1re Newsletter Forêts 2022 (31.03.2022)

Éditorial de Michael Reinhard

Michael Reinhard

Chère lectrice, cher lecteur,

Le DETEC a dédié la Journée internationale de la forêt 2022 – qui a lieu chaque année en date du 21 mars - aux résultats de l’étude WaMos3. Cette étude, réalisée en moyenne tous les dix ans, s’interroge sur la place que donne la population de la Suisse à la forêt et saisit en l’occurrence les attentes de la population envers cet écosystème, ses produits et ses fonctions. À cet égard, la directrice de l’OFEV, Katrin Schneeberger a présenté les résultats de l’étude dans la forêt de Moncor, dans le canton de Fribourg, qui accueillait cet événement national de concert avec les autorités cantonales. L’écho médiatique a été très positif. Les résultats vous sont présentés ci–dessous.

Nouveauté cette année, l’ordonnance sur le commerce du bois (OCBo), basée sur la loi sur la protection de l’environnement (LPE), est entrée en vigueur au 1er janvier 2022. S’il ne change pas fondamentalement la donne pour le bois d’origine suisse, produit et récolté de manière durable, le devoir de diligence est devenu obligatoire pour toute importation et commercialisation de produits ligneux. Cela implique des adaptations dans divers segments des branches du commerce du bois en Suisse. Et l’établissement d’une organisation de contrôle au sein de la division Forêts de l’OFEV. 

L’organisation se précise aussi concernant la thématique de la gestion des feux de forêts avec l’adoption par le Conseil fédéral d’un rapport demandé par le conseiller national Erich von Siebenthal. En ce qui concerne les alertes pour les incendies de forêts, un nouvel instrument entre la Confédération et les cantons a été développé. Celui-ci fournira de nouvelles informations scientifiques et techniques aux autorités compétentes. Des formations ont eu lieu en début d’année et le travail des prochaines années va consister en une homogénéisation des alertes au niveau national.

Je ne peux terminer ces quelques lignes sans parler du contexte géopolitique que nous vivons actuellement. La division Forêts suit avec grande attention les développements notamment en termes d’approvisionnement en matières premières et ressources énergétiques. Nos forêts et la ressource bois vont être propulsés au premier plan si l’accès limité aux ressources primaires et énergétiques, voire même le spectre d’une pénurie, devaient s’avérer une réalité. 

Michael Reinhard, chef de la division Forêts, Office fédéral de l'environnement OFEV



Monitoring socioculturel des forêts WaMos 3

Le 21 mars 2022, à l’occasion de la Journée internationale des forêts, l’OFEV et le canton de Fribourg ont présenté les résultats de l’enquête nationale du monitoring socioculturel des forêts (WaMos), dans une forêt située près de Villars-sur-Glâne (FR). L’enquête a été complétée par des études scientifiques.

La troisième enquête nationale du monitoring socioculturel des forêts (WaMos 3) a été menée au début de l’année 2020. Elle s’est déroulée en ligne pour la première fois et plus de 3000 personnes y ont participé. Les constats qui ressortent des résultats de l’enquête sont réjouissants : la population suisse apprécie la forêt et les diverses fonctions assurées par celle-ci et soutient la gestion forestière intégrée pratiquée dans le pays. Les résultats de 2020 ne diffèrent que sur quelques rares aspects de ceux de 1997 (WaMos 1) et de 2010 (WaMos 2).

La population suisse et la forêt

Cover La population suisse et la fôret

Résultats de la troisième enquête du monitoring socioculturel des forêts (WaMos 3). 2022

La forêt vue par la population suisse (PDF, 981 kB, 21.03.2022)Interprétation de la troisième enquête du monitoring socioculturel des forêts (WaMos 3) | Fiche d'information


Ordonnance sur le commerce du bois : état actuel

L’OFEV est responsable, avec les cantons, de l’exécution de la nouvelle ordonnance sur le commerce du bois (OCBo) et des contrôles liés à l’application de celle-ci. Pour réaliser ces tâches sous forme numérique, il utilisera le portail eGovernment du DETEC.

Il procèdera à des contrôles par sondage basés sur les risques auprès des entreprises pour vérifier que les obligations applicables à l’importation et au commerce du bois découlant de l’OCBo sont respectées. L’ensemble de ce processus sera réalisé via le portail. Les données remises par les entreprises seront dorénavant évaluées de manière automatique.

Le portail permettra aussi de demander des expertises relatives à certaines données des entreprises et servira aux services d’inspection dans le cadre de la procédure d’autorisation et aux cantons pour la remise des rapports annuels sur le bois récolté en Suisse. Le portail sera mis en ligne à l’automne 2022.

L’OFEV a par ailleurs élaboré une aide à l’exécution de l’OCBo en collaboration avec les cantons (SG CFP). Une version finalisée est prévue d’ici à cet été.


Nouveau système d’information IGNIS pour les alertes d’incendie de forêt

La plateforme IGNIS permet à l’OFEV et aux cantons d’obtenir des informations sur les dangers d’incendie de forêt actuels et prévus dans toute la Suisse. Différents indices sont calculés à l’aide du système canadien « indice forêt météo ». Ils servent notamment à fournir des informations sur le degré de sécheresse de différentes couches de sol. Les calculs se fondent sur des données météorologiques et des géodonnées de base. L’indice propose chaque jour un niveau d’alerte par région, qui peut être adapté aux besoins régionaux et cantonaux. Le site Internet a été optimisé : les niveaux de danger et les mesures sont dorénavant représentés séparément.


Produits phytosanitaires en forêt : suppression de deux substances actives

L’ordonnance sur les produits phytosanitaires (OPPh ; RS 916.161) a été révisée au 1er janvier 2022. La liste des substances actives dont l’incorporation est autorisée dans les produits phytosanitaires a été adaptée (annexe 1 OPPh) et certaines substances ont été supprimées. Cette modification touche aussi la gestion des forêts. En effet, des produits contenant de la zeta-cyperméthrine ou de l’alpha-cyperméthrine seront frappés d’une interdiction courant 2022 et ne pourront plus être vendus ni utilisés.

Les délais concernant la vente et l’utilisation de ces substances actives sont publiés sur le site Internet suivant :


Bostryche : amélioration de la situation en 2021

Constat réjouissant : la situation liée au bostryche en Suisse s’est dans l’ensemble améliorée, notamment grâce à la météo relativement froide et humide au printemps 2021 et aux importantes précipitations qui ont suivies durant l’été. Les populations d’épicéas ont elles aussi pu se rétablir après les périodes de stress hydrique répétées de ces dernières années et sont devenues plus résistantes aux attaques de bostryches. Les exploitations forcées en été ont ainsi pu être divisées par deux et le nombre de foyers d’infestation et d’insectes capturés a nettement diminué.

De plus amples informations se trouvent dans la publication de l’Institut fédéral de recherches sur la forêt, la neige et le paysage (WSL) : 

Buchdrucker - eine Beruhigung der Situation
Waldschutz Aktuell, 1/2022

Information sur le bostryche : évolution et pronostics :


Transfert de connaissances dans le domaine forestier

Des thèmes d’actualité sont préparés et présentés à l’attention des praticiens dans le cadre du projet « Transfert de connaissances dans le domaine forestier » de la division Forêts. Les deux premiers produits relatifs au transfert de connaissances ont été publiés récemment.

La vidéo « Planification numérique de lignes de câblage » expose de manière claire et utile pour la pratique les résultats d’un projet réalisé par le WSL avec l’aide de l’École polytechnique fédérale de Zurich et du Soutien à la Recherche Forêt et Bois en Suisse (FOBO-CH). Elle présente aux spécialistes la nouvelle méthode de calcul et servira à l’avenir d’outil d’apprentissage. Le second produit est lui aussi d’ordre pratique. L’article « Es regnet Samen » porte sur l’utilisation de drones pour répandre des semences d’arbres. Encore peu testée en Suisse, cette méthode pourrait se révéler intéressante à petite échelle.

Planfor - Planification numérique de lignes de câblage: nouvelles bases grâce aux résultats du projet de recherche

Planfor - Es regnet Samen – Artikel zur Drohnensaat


Art. 32 LFo – Appel d’offres pour la période 2023/2024

Le guide et le formulaire de demande ont été adaptés dans la perspective des appels d’offres prévus pour des tâches en rapport avec la conservation des forêts (art. 32 LFo) durant la prochaine période (2023/2024). Ils garantissent que les ressources disponibles, limitées, soient octroyées de manière efficace et conforme à la législation. En outre, la coordination thématique des tâches confiées aux différentes associations doit être simplifiée et assurée à l’avenir. Ces associations seront informées des adaptations des conditions-cadres et des prochaines échéances pour déposer des demandes.

L’art. 32 LFo ne concerne plus les demandes de projets dans le domaine de la formation. Ces demandes peuvent dorénavant être déposées directement auprès des spécialistes de la division Forêts de l’OFEV .

Informations complémentaires :


Informations complémentaires

Atelier – évaluation intégrée des services écosystémiques forestiers, valeurs et conflits

L’École polytechnique fédérale de Zurich (ETHZ) et la division Forêts de l’OFEV organisent, les 5 et 6 mai 2022, un atelier sur les services écosystémiques forestiers à l’ETHZ, en collaboration avec l’Ecosystem Services Partnership (ESP). L’événement s’adresse aux professionnels de la forêt et à toutes personnes travaillant sur des thématiques forestières ainsi qu’aux chercheurs et aux étudiants. L’atelier doit permettre aux participants d’améliorer leur compréhension des services écosystémiques forestiers et de la manière dont ces derniers sont évalués, et d’appliquer les outils d’évaluation à des études de cas.

La participation est gratuite. Vous trouverez davantage d’informations ici :
https://form.ethz.ch/news-and-events/IA-FES.html

La date limite d’inscription est le 6 avril 2022 (nombre limité de participants).


Activités dans le domaine des forêts au plan international

Après deux ans sans presque aucune séance en présentiel, les négociations dans le domaine des forêts reprennent leur cours. Les décisions concernant le cadre mondial en matière de biodiversité seront prises à Genève en mars 2022, car le délai pour atteindre les objectifs d’Aichi, fixés il y a 10 ans, a expiré. La 17e session du Forum des Nations Unies sur les forêts aura lieu en mai à New York. Le 15e congrès forestier mondial de l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture se tiendra lui aussi en mai, mais à Séoul. Lors de ce congrès, l’OFEV présentera les expériences faites en Suisse en matière de changements climatiques et de développement durable. En juin, le Comité des forêts et de l’industrie forestière de la CEE-ONU se réunira à Genève pour présenter les résultats des groupes de travail mis en place dans les domaines de la gestion forestière et des produits en bois durables, des comptes-rendus et de la communication, et formulera des recommandations. Le 2 juin 2022, à Berne, l’OFEV organisera une nouvelle fois un échange d’expériences au sujet de la politique forestière internationale, auquel participeront les offices fédéraux concernés, des ONG et des représentants des milieux économiques.

La plate-forme "Loisirs en forêt" est désormais aussi en ligne en italien

www.boscosvago.ch


Publications

Annuaire La forêt et le bois 2021

Cover Jahrbuch Wald und Holz 2021

Ressources forestières, récolte de bois, les prestations et les produits de la forêt. 2021


Personnel

Mme Gerda Jimmy a quitté l’OFEV le 28 février 2022, où elle occupait une fonction de collaboratrice scientifique. Après sept ans de service à l’OFEV, elle a décidé de relever de nouveaux défis professionnels. Nous remercions Mme Gerda Jimmy pour son excellent travail et sa collaboration dans les domaines de la formation forestière et du transfert de connaissances, très appréciés par les spécialistes forestiers en Suisse.

À partir du 1er juin 2022, M. Sylvan Pavonet travaillera en tant que collaborateur scientifique au sein de la division Forêts. Il participera à l’élaboration des modalités de mise en œuvre de l’OCBo et sera chargé de tâches d’exécution. De nationalité belge, ce quadrilingue a suivi une formation d’ingénieur du bois et travaillé en tant qu’ingénieur spécialisé dans les procédés, dans le secteur de l’industrie. Nous souhaitons la bienvenue à M. Sylvan Pavonet.

Contact
Dernière modification 31.03.2022

Début de la page

https://www.bafu.admin.ch/content/bafu/fr/home/themes/forets/newsletter/1e-newsletter-foret-31-03-2022.html