Surveillance des glissements de terrain

La surveillance des pentes instables constitue l’une des mesures permettant de se protéger contre les glissements de terrain. L’OFEV emploie aujourd’hui les moyens les plus modernes tels que l’interférométrie radar pour la surveillance des secteurs exposés. Ces moyens permettent d’identifier les masses de glissement et de déterminer l’ordre de grandeur des mouvements de terrain.

Une surveillance exhaustive des pentes dangereuses nécessite des observations dans les domaines suivants:

  • Situation météorologique
    Des précipitations fortes et prolongées
    sont le principal déclencheur des glissements de terrain. Il est donc crucial de prendre en compte les conditions météorologiques pour l'observation des pentes exposées. 
  • Situation hydrologique
    Les quantités de précipitations tombées et le niveau des eaux souterraines donnent des indications quant à une éventuelle déstabilisation des pentes exposées.
  • Mouvements de terrain
    Lévolution de la vitesse de glissement peut être mesurée. Outre les méthodes géodésiques classiques, des méthodes satellitaires de plus en plus sophistiquées sont développées, par exemple la mesure de distance à l'aide de l'interférométrie radar.

Interférométrie radar

Dans cette méthode, des satellites envoient des ondes radar à la surface de la terre, qui sont ensuite réfléchies vers les satellites. Cette méthode permet de mesurer avec une précision élevée la distance entre le satellite et la surface de la terre. Lorsqu’une pente est en mouvement, la distance entre le satellite et la surface de la terre varie d’une période de mesure à la suivante. Les instruments de mesure repèrent ces différences et les mettent en évidence sur les prises de vue satellitaires.

L’interférométrie radar offre de nouvelles possibilités de surveillance dans des régions inhabitées dépourvues d’autres réseaux d'observation. Cette méthode est donc notamment adaptée pour les pentes jusqu’alors stabilisées par le pergélisol et qui se mettent en mouvement en raison du réchauffement climatique. À noter que ces données ont un sens particulier si elles sont combinées à des données géomorphologiques.

Informations complémentaires

Contact
Dernière modification 05.11.2018

Début de la page

https://www.bafu.admin.ch/content/bafu/fr/home/themen/thema-naturgefahren/naturgefahren--daten--indikatoren-und-karten/naturgefahren--monitoringprogramme/ueberwachung-von-rutschungen.html