Conservation de la biodiversité : les inventaires fédéraux des biotopes révisés

Berne, 29.09.2017 - Le Conseil fédéral veut conserver et promouvoir la biodiversité en Suisse. Lors de sa séance du 29 septembre 2017, il a approuvé la révision des inventaires des biotopes et des sites marécageux protégés au niveau fédéral. Cette révision représente une nouvelle étape importante pour la protection des milieux naturels et des espèces menacés. La surface totale des zones inscrites dans les inventaires passe de 1,8 à 2,2% du territoire national.

Les six inventaires fédéraux des biotopes protégés, soit des prairies sèches, des haut-marais, des bas-marais, des zones alluviales, des sites de reproduction de batraciens et des sites marécageux sont des instruments clés de la Confédération pour préserver les milieux naturels de Suisse ainsi que les animaux et les plantes qui leur sont liés.

Amélioration des sites de reproduction des batraciens

La surface totale des inventaires d’importance nationale a été agrandie de près de 16 000 hectares et représente maintenant 2,2% du territoire suisse. Il s’agit en grande partie d’objets qui sont déjà protégés au niveau régional ou par le droit privé et qui vont bénéficier dans le cadre des inventaires fédéraux d’une protection uniforme et d’une meilleure conservation. L’augmentation des surfaces concerne en particulier des zones de protection des batraciens et des zones alluviales. Ces sites et leur faune et flore font partie des objets et des espèces les plus menacés en Suisse.  

Une contribution importante à la Stratégie Biodiversité Suisse

L’agrandissement du réseau des aires protégées de Suisse est une importante contribution à l’atteinte des objectifs de la Stratégie Biodiversité Suisse. Ces biotopes doivent cependant être maintenus en bon état pour qu’ils puissent remplir leur fonction écologique. C’est pourquoi le Conseil fédéral a mis en vigueur le plan d’action pour la biodiversité, le 6 septembre 2017, et que des moyens supplémentaires seront consacrés à l’assainissement et la conservation des biotopes, entre autres mesures.

Cette révision améliore aussi les bases pour la mise en œuvre de la protection des objets par les cantons. Les périmètres de plus de 1100 objets ont été adaptés à la cartographie régionale détaillée. La révision simultanée de tous les inventaires renforce en outre la cohésion du système. Les milieux naturels de haute qualité et de grande valeur paysagère qui ont été mis sous protection représentent, de plus, un atout pour le tourisme et offrent à la population des espaces pour se ressourcer.

La révision entre en vigueur le 1er novembre 2017.


Adresse pour l'envoi de questions

Gabriella Silvestri, cheffe de la section Espèces et milieux naturels, OFEV, tél. +41 58 462 99 80



Auteur

Secrétariat général DETEC
https://www.uvek.admin.ch/uvek/fr/home.html

Office fédéral de l'environnement OFEV
http://www.bafu.admin.ch/fr

Conseil fédéral
https://www.admin.ch/gov/fr/accueil.html

https://www.bafu.admin.ch/content/bafu/fr/home/documentation/communique/anzeige-nsb-unter-medienmitteilungen.msg-id-68260.html