoses dans les forêts

La singularité d’un milieu naturel s’illustre par la composition particulière de sa communauté d’espèces qui, au cours du temps, est devenue spécifique à la station. Ce caractère singulier est notamment conféré par les espèces rares. Lorsque des espèces fréquentes se propagent et supplantent en partie des espèces rares, les milieux naturels deviennent de plus en plus uniformes et banals, et leur spécificité locale disparaît.

Parmi les causes de cette perte du caractère singulier des milieux naturels figurent l’extinction d’espèces rares, les apports uniformes d’azote atmosphérique, l’intensification de l’exploitation, l’abandon de formes d’exploitation locales, et la propagation due à l’homme d’espèces déjà répandues (ensemencement, dissémination de semences par les véhicules, etc.).

Mollusques 2015: 46.58 Mollusques 2014: 46.08118478 Mollusques 2013: 45.92761314 Mollusques 2012: 46.07364444 Mollusques 2011: 47.59696032 Mollusques 2010: 49.07699964 Mollusques 2009: 50.2866226 Mollusques 2008: 52.80707505 Mollusques 2007: 54.4889042 Mollusques 2006: 54.58852923 Mollusques 2005: 52.95920102 Mousses 2016: 70.22 Mousses 2015: 70.83487713 Mousses 2014: 70.70965179 Mousses 2013: 70.2020176 Mousses 2012: 70.42497249 Mousses 2011: 70.14252214 Mousses 2010: 69.33692785 Mousses 2009: 68.88161927 Mousses 2008: 69.36360676 Mousses 2007: 69.80958553 Mousses 2006: 69.99254207 Mousses 2005: 71.27180589 Plantes 2016: 77.45 Plantes 2015: 77.55091774 Plantes 2014: 77.29407855 Plantes 2013: 77.54371117 Plantes 2012: 77.62634165 Plantes 2011: 77.64518735 Plantes 2010: 77.94704282 Plantes 2009: 78.22605483 Plantes 2008: 78.02311451 Plantes 2007: 77.9607858 Plantes 2006: 78.35572362 Plantes 2005: 78.43383483
Diversité des espèces en forêt selon le Monitoring de la biodiversité en Suisse, indicateur Z12 « Diversité des biocénoses » » (exprimée par la moyenne de l’indice Simpson). Moyennes annuelles pour plantes, mousses et mollusques.* Pour la définition de l’indicateur, cf. : www.biodiversitymonitoring.ch/fr/daten/indikatoren/z/z12.html

Données du graphique: Excel
Source: Monitoring de la biodiversité en Suisse
Méthode

Dans le cadre du Monitoring de la biodiversité en Suisse, la composition des espèces de plantes vasculaires, de mousses et de mollusques (escargots) présentes sur quelque 1600 surfaces d’échantillonnage, de 10 m2 chacune, est recensée tous les cinq ans. La diversité de la composition des espèces (indice de Simpson) est mesurée pour chaque grande catégorie de milieu naturel (forêt, prairies et pâturages, champs, zones d’habitation, prairies alpestres, montagnes) et pour chacun des trois groupes d’espèces pris séparément, en comparant les surfaces d’échantillonnage les unes aux autres et en calculant la moyenne des indices ainsi obtenus. Plus l’indice moyen est élevé, plus les différences entre les surfaces d’échantillonnage sont notables. Une grande diversité de biocénoses est positive ; au contraire, l’homogénéisation des biocénoses est négative, car elle traduit un recul de la diversité biologique.

 
Dernière mise à jour le: 27.11.2018

Informations complémentaires

Liens

inidkatoren_hirun

Indicateurs

Recherche et liste de tous les indicateurs

https://www.bafu.admin.ch/content/bafu/fr/home/themen/thema-wald-und-holz/wald-und-holz--daten--indikatoren-und-karten/wald-und-holz--indikatoren/indikator-wald-und-holz.pt.html/aHR0cHM6Ly93d3cuaW5kaWthdG9yZW4uYWRtaW4uY2gvUHVibG/ljL0FlbURldGFpbD9pbmQ9V0gxNTEmbG5nPWZyJlN1Ymo9Tg==.html