Dangers naturels: Déterminer et évaluer les risques

De manière générale, on entend par risque la possibilité qu’un événement donné cause des dommages. Les risques peuvent être déterminés et évalués, et servent de ce fait à mesurer la sécurité.

Le risque se compose de la probabilité qu'un événement dangereux se
produise et des dommages possibles. L'étendue possible des dommages
dépend du nombre de personnes et des biens matériels exposés à
l'événement ainsi que de la vulnérabilité des personnes et des biens
concernés. Les biens menacés peuvent être de différentes natures, par
exemple des personnes, des animaux, des bâtiments, des infrastructures,
des objets ayant une grande importance ou une portée économique
particulière, des ressources naturelles ou des biens culturels. Ils
peuvent avoir une composante économique, mais aussi écologique et
sociale. S'ils viennent à manquer, les conséquences sont souvent graves.


Risque = probabilité x dommage possible (ampleur du dommage) où

  • probabilité = probabilité d’occurrence de l’événement
  • dommage possible = personnes et biens potentiellement concernés x exposition x vulnérabilité

Les risques dus aux dangers naturels sont souvent exprimés sous forme de valeur annuelle probable des dommages, les unités de mesure étant le nombre de décès par an resp. le montant en francs par an. Le risque peut toutefois aussi être décrit sous une autre forme, par exemple en tant que nombre de personnes ou de biens potentiellement concernés (cf. graphique «Population résidante concernée par les crues»).

Recenser et évaluer les risques

La mesure de protection réduit le risque à un risque résiduel acceptable. Source: Frank

La gestion intégrée des risques implique que les mesures soient planifiées et réalisées sur la base d'une connaissance compréhensive des risques.

Ce n'est qu'après avoir été relevés systématiquement et évalués que les risques existants peuvent être réduits à un niveau acceptable, les risques futurs contenus dans certaines limites, et les mesures de protection priorisées.

L'analyse des risques s'appuient sur des méthodes systématiques et scientifiques afin de caractériser et quantifier les risques de la manière la plus objective possible.

Par contraste, l'évaluation des risques a pour but de déterminer quels risques sont à considérer comme étant acceptables ou inacceptables. Un risque est acceptable lorsqu'il est jugé supportable pour de bonnes raisons. L'évaluation d'un risque répond à la question: «Qu'est-ce qui est acceptable?» De ce fait, elle sert à reconnaître les besoins éventuels en termes de mesures à prendre et à définir les priorités. En principe, la société décide quel degré de risque restant peut être accepté. L'acceptation des risques dépend toutefois également du comportement et de la responsabilité de chaque individu.

Évolution des risques

Des analyses à l'échelle nationale indiquent qu'environ un cinquième des zones d'habitation est exposé à des dangers naturels, en particulier à des crues. Environ 1,8 million de personnes vivent dans ces zones et peuvent potentiellement être affectées par une crue.

Environ un cinquième de la population résidante est potentiellement concernée par les crues. La part varie fortement selon les cantons. Les dommages possibles sont d’autant plus élevés dans les zones fortement peuplées. Source des données: Statistique de la population et des ménages (STATPOP), OFS 2013 / zones inondables Aquaprotect, période de retour de 500 ans, OFEV 2008

En Suisse, l'augmentation de la concentration de valeurs progresse aussi dans les zones menacées. Parallèlement, les dommages potentiels dus aux dangers naturels, et donc le risque, sont également en hausse (augmentation du nombre d'objets menacés, de la valeur des bien exposés et de leur vulnérabilité aux dommages). Localement, les risques sont parfois très élevés. Les changements climatiques pourraient aggraver encore les risques à l'avenir. Cependant, l'expérience des dernières années indique plutôt que l'utilisation plus intensive du territoire et la multiplication des dommages possibles pourraient contribuer bien davantage à une croissance du risque que ne le feront les changements des scénarios de danger. En conséquence, les risques pourraient être gérés en premier lieu grâce à l'utilisation et à l'aménagement du territoire. Une connaissance approfondie des risques est indispensable pour des mesures efficaces. Une vue d'ensemble des risques au niveau national fait cependant encore largement défaut. C'est la raison pour laquelle l'élaboration des analyses de risques aura une place prépondérante dans les prochaines années.

Informations complémentaires

Contact
Dernière modification 23.10.2018

Début de la page

https://www.bafu.admin.ch/content/bafu/fr/home/themes/dangers-naturels/info-specialistes/dangers-naturels--determiner-et-evaluer-les-risques.html