Présence de pétunias génétiquement modifiés en Suisse

Au printemps 2017, l’autorité finlandaise de sécurité des aliments (Evira) a annoncé que des pétunias dont la couleur résultait d’une modification génétique avaient été trouvés dans le commerce (Bashandy & Teeri, 2017). Les analyses de laboratoire réalisées par Agroscope ont confirmé la commercialisation sans autorisation en Suisse aussi de pétunias génétiquement modifiés, à la suite de quoi la destruction de ces marchandises a été ordonnée. En l’état actuel des connaissances, ces pétunias ne sont d’aucun danger pour l’être humain, les animaux et l’environnement. 

Plusieurs dizaines de variétés de pétunias présentes sur le marché européen sont concernées. Régulièrement mise à jour, la liste des variétés touchées est accessible sur les sites Internet des autorités allemande et américaine compétentes (insérer les liens). Ces plantes génétiquement modifiées sont interdites en Europe, y compris en Suisse. 

L’Union européenne, notamment l’Allemagne, a informé en détail l’Office fédéral de l’environnement (OFEV), correspondant national dans le cadre du Protocole de Cartagena sur la biosécurité, de la situation relative aux exportations vers la Suisse de pétunias génétiquement modifiés. L’OFEV a ensuite transmis ces informations à l’Office fédéral de l’agriculture (OFAG), qui est l’autorité compétente pour la mise sur le marché des plantes d’ornement. L’OFAG a immédiatement interdit la commercialisation des variétés de pétunias concernées et ordonné un prélèvement d’échantillons. La mise en œuvre de ces mesures s’est faite en collaboration avec JardinSuisse, Association suisse des entreprises horticoles. Les analyses de laboratoire réalisées par Agroscope ont confirmé la commercialisation sans autorisation en Suisse de pétunias génétiquement modifiés, à la suite de quoi la destruction de ces marchandises a été ordonnée. Les distributeurs ont dû remettre les plantes concernées aux services d’enlèvement des ordures dans des récipients fermés (sac poubelle, containers, etc.).

Au regard des connaissances actuelles, ces pétunias aux teintes modifiées ne représentent aucun danger pour l’être humain et les animaux. De plus, rien ne permet de dire que ces plantes ornementales, sensibles au froid, pourraient s’établir dans l’environnement. Si une hybridation des pétunias génétiquement modifiés avec d’autres variétés de pétunias ne peut être exclue, un croisement avec des espèces indigènes apparentées est très peu vraisemblable. En conséquence, et parce que la vente de ces pétunias a été immédiatement interrompue, l’OFAG ne procédera pas à un rappel de produits.

On ignore pour l’heure comment ces fleurs non autorisées ont pu arriver sur le marché mondial. Des investigations à l’échelle internationale ainsi que des recherches sur la caractérisation moléculaire et l’identification de l’origine des pétunias génétiquement modifiés sont en cours.

Informations complémentaires

Contact
Dernière modification 30.10.2019

Début de la page

https://www.bafu.admin.ch/content/bafu/fr/home/themes/biotechnologie/info-specialistes/le-protocole-de-cartagena-sur-la-biosecurite/Nachweis-gentechnisch-veraenderter-Petunien-in-der-Schweiz.html