Cadastre du bilan des gaz à effet de serre de la Suisse

Les cadastres permettent de répartir les émissions et l’absorption recensées dans l’inventaire des gaz à effet de serre de la Suisse et de les représenter sur la carte du pays. Il ne s’agit pas de mesures, mais d’une répartition des resultats à l'échelle de la Suisse selon l’ inventaire des gaz à effet de serre sur la base d’hypothèses simples quant aux lieux des sources et des puits de gaz à effet de serre.

Toutes les informations concernant l’élaboration des cadastres se trouvent dans les publications :

Les cadastres d’émissions relatifs aux gaz à effet de serre (CO2, CH4, N2O et gaz synthétiques) de l’année 2015 sont présentés ci-après. La dernière illustration montre le cadastre du CO2 biogénique issu de l’utilisation des terres pour l’année 2019.

Dioxyde de carbone (CO2)

Les émissions de CO2 sont principalement rejetées le long du réseau routier (transports) ainsi que dans les zones bâties (ménages, services, industrie). Les cimenteries, les usines d’incinération des ordures ménagères (UIOM) et d’autres grandes installations industrielles (raffinerie, industrie chimique, industrie alimentaire, industrie du bois ou du métal, etc.) constituent les principales sources ponctuelles. Les émissions de CO2 biogéniques ou les extractions de CO2 de l'atmosphère ne sont pas prises en compte ici, elles sont présentées séparément ci-dessous sous "Utilisation des terres".

THG-Kataster_CO2_FR

Méthane (CH4)

Les émissions de CH4 sont principalement générées dans le secteur de l’agriculture par l’élevage bovin et la gestion des engrais de ferme. Elles sont donc surtout produites dans les régions rurales (étables, pâturages). Les anciennes décharges d’ordures ménagères, le réseau de gaz et les stations d’épuration constituent d’autres sources importantes.

THG-Kataster_CH4_FR

Protoxyde d’azote (N2O)

Les émissions de N2O sont surtout dues à l’utilisation d’engrais et à la gestion des engrais de ferme dans le secteur de l’agriculture (surfaces agricoles utiles, étables). D’autres émissions pertinentes proviennent de certaines installations de l’industrie chimique et des stations d’épuration.

THG-Kataster_N2O_FR

Gaz synthétiques

Les émissions de gaz synthétiques sont principalement liées aux pertes de fluides frigorigènes utilisés dans les chambres frigorifiques, les réfrigérateurs et les climatisations. Elles sont donc surtout produites dans les zones habitées (refroidissement stationnaire) et le long du réseau routier (climatisations mobiles).

THG-Kataster_Synthetische_Gase_FR

Utilisation des terres (CO2 biogénique)

La carte montre le bilan de CO2 de la végétation et des sols en tonnes de CO2 par hectare pour l'année 2019 sur une grille d'un kilomètre carré. Un signe positif correspond à des émissions nettes de CO2, un signe négatif signifie que plus de CO2 a été absorbé de l'atmosphère que émis (puit de carbone).

La plupart des forêts extraient du CO2 de l'atmosphère, les taux les plus élevés sont atteints dans l'espace alpin en raison de la récolte de bois relativement faible. En revanche, les anciens sols marécageux utilisés pour l'agriculture libèrent le plus de CO2 par unité de surface.

THG-Kataster_LULUCF_FR

Informations complémentaires

Contact
Dernière modification 16.12.2021

Début de la page

https://www.bafu.admin.ch/content/bafu/fr/home/themes/climat/etat/cartes.html