Démarrage du quatrième relevé de l’inventaire forestier national

Berne, 25.08.2009 - Communiqué WSL et OFEV: Les relevés terrestres pour le quatrième inventaire forestier national ont commencé. Trois équipes de l’Institut fédéral de recherches sur la forêt, la neige et le paysage (WSL) vont étudier durant neuf ans un total de 6'500 placettes et relever ainsi l’état actuel de la forêt suisse. L’Office fédéral de l’environnement (OFEV) accompagne le projet.

Pour mener une politique forestière et environnementale durable, il est primordial d'appréhender précisément l'état de la forêt et ces évolutions à long terme. L'inventaire forestier national (IFN) fournit les données de bases nécessaires à cette connaissance. La forêt suisse contient environ 500 millions d'arbres, ce qui rend impossible un relevé intégral. Depuis 26 ans, le relevé s'effectue donc sur un réseau d'échantillons (placettes) mis en place pour le suivi régulier des évolutions de la forêt.

L'IFN entame déjà son quatrième relevé et sera réalisé par l'Institut fédéral de recherches sur la forêt, la neige et le paysage (WSL), en collaboration avec l'Office fédéral de l'environnement (OFEV). Les trois premiers relevés avaient débuté en 1983, 1993 et 2004 pour durer chacun trois ans. Le quatrième inventaire s'étalera sur neuf ans et chaque année un neuvième des placettes réparties dans l'ensemble de la Suisse sera étudié. Les relevés terrestres dureront jusqu'en 2017.

Le passage d'un relevé périodique à un relevé continu va permettre à l'avenir de fournir des données annuelles sur l'état de la forêt, notamment lors d'évènements extraordinaires comme des ouragans qui renversent de grandes surfaces de forêt. Les spécialistes de l'Institut de recherches (WSL) vont étudier au total 6'500 placettes forestières lors des relevés terrestres. Trois équipes de deux personnes vont sur place évaluer les peuplements forestiers et les conditions de station. Pour chaque placette, 13 arbres en moyenne font l'objet de mesures et d'évaluations détaillées qui englobent quelque 300 critères.

L'IFN fournit des données précises relatives aux modifications de la surface forestière et de la composition des essences, et aussi notamment sur les volumes de bois, l'accroissement et les exploitations. L'état des forêts de protection est également relevé de même que la qualité des forêts en tant qu'espace vital pour les plantes et les animaux. L'IFN est l'instrument de référence pour évaluer la durabilité de la gestion forestière au niveau national.


Adresse pour l'envoi de questions

Peter Brassel, WSL (Chef de projet IFN), tél. 044 739 22 38
Rolf Manser, Chef de la division Forêts, OFEV, tél. 031 324 78 39



Auteur

Office fédéral de l'environnement OFEV
http://www.bafu.admin.ch/fr

Institut fédéral de recherches sur la forêt, la neige et le paysage
http://www.wsl.ch

https://www.bafu.admin.ch/content/bafu/fr/home/documentation/communique/anzeige-nsb-unter-medienmitteilungen.msg-id-28632.html