Indicateur climat

Emissions de gaz à effet de serre

En Suisse, l’effet des activités humaines sur le climat est, dans une très large mesure, dicté par les quantités de dioxyde de carbone (CO2) émises pour répondre aux besoins en énergie. La source la plus importante d'émissions de CO2 en Suisse est actuellement le transport, suivi de l'industrie et des bâtiments. La majeure partie des émissions de gaz hilarant (N2O) et de méthane (CH4) provient de l'agriculture.

Evaluation de l'état
mauvais mauvais
Evaluation de la tendance
insatisfaisante insatisfaisante
Objectif 2020: 42.965382925084 Emissions de gaz à effet de serre 2020: 43.3989632561594 Emissions de gaz à effet de serre 2019: 46.0852359637482 Emissions de gaz à effet de serre 2018: 46.3620124621328 Emissions de gaz à effet de serre 2017: 47.8662075450743 Emissions de gaz à effet de serre 2016: 48.7446054265318 Emissions de gaz à effet de serre 2015: 48.466866349468 Emissions de gaz à effet de serre 2014: 48.9615408669569 Emissions de gaz à effet de serre 2013: 52.9025973502103 Emissions de gaz à effet de serre 2012: 52.0247774500373 Emissions de gaz à effet de serre 2011: 50.6819877898299 Emissions de gaz à effet de serre 2010: 54.803546961863 Emissions de gaz à effet de serre 2009: 53.1676376982208 Emissions de gaz à effet de serre 2008: 54.6285227420155 Emissions de gaz à effet de serre 2007: 53.2158123460082 Emissions de gaz à effet de serre 2006: 55.1341121747761 Emissions de gaz à effet de serre 2005: 55.4441430877444 Emissions de gaz à effet de serre 2004: 54.8053455155462 Emissions de gaz à effet de serre 2003: 54.1890931382136 Emissions de gaz à effet de serre 2002: 53.1201060336694 Emissions de gaz à effet de serre 2001: 54.6228725587856 Emissions de gaz à effet de serre 2000: 53.0988036782768 Emissions de gaz à effet de serre 1999: 53.8024988287112 Emissions de gaz à effet de serre 1998: 53.975410943086 Emissions de gaz à effet de serre 1997: 52.4266933382452 Emissions de gaz à effet de serre 1996: 53.5996086833495 Emissions de gaz à effet de serre 1995: 52.9144692475246 Emissions de gaz à effet de serre 1994: 52.0027641579956 Emissions de gaz à effet de serre 1993: 53.0255206033447 Emissions de gaz à effet de serre 1992: 55.6014587615539 Emissions de gaz à effet de serre 1991: 55.8609863884261 Emissions de gaz à effet de serre 1990: 53.9669456435253

Données du graphique: Excel
Source: Office fédéral de l’environnement : Inventaire des gaz à effet de serre
Objectif 2020: 20 Réduction des émissions de GES par rapport à l'année de base 2020: 19.1825637687907 Réduction des émissions de GES par rapport à l'année de base 2019: 14.1801937360368 Réduction des émissions de GES par rapport à l'année de base 2018: 13.6647812623225 Réduction des émissions de GES par rapport à l'année de base 2017: 10.8636731004203 Réduction des émissions de GES par rapport à l'année de base 2016: 9.22792285562056 Réduction des émissions de GES par rapport à l'année de base 2015: 9.74512784084164 Réduction des émissions de GES par rapport à l'année de base 2014: 8.82394624402809 Réduction des émissions de GES par rapport à l'année de base 2013: 1.48492113554871 Réduction des émissions de GES par rapport à l'année de base 2012: 3.11959506510751 Réduction des émissions de GES par rapport à l'année de base 2011: 5.62013446959048 Réduction des émissions de GES par rapport à l'année de base 2010: -2.05502227535002 Réduction des émissions de GES par rapport à l'année de base 2009: 0.991363690464153 Réduction des émissions de GES par rapport à l'année de base 2008: -1.72909262945149 Réduction des émissions de GES par rapport à l'année de base 2007: 0.901652986949353 Réduction des émissions de GES par rapport à l'année de base 2006: -2.67059995302812 Réduction des émissions de GES par rapport à l'année de base 2005: -3.24793871088347 Réduction des émissions de GES par rapport à l'année de base 2004: -2.05837153732995 Réduction des émissions de GES par rapport à l'année de base 2003: -0.910787966878202 Réduction des émissions de GES par rapport à l'année de base 2002: 1.07987703227302 Réduction des émissions de GES par rapport à l'année de base 2001: -1.71857087297134 Réduction des émissions de GES par rapport à l'année de base 2000: 1.1195462229482 Réduction des émissions de GES par rapport à l'année de base 1999: -0.190873051603746 Réduction des émissions de GES par rapport à l'année de base 1998: -0.512869540197336 Réduction des émissions de GES par rapport à l'année de base 1997: 2.37114834591208 Réduction des émissions de GES par rapport à l'année de base 1996: 0.186948448138746 Réduction des émissions de GES par rapport à l'année de base 1995: 1.46281331932102 Réduction des émissions de GES par rapport à l'année de base 1994: 3.16058816015717 Réduction des émissions de GES par rapport à l'année de base 1993: 1.25601377403222 Réduction des émissions de GES par rapport à l'année de base 1992: -3.54089154851742 Réduction des émissions de GES par rapport à l'année de base 1991: -4.02418321867064 Réduction des émissions de GES par rapport à l'année de base 1990: -0.497105481425075

Données du graphique: Excel
Source: Office fédéral de l’environnement : Inventaire des gaz à effet de serre
Commentaire

En 2020, les émissions de gaz à effet de serre en Suisse atteignent 43,4 millions de tonnes d'équivalents CO2. Cela correspond à une réduction de 19 % par rapport au niveau de l’année de référence 1990. En vertu de la loi sur le CO2 en vigueur, la Suisse doit réduire ses émissions de gaz à effet de serre de 20 % par rapport à 1990 (année de référence), d’ici 2020. Or l’inventaire des gaz à effet de serre de 2020 révèle que la Suisse a manqué de peu son objectif national, et ce malgré les mesures liées à la pandémie de coronavirus, l’hiver doux et la possibilité de prendre en compte les prestations de puits de carbone (voir Fiche) des forêts et des produits en bois suisses (0,3 millions de tonnes de CO2).

Tous les secteurs n’ont pas connu la même évolution. En 2020, les transports ont généré 32 % de l’ensemble des émissions de gaz à effet de serre, et sont donc la principale source d’émission. La pandémie a fortement réduit le volume du trafic. En effet, les émissions ont baissé de près de 9 % par rapport à l’année précédente et se situaient 8 % en dessous de celles de l’année de référence. Malgré cette baisse, le secteur des transports a manqué son objectif de -10 %. En 2020 les émissions du secteur du bâtiment ont diminué de 39 % par rapport à 1990 (année de base). Ce secteur a donc manqué l’objectif de -40 % fixé dans la loi sur le CO2 en vigueur. Les émissions du secteur de l’industrie ont diminué d’environ 17 % par rapport à 1990. Ce secteur est le seul secteur à avoir atteint son objectif, qui s’élevait à -15 %. Dans l’ensemble, les autres émissions ont diminué de 2 % par rapport à 1990. L’objectif de -10 % est donc clairement manqué.

La loi sur le CO2 prévoit différentes mesures visant à réduire les émissions dans les différents secteurs, entre autres l’augmentation de la taxe sur le CO2 prélevée sur les combustibles, associée à une augmentation des contributions au Programme Bâtiments, des prescriptions concernant les émissions des nouveaux véhicules, le système d’échange de quotas d’émission pour les industries à haute intensité énergétique et une obligation de compensation d’une partie des émissions dues aux carburants par les importateurs.

Vous trouverez davantage d’informations sur les objectifs de réduction visés par le Protocole de Kyoto, l’Accord de Paris et la loi sur le CO2 pour les différentes périodes à la page suivante: Objectifs suisses de réduction des émissions de gaz à effet de serre

De plus, vous trouverez des informations sur les modalités d’examen de la réalisation des objectifs, et notamment les réglementations en vigueur concernant l’imputabilité de l’effet de puits de carbone (bilan carbone de la végétation et des sols) et les réductions d’émissions réalisées dans le cadre de projets à l’étranger à la page suivante: Examen de la réalisation des objectifs

Comparaison internationale

Les émissions de GES de tous les Etats industrialisés sont calculées selon des consignes précises, dont le respect est vérifié par des commissions d’experts. Les inventaires de GES de la CCNUCC sont utilisés par différentes institutions internationales telles que l’Agence européenne pour l’environnement (AEE), l’Organisation de coopération et de développement économique (OCDE) ou la Commission du développement durable (CDD).

Méthode

Les données proviennent de l’inventaire des émissions de gaz à effet de serre de la Suisse, établi chaque année par l’Office fédéral de l’environnement conformément aux directives de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques. Les méthodes sont documentées de façon exhaustive dans le rapport d’inventaire national (National Inventory Report) et sont en accord avec les lignes directrices du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat. Cet indicateur correspond à la somme des émissions de gaz à effet de serre depuis 1990, en millions de tonnes d’équivalents CO2 (éq.-CO2). Cela signifie que les différents gaz à effet de serre sont gradués et convertis en éq.-CO2 en fonction de leur incidence climatique. Toute modification des méthodes ou intégration de nouvelles données impose de recalculer l’ensemble de la série chronologique depuis 1990.

Le calcul de l’objectif pour 2020 se fonde sur la valeur de référence de 1990 fixée à 53,7 mio t d’éq.-CO2 dans le Second rapport initial. Conformément aux lignes directrices du protocole de Kyoto, l’effet de puits de carbone de la sylviculture sera, pendant la deuxième période d’engagement du protocole de Kyoto, calculé par rapport à une valeur de référence, à savoir le niveau de référence de la gestion forestière (Forest Management Reference Level), et pris en compte dans la réduction de l’objectif.

Base pour l'évaluation de la tendance
Evolution visée Valeur initiale Valeur finale Ecart au chemin théorique en % Evolution observée Evaluation
42.96 Mio. t CO2-eq.en 2020 2008* 2020 96.24% En direction du chemin théorique insatisfaisante

* 2008, année de l'introduction de la taxe sur le CO2, est considérée comme valeur initiale pour l'évaluation. Cette dernière semble également marquer le début de l’inflexion des émissions. 

 
Dernière mise à jour le: 26.09.2022

Informations complémentaires

Liens

inidkatoren_hirun

Indicateurs

Recherche et liste de tous les indicateurs

https://www.bafu.admin.ch/content/bafu/fr/home/themen/thema-klima/klima--daten--indikatoren-und-karten/klima--indikatoren/indikator-klima.pt.html/aHR0cHM6Ly93d3cuaW5kaWthdG9yZW4uYWRtaW4uY2gvUHVibG/ljL0FlbURldGFpbD9pbmQ9S0wwMTImbG5nPWZyJlBhZ2U9aHR0/cHMlM2ElMmYlMmZ3d3cuYmFmdS5hZG1pbi5jaCUyZmJhZnUlMm/ZkZWZyaXRlbiUyZmhvbWUlMmZ0aGVtZW4lMmZ0aGVtYS10cmFl/Z2Vyc2VpdGUlMmZ0cmFlZ2Vyc2VpdGUtLWRhdGVuLS1pbmRpa2/F0b3Jlbi11bmQta2FydGVuJTJmdHJhZWdlcnNlaXRlLS1pbmRp/a2F0b3JlbiUyZmluZGlrYXRvci10cmFlZ2Vyc2VpdGUucHQuaH/RtbCZTdWJqPU4=.html