Indicateur dangers naturels

Etat d’avancement de la cartographie des dangers naturels

Pour que des mesures de protection contre les dangers naturels puissent être planifiées, les cantons établissent des cartes des dangers pour les crues, les avalanches, les glissements de terrain et les processus de chute. Ces cartes indiquent les zones inondables lors d'intempéries, les périmètres risquant d'être atteints par des avalanches ou les pentes qui pourraient glisser. Ces informations permettent de prendre des mesures ciblées (p.ex. autorisation de construire assortie de charges, planification de mesures d’urgence, construction de dispositifs de protection). Cet indicateur donne des informations sur la part des surfaces cartographiées en Suisse, les 100 % se rapportant à la totalité des zones habitées et des voies de circulation importantes.

Evaluation de l'état
bon bon
Evaluation de la tendance
positive positive
Carte non disponible Processus de chute (écroulements, éboulements, chutes de pierres): 9 Carte disponible Processus de chute (écroulements, éboulements, chutes de pierres): 23 Carte disponible et intégrée dans l'aménagement du territoire Processus de chute (écroulements, éboulements, chutes de pierres): 68 Carte non disponible Glissements: 9 Carte disponible Glissements: 28 Carte disponible et intégrée dans l'aménagement du territoire Glissements: 63 Carte non disponible Avalanches: 2 Carte disponible Avalanches: 8 Carte disponible et intégrée dans l'aménagement du territoire Avalanches: 90 Carte non disponible Crues: 3 Carte disponible Crues: 25 Carte disponible et intégrée dans l'aménagement du territoire Crues: 72
Part du territoire national cartographié selon le type de danger. Etat 1.1.2018

Données du graphique: Excel
Source: OFEV
Commentaire

Les cantons sont chargés, en vertu de la loi fédérale sur l’aménagement des cours d’eau (LACE) et de la loi fédérale sur les forêts (LFo), d’établir des cartes des dangers pour tous les dangers naturels gravitaires (crues, avalanches, glissements de terrain et processus de chute). Ce sont les zones habitées et les voies de circulation importantes qui sont cartographiées. Au 1er janvier 2018, 95 % des cartes des dangers nécessaires étaient disponibles. La cartographie des dangers en Suisse est ainsi pratiquement achevée. Les travaux ont été entamés pour désormais cartographier les nouvelles régions et les nouveaux processus dangereux (p. ex. le ruissellement de surface). Le contrôle périodique et le suivi des informations devront cependant être assurés.

Il s’agira à l’avenir de combler d’éventuelles lacunes et d’actualiser les anciennes cartes des dangers. Il est par ailleurs prévu d’établir de nouvelles cartes en différenciant mieux les dangers (écoulement des eaux de surface, hausse du niveau de la nappe phréatique, reflux de canalisation, etc.).

En termes d’aménagement du territoire, la mise en œuvre des cartes des dangers dans les plans d’affectation communaux constitue un défi majeur. Jusqu’à présent, 73 % des cartes ont été mises en œuvre. Un autre défi de taille réside dans la question de savoir comment sensibiliser et conseiller de manière appropriée les personnes potentiellement concernées pour qu’elles puissent prendre les mesures qui s’imposent pour se protéger.

 

 

Méthode

L’OFEV mène chaque année un sondage standardisé, auprès des services cantonaux chargés de la gestion des dangers naturels pour établir l’état d’avancement de la cartographie des dangers.

 
Dernière mise à jour le: 04.07.2018

Informations complémentaires

Liens

inidkatoren_hirun

Indicateurs

Recherche et liste de tous les indicateurs

https://www.bafu.admin.ch/content/bafu/fr/home/themen/thema-naturgefahren/naturgefahren--daten--indikatoren-und-karten/naturgefahren--indikatoren/indikator-naturgefahren.pt.html/aHR0cHM6Ly93d3cuaW5kaWthdG9yZW4uYWRtaW4uY2gvUHVibG/ljL0FlbURldGFpbD9pbmQ9R0UwMDkmbG5nPWZyJlN1Ymo9Tg==.html